Edition du 20-05-2019

Accueil » Cancer » E-santé » Industrie

Cancers : Voluntis et Roche réinventent l’accompagnement grâce aux solutions digitales

Publié le lundi 26 mars 2018

Cancers : Voluntis et Roche réinventent l’accompagnement grâce aux solutions digitalesD’importantes étapes ont été franchies dans la mise au point de ZEMY, solution compagnon digitale développée depuis 2015 par Roche Pharma France en partenariat avec Voluntis afin d’améliorer l’accompagnement des patientes atteintes de cancer du sein. Les deux partenaires renforcent aujourd’hui leur collaboration en étendant le développement du dispositif médical ZEMY à l’ensemble des tumeurs solides.

Initiée par l’équipe hospitalière, la solution compagnon ZEMY permet une gestion personnalisée des symptômes : diarrhées,nausées, vomissements, fièvre, fatigue, douleurs, hypertension artérielle, anxiété…

Cette solution à la croisée entre le numérique et le thérapeutique a déjà franchi plusieurs étapes avec succès. En 2017, l’ergonomie de ZEMY a été évaluée auprès de patients de tous âges. Le fonctionnement des algorithmes a également été éprouvé et validé lors de tests auprès de nombreux professionnels de santé (oncologues et infirmiers). Les retours sont très encourageants.

Deux interfaces ont été développées : une application mobile à destination des patients, leur permettant de renseigner manuellement leurs symptômes, ainsi qu’une plateforme web pour les professionnels de santé. Les données saisies par le patient sont automatiquement analysées, grâce à des algorithmes. Des recommandations adaptées sont ainsi émises en temps réel, leur permettant de gérer au mieux les effets indésirables liés à leur traitement. Elles sont également transmises via une connexion sécurisée à l’équipe soignante, qui peut ainsi assurer un suivi personnalisé à distance.

Le développement de ZEMY a été réalisé sur la plateforme Theraxium, qui mutualise les fonctionnalités de tous les logiciels thérapeutiques de Voluntis et qui en opère l’exploitation technique, selon les standards de performance et de sécurité applicables aux dispositifs médicaux.
Pour garantir la qualité et la pertinence de la réponse apportée au patient, les algorithmes ont été créés selon les recommandations internationales des sociétés savantes en oncologie, comme l’ASCO (American Society of Clinical Oncology), l’EORTC (European Organisation for Research and Treatment of Cancer), ou l’AFSOS (Association Francophone des Soins Oncologiques de Support) et sont préalablement paramétrés pour chaque patient par le professionnel de santé.

La co-construction avec les différentes parties prenantes ( patients, professionnels de santé…) a été déterminante pour le développement des algorithmes et pour valider l’ergonomie de la solution. Une étude clinique multicentrique est en cours de mise en place afin d’évaluer l’adhésion à ce type de solution de santé connectée d’une part et la qualité de vie des patients d’autre part.

Le programme  d’essais cliniques,une étape clé
Le premier essai clinique est en cours de mise en place dans 6 centres et prévoit l’inclusion de patientes traitées pour un cancer du sein. À l’initiation d’un traitement anticancéreux administré par voie orale et / ou parentérale (chimiothérapie et/ou thérapie ciblée et hormonothérapie), ces patientes sont équipées de la solution ZEMY leur permettant de traiter leurs symptômes pour une meilleure qualité de vie, en restant en contact avec leur équipe soignante entre chaque venue en milieu hospitalier.

Mené avec le même degré d’exigence que pour le développement d’un médicament,ce premier essai constitue une étape clé visant à :
– améliorer les connaissances sur l’utilisation de ZEMY au quotidien,
– mesurer l’effet sur la qualité des relations entre les patientes et l’équipe soignante,
– obtenir des données robustes sur les bénéfices d’une telle solution.

À ce jour, ZEMY est disponible uniquement dans le cadre de l’essai clinique. En parallèle, les 2 partenaires renforcent leur collaboration en étendant le développement du dispositif médical ZEMY à l’ensemble des tumeurs solides.

Source : Roche








MyPharma Editions

Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Publié le 17 mai 2019
Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Servier Pharmaceuticals, la filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Servier, a annoncé le 9 mai l’ouverture officielle de son siège américain. L’entreprise étend ainsi sa présence mondiale et franchit une étape supplémentaire pour confirmer sa place d’acteur reconnu de l’industrie pharmaceutique. Aux États-Unis, l’oncologie sera une priorité pour Servier ; d’autres aires thérapeutiques et besoins médicaux seront ciblés par la suite.

Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Publié le 17 mai 2019
Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour le démarrage prochain de l’essai de Phase II testant le candidat-antibiotique DNV3837 dans le traitement des infections à Clostridioides (1) difficile.

Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

Publié le 16 mai 2019
Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’asthme, AstraZeneca a lancé une grande campagne de sensibilisation et d’information pour aider les patients à « prendre ou reprendre le contrôle de leur asthme ». Parce que l’asthme touche 6,7% de la population française et qu’il tue encore près de 900 personnes par an en France…

PEP-Therapy : résultats positifs de l’étude de toxicité réglementaire de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 16 mai 2019

PEP-Therapy, société de biotechnologie qui développe des peptides comme thérapies ciblées en oncologie, a annoncé que son candidat médicament first-in-class, PEP-010, a conclu avec succès l’étude de toxicité réglementaire (GLP toxicity study), progressant ainsi vers son essai clinique de phase I.

Ixaltis : succès de la phase 2 de son produit phare la Litoxetine dans l’incontinence urinaire

Publié le 16 mai 2019

Ixaltis, start-up pharmaceutique spécialisée dans les maladies urogénitales, vient d’annoncer les résultats positifs de la phase 2 du développement clinique pour l’incontinence urinaire de son composé principal la litoxetine.

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le 16 mai 2019
Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

En signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer.

DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

Publié le 16 mai 2019
DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

DNA Script a annoncé la clôture d’un tour de table de Série B, sursouscrit, de 35 millions d’euros. Le montant ainsi levé permettra à la start-up française d’accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux, basés sur sa technologie propriétaire de synthèse d’acides nucléiques par voie enzymatique, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents