Edition du 20-09-2021

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique

Publié le vendredi 18 janvier 2019

Janssen : feu vert européen pour Erleada® dans le cancer de la prostate résistant à la castration non métastatiqueJanssen, la société pharmaceutique de Johnson & Johnson, a annoncé que la Commission européenne (CE) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour l’Erleada® (apalutamide), un inhibiteur oral de prochaine génération des récepteurs androgéniques pour le traitement des adultes atteints d’un cancer de la prostate résistant à la castration non métastatique (CPRCnm) et qui présentent un risque élevé de développer une forme métastatique de la maladie.

L’avis favorable du CHMP s’appuie sur les données de l’étude clinique pivot SPARTAN de Phase 3, qui a été publiée dans  The New England Journal of Medicine. L’étude a évalué l’innocuité et l’efficacité de l’apalutamide combiné au traitement antiandrogénique (ADT) par rapport à un placebo chez les patients atteints d’un CPRCnm qui présentent un niveau d’antigène prostatique spécifique (APS) en rapide augmentation malgré un traitement antiandrogénique continu. Les résultats de l’étude ont démontré que l’apalutamide, lorsqu’elle est combinée à un traitement antiandrogénique, réduit de 72 pour cent le risque de développer des métastases à distance ou de causer des décès (survie sans métastase [SSM]), par rapport à un placebo combiné à un traitement antiandrogénique (ratio de risque = 0,28 ; 95 % IC, 0,23-0,35 ; P < 0,001). La SSM a été améliorée de plus de deux ans (40,5 mois vs 16,2 mois) chez les patients atteints d’un CPRCnm dont le niveau d’APS augmente rapidement.1

« L’un des objectifs principaux du traitement du cancer de la prostate est de retarder la propagation de la maladie. Une fois que le cancer s’est propagé, il réagit moins au traitement et affecte ainsi la qualité de vie des patients et en fin de compte empire leur pronostic de survie. La survie moyenne de ces patients est d’environ trois ans », a déclaré le Dr Simon Chowdhury, consultant en oncologie médicale, de Guy’s and St Thomas’ Hospitals, Londres. « Il est essentiel que nous retardions le développement des métastases le plus longtemps que possible. Par conséquent, l’approbation de l’apalutamide, un traitement qui peut considérablement augmenter la période d’absence de métastases, est un grand progrès pour les patients atteints du cancer du prostate. »

Les manifestations indésirables apparues durant le traitement de grade 3/4 les plus communes durant l’étude SPARTAN sont les suivantes : hypertension (14,3 pour cent vs 11,8 pour cent), éruption cutanée (5,2 pour cent vs 0,3 pour cent), chute (1,7 pour cent vs 0,8 pour cent) et fracture (2,7 pour cent vs 0,8 pour cent). L’interruption du traitement due à des manifestations indésirables était de 11 pour cent dans le groupe apalutamide, comparé à 7 pour cent dans le groupe placebo. Les taux de manifestations indésirables graves étaient similaires entre le groupe apalutamide combinée à un traitement antiandrogénique, par rapport au groupe placebo combiné à un traitement antiandrogénique (25 pour cent vs 23 pour cent, respectivement).1

Aux États-Unis, l’apalutamide a reçu une approbation de l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) pour le traitement des patients atteints d’un CPRCnm en février 2018, puis a reçu peu après des approbations au Canada, en Australie, en Argentine et au Brésil.

1 Smith, R. M. et al. Apalutamide treatment and metastasis-free survival in prostate cancer. N Engl J Med 2018; 378:1408-1418. Disponible sur : https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1715546?query=featured_home. Dernière consultation en décembre 2018.

Source : Janssen

 








MyPharma Editions

Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Publié le 20 septembre 2021
Gustave Roussy : Sylvain Ducroz nommé directeur général adjoint

Le Pr Fabrice Barlesi, directeur général de Gustave Roussy a nommé Sylvain Ducroz directeur général adjoint de l’Institut, après avis favorable du Conseil d’Administration. Il prend ses fonctions le 20 septembre et appuiera le Pr Barlesi aux côtés du directeur de la recherche et de la directrice médicale.

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents