Edition du 30-11-2022

Accueil » Cancer » E-santé » Industrie

Cancers : Voluntis et Roche réinventent l’accompagnement grâce aux solutions digitales

Publié le lundi 26 mars 2018

Cancers : Voluntis et Roche réinventent l’accompagnement grâce aux solutions digitalesD’importantes étapes ont été franchies dans la mise au point de ZEMY, solution compagnon digitale développée depuis 2015 par Roche Pharma France en partenariat avec Voluntis afin d’améliorer l’accompagnement des patientes atteintes de cancer du sein. Les deux partenaires renforcent aujourd’hui leur collaboration en étendant le développement du dispositif médical ZEMY à l’ensemble des tumeurs solides.

Initiée par l’équipe hospitalière, la solution compagnon ZEMY permet une gestion personnalisée des symptômes : diarrhées,nausées, vomissements, fièvre, fatigue, douleurs, hypertension artérielle, anxiété…

Cette solution à la croisée entre le numérique et le thérapeutique a déjà franchi plusieurs étapes avec succès. En 2017, l’ergonomie de ZEMY a été évaluée auprès de patients de tous âges. Le fonctionnement des algorithmes a également été éprouvé et validé lors de tests auprès de nombreux professionnels de santé (oncologues et infirmiers). Les retours sont très encourageants.

Deux interfaces ont été développées : une application mobile à destination des patients, leur permettant de renseigner manuellement leurs symptômes, ainsi qu’une plateforme web pour les professionnels de santé. Les données saisies par le patient sont automatiquement analysées, grâce à des algorithmes. Des recommandations adaptées sont ainsi émises en temps réel, leur permettant de gérer au mieux les effets indésirables liés à leur traitement. Elles sont également transmises via une connexion sécurisée à l’équipe soignante, qui peut ainsi assurer un suivi personnalisé à distance.

Le développement de ZEMY a été réalisé sur la plateforme Theraxium, qui mutualise les fonctionnalités de tous les logiciels thérapeutiques de Voluntis et qui en opère l’exploitation technique, selon les standards de performance et de sécurité applicables aux dispositifs médicaux.
Pour garantir la qualité et la pertinence de la réponse apportée au patient, les algorithmes ont été créés selon les recommandations internationales des sociétés savantes en oncologie, comme l’ASCO (American Society of Clinical Oncology), l’EORTC (European Organisation for Research and Treatment of Cancer), ou l’AFSOS (Association Francophone des Soins Oncologiques de Support) et sont préalablement paramétrés pour chaque patient par le professionnel de santé.

La co-construction avec les différentes parties prenantes ( patients, professionnels de santé…) a été déterminante pour le développement des algorithmes et pour valider l’ergonomie de la solution. Une étude clinique multicentrique est en cours de mise en place afin d’évaluer l’adhésion à ce type de solution de santé connectée d’une part et la qualité de vie des patients d’autre part.

Le programme  d’essais cliniques,une étape clé
Le premier essai clinique est en cours de mise en place dans 6 centres et prévoit l’inclusion de patientes traitées pour un cancer du sein. À l’initiation d’un traitement anticancéreux administré par voie orale et / ou parentérale (chimiothérapie et/ou thérapie ciblée et hormonothérapie), ces patientes sont équipées de la solution ZEMY leur permettant de traiter leurs symptômes pour une meilleure qualité de vie, en restant en contact avec leur équipe soignante entre chaque venue en milieu hospitalier.

Mené avec le même degré d’exigence que pour le développement d’un médicament,ce premier essai constitue une étape clé visant à :
– améliorer les connaissances sur l’utilisation de ZEMY au quotidien,
– mesurer l’effet sur la qualité des relations entre les patientes et l’équipe soignante,
– obtenir des données robustes sur les bénéfices d’une telle solution.

À ce jour, ZEMY est disponible uniquement dans le cadre de l’essai clinique. En parallèle, les 2 partenaires renforcent leur collaboration en étendant le développement du dispositif médical ZEMY à l’ensemble des tumeurs solides.

Source : Roche








MyPharma Editions

Sanofi : des résultats positifs de phase II/III confirment le potentiel de l’acoziborole dans le traitement de la maladie du sommeil

Publié le 30 novembre 2022
Sanofi : des résultats positifs de phase II/III confirment le potentiel de l’acoziborole dans le traitement de la maladie du sommeil

Dans un article publié dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, la Drugs for Neglected Diseases initiative (DNDi) et Sanofi rapportent avoir observé des taux de succès thérapeutique allant jusqu’à 95 % dans le cadre d’une étude de phase II/III portant sur la sécurité et l’efficacité d’une dose unique d’acoziborole, un médicament expérimental qui pourrait transformer le traitement de la maladie du sommeil. Cet essai clinique a été mené par la DNDi et ses partenaires en République démocratique du Congo (RDC) et en Guinée.

Découverte de médicaments : Qubit Pharmaceuticals crée avec NVIDIA « la plateforme de calcul la plus puissante au monde »

Publié le 30 novembre 2022

Qubit Pharmaceuticals, société deeptech spécialisée dans la simulation et la modélisation moléculaire grâce à l’utilisation de la physique quantique, a annoncé la création d’une plateforme visant à accélérer la découverte de médicaments par calcul hybride, classique et quantique sur le NVIDIA Quantum Optimized Device Architecture (QODA). Qubit Pharmaceuticals exploite l’un des supers ordinateurs GPU les plus puissants en France dédié à la recherche médicale avec pour objectif de construire un portefeuille de candidats médicaments dans les domaines de l’oncologie, des maladies inflammatoires et des antiviraux.

Sensorion : désignation de médicament orphelin de la FDA pour OTOF-GT pour le traitement de la perte auditive liée au gène de l’otoferline

Publié le 30 novembre 2022
Sensorion : désignation de médicament orphelin de la FDA pour OTOF-GT pour le traitement de la perte auditive liée au gène de l’otoferline

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, annonce que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé la désignation médicament orphelin (ODD) au programme le plus avancé de thérapie génique de la Société, OTOF-GT, une thérapie génique pour le traitement de la perte auditive liée au gène de l’otoferline.

Pherecydes Pharma : recommandation positive du DSMB pour la poursuite de son étude clinique de phase II PhagoDAIR

Publié le 30 novembre 2022
Pherecydes Pharma : recommandation positive du DSMB pour la poursuite de son étude clinique de phase II PhagoDAIR

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes aux antibiotiques et/ou compliquées, a annoncé que la société a reçu une recommandation unanime du Data Safety Monitoring Board (DSMB), pour la poursuite sans modification de l’étude clinique de phase II PhagoDAIR dans les infections ostéoarticulaires sur prothèses causées par le Staphylococcus aureus (S. aureus).

EverImmune : le Pr Laurence Zitvogel nommé à la présidence de son conseil scientifique

Publié le 29 novembre 2022
EverImmune : le Pr Laurence Zitvogel nommé à la présidence de son conseil scientifique

EverImmune, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de produits biothérapeutiques vivants comme adjuvants à l’immunothérapie du cancer, a annoncé la mise en place de son conseil scientifique, présidé par le Pr Laurence Zitvogel, co-fondatrice de la société et directrice de recherche en immuno-oncologie à l’Institut Gustave Roussy.

Genomic Vision : son application de pointe TeloSizer® mise au service de la recherche sur le cancer

Publié le 29 novembre 2022
Genomic Vision : son application de pointe TeloSizer® mise au service de la recherche sur le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie cotée sur Euronext qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé une collaboration avec le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), organisme public de recherche, afin de lancer un programme de recherche d’une durée de quatre ans avec le Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) pour le développement de tests compagnons utilisant l’application TeloSizer® de Genomic Vision.

Inventiva : un nouveau brevet élargissant la protection de la propriété intellectuelle de lanifibranor aux États-Unis

Publié le 29 novembre 2022
Inventiva : un nouveau brevet élargissant la protection de la propriété intellectuelle de lanifibranor aux États-Unis

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de patients atteints de stéatohépatite non alcoolique (NASH) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé aujourd’hui que le United States Patent and Trademark Office (USPTO) a délivré un brevet (U.S. Patent No. 11,504,380) qui protège l’utilisation de lanifibranor pour le traitement de patients cirrhotiques dont la maladie risque de progresser du stade compensé au stade décompensé. Ce brevet expirera le 8 novembre 2039.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents