Edition du 04-07-2022

Accueil » Cancer » Industrie » Produits

Janssen: nouvelles données sur l’efficacité de VELCADE presentées au congrès de l’ASH

Publié le lundi 12 décembre 2011

Janssen-Cilag International a annoncé aujourd’hui que 9 abstracts traitant de la molécule expérimentale siltuximab et du médicament reconnu VELCADE, ont été autorisés à être présentés lors du congrès annuel de la Société américaine d’hématologie (ASH), qui se déroule du 10 au 13 décembre 2011 à San Diego, aux États-Unis.

« VELCADE devrait bénéficier d’une position de choix grâce aux résultats en termes de survie globale obtenus à l’issue du suivi à cinq ans de l’étude pivot et randomisée, VISTA, portant sur des patients atteints d’un myélome multiple (MM), naïfs de traitement », indique le laboratoire pharmaceutique dans un communiqué. Par ailleurs, des données seront présentées sur VELCADE utilisé en combinaison avec d’autres médicaments dans les traitements de consolidation et d’entretien du MM, dans les traitements de rechute du MM et du MM réfractaire, en administration par voie sous-cutanée, ainsi que dans le traitement des lymphomes non-hodgkiniens. Au total, VELCADE sera mis en avant dans 7 abstracts, dont 2 présentations orales.

 » Nous sommes très heureux de présenter de nouvelles données démontrant les avantages qu’offre le traitement par VELCADE pour de nombreux groupes de patients, pour différents types de tumeur et en termes d’administration médicamenteuse », commente William N. Hait, M.D., Ph.D., Global Head, Oncologie R&D, Janssen Research & Development. « Les nouvelles données qui seront présentées au congrès de l’ASH soulignent notre engagement continu au service de VELCADE et de notre programme de recherche ».

Les présentations importantes de VELCADE lors du congrès de l’ASH comprendront notamment:

Bénéfice de survie globale maintenu à l’issue du suivi à cinq ans: traitement par Bortézomib-Melphalan-Prednisone (VMP) contre traitement par Melphalan-Prednisone (MP) chez des patients porteurs de myélome multiple, naïfs de traitement et ne présentant aucun risque accru de développer une deuxième tumeur primaire: résultats finaux de la Phase 3 de l’essai clinique VISTA

Jesús F. San Miguel et al.

Le traitement par bortézomib-melphalan-prednisone a entraîné un important bénéfice en survie globale (SG) à long terme par rapport au traitement par melphalan et prednisone (SG médiane de près de 5 ans [56,4 mois] contre 3,6 ans [43,1 mois], soit une augmentation de 13,3 mois de la SG médiane). Cette augmentation a été constatée chez de nombreux sous-groupes de patients, indépendamment du suivi d’un traitement ultérieur de longue durée.

L’identification de sous-groupes de patients a révélé un bénéfice en survie sans progression (Progression-Free Survival, PFS) plus long avec un traitement par bortézomib-rituximab qu’avec un traitement par rituximab seul, chez les patients présentant un lymphome folliculaire en rechute ou un lymphome folliculaire réfractaire : analyses des biomarqueurs lors de la Phase 3 de l’étude LYM300

Bertrand Coiffier et al.

Des analyses de la phase 3 de l’essai LYP3001 ont permis d’identifier chez un tiers des patients des combinaisons de biomarqueurs qui confèrent au traitement par bortézomib associé au rituximab un plus grand bénéfice en survie sans progression que le traitement par rituximab seul (SG médiane de 14,2 mois contre 8,4 mois, p=0,0003), ainsi qu’une indication de plus longue survie globale (HR 0,44, p=0,1291).

Tumeurs secondaires chez des patients âgés porteurs de myélome multiple, traités par bortézomib ou d’autres thérapies : une analyse de la base de données américaine Seer-Medicare

Dina Gifkins et al.

Sur plus de 9 000 patients âgés atteints de MM, une prévalence moindre des tumeurs secondaires a été observée chez les patients traités par bortézomib (1,4 %) par rapport aux patients n’ayant pas reçu de bortézomib (4,5 %).

VELCADE(R) (bortezomib)
VELCADE(R) (bortézomib) est un médicament utilisé pour traiter le cancer du sang ou myélome multiple. Il contient une substance active appelée bortézomib et il est le premier d’une nouvelle classe de médicaments connus sous le nom d’inhibiteurs du protéasome. Les protéasomes sont présents dans toutes les cellules et jouent un rôle important dans le contrôle de la fonction et de la croissance cellulaire et de l’interaction des cellules. Le bortézomib interrompt de façon réversible l’action normale des protéasomes des cellules, ce qui a pour résultat d’arrêter le développement des cellules cancéreuses et de les détruire.

VELCADE est agréé aux États-Unis pour être utilisé en association avec le melphalan et la prednisone chez les patients porteurs du myélome multiple et naïfs de traitement qui ne sont pas éligibles pour recevoir une chimiothérapie intensive suivie d’une greffe de moelle osseuse (utilisation en traitement de première ligne), ou en monothérapie pour le traitement du myélome multiple progressif chez les patients qui ont reçu au moins un traitement préalable et qui ont déjà subi ou qui ne sont pas éligibles pour une greffe de moelle osseuse.

VELCADE bénéficie d’une position de leader pour le traitement de la rechute du myélome multiple, plus de 300 000 patients dans le monde entier ont été traités par VELCADE à ce jour. VELCADE est développé conjointement par Millennium Pharmaceuticals et les sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson. Millenium est chargée de la commercialisation de VELCADE aux États-Unis, et les sociétés Janssen pharmaceutiques de Johnson & Johnson sont responsables de sa commercialisation en Europe et dans le reste du monde. Takeda Pharmaceutical Company Limited et Janssen Pharmaceutical K.K. sont chargées de promouvoir conjointement la commercialisation de VELCADE au Japon.

Source :  Janssen








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents