Edition du 11-05-2021

Accueil » Industrie » Produits

Janssen vise à étendre l’utilisation de la formulation sous-cutanée DARZALEX® dans le traitement de patients atteints d’amylose à chaîne légère

Publié le lundi 9 novembre 2020

Janssen vise à étendre l'utilisation de la formulation sous-cutanée DARZALEX® dans le traitement de patients atteints d'amylose à chaîne légèreLes sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson ont annoncé aujourd’hui le dépôt d’une demande de modification de type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) visant une approbation d’extension de l’utilisation de la formulation sous-cutanée (SC) du DARZALEX® (daratumumab) pour inclure le traitement de patients atteints d’amylose à chaîne légère (AL).

L’amylose AL est une maladie rare et potentiellement mortelle qui se déclare lorsqu’une protéine insoluble appelée amyloïde s’accumule dans les tissus et les organes, entravant les tissus sains et les fonctions corporelles.3,4 Il n’existe actuellement aucune option thérapeutique approuvée par les autorités réglementaires telles l’EMA ou l’Agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) pour le traitement de cette maladie.1,2

La soumission s’appuie sur les données de l’étude ANDROMEDA de Phase 3, présentées dans le cadre du congrès annuel 2020 de l’Association européenne d’hématologie (EHA). L’étude a évalué l’efficacité et l’innocuité du daratumumab SC en association avec le bortézomib, le cyclophosphamide et la dexaméthasone (D-VCd), comparé au bortézomib, cyclophosphamide et dexaméthasone (VCd) seuls, dans le traitement de patients atteints d’amylose AL. Les données de l’étude ont démontré un taux de réponse complète hématologique globale sensiblement supérieur chez les patients recevant du daratumumab en supplément, en comparaison avec les patients traités uniquement par VCd.5 Dans l’ensemble, le profil d’innocuité du D-VCd était cohérent avec celui du protocole VCd et le profil d’innocuité connu du daratumumab.5

« La gestion actuelle de l’amylose AL se focalise essentiellement sur le ralentissement de la production de protéine amyloïde et la maîtrise de symptômes. Toutefois, il n’existe pas encore de thérapies approuvées par l’EMA pour cette maladie rare et difficile à traiter, » a déclaré Dr Catherine Taylor, vice-présidente de la Stratégie du domaine thérapeutique des affaires médicales, en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMOA), Janssen-Cilag Ltd. Moyen-Orient. « En cas d’approbation, l’ajout du daratumumab à cette combinaison pourrait permettre de répondre à un important besoin médical et offrirait un nouvel espoir aux patients atteints d’amylose AL, qui présentent des pronostics défavorables et attendent depuis longtemps de nouvelles options thérapeutiques, » a-t-elle ajouté.

« Le daratumumab est une importante thérapie fondatrice dans le traitement du myélome multiple. Aujourd’hui, sur la base des conclusions de l’étude ANDROMEDA, il a démontré qu’il est capable d’améliorer les résultats du traitement de l’amylose AL, un trouble lié aux cellules plasmatiques, » a déclaré Craig Tendler, MD, vice-président, développement avancé et affaires médicales internationales chez Janssen Research & Development, LLC. « Nous sommes extrêmement enthousiastes du potentiel que représente le daratumumab, dans le cadre d’un protocole de traitement pour les patients récemment diagnostiqués avec une amylose AL. Il va permettre d’infléchir le pronostic défavorable de leur maladie et réduire les lésions organiques, qui sont une complication mortelle regrettable de cette maladie grave, » a-t-il ajouté.

En septembre 2020, Janssen a déposé une demande supplémentaire de licence de produit biologique (sBLA) auprès de la FDA en vue d’une approbation de la formulation sous-cutanée du daratumumab dans le traitement des patients atteints d’amylose AL.6

______________________________

Références

1. Desport E, Bridoux F, Sirac C, Delbes S, Bender S, Fernandez B, Quellard N, Lacombe C, Goujon JM, Lavergne D, Abraham J. AL amyloidosis. Orphanet journal of rare diseases. Déc. 2012;7(1):54

2. Merlini G, Comenzo RL, Seldin DC, Wechalekar A, Gertz MA. Immunoglobulin light chain amyloidosis. Expert review of hematology. 1 fév 2014;7(1):143-56.

3. Stat Pearls. Amyloidosis. Disponible sur: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK470285/. Dernière évaluation en novembre 2020.

4. Mayo Clinic. Amyloidosis Overview: Symptoms and Causes. Disponible sur: https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/amyloidosis/symptoms-causes/syc-20353178. Dernière évaluation en novembre 2020.

5. Kastritis, E. et al. Subcutaneous Daratumumab + Cyclophosphamide, Bortezomib, and Dexamethasone (CyBorD) in Patients with Newly Diagnosed Light Chain (AL) Amyloidosis: Primary Results from the Phase 3 ANDROMEDA Study [LBA]. Ces données seront présentées au congrès annuel 2020 de l’Association européenne d’hématologie.

6. Sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson. Janssen dépose une demande d’approbation auprès de la FDA pour DARZALEX FASPRO™ (daratumumab et hyaluronidase-fihj) pour le traitement de patients atteints d’amylose à chaîne légère (AL). Disponible sur: https://www.prnewswire.com/news-releases/janssen-submits-application-seeking-us-fda-approval-of-darzalex-faspro-daratumumab-and-hyaluronidase-fihj-for-the-treatment-of-patients-with-light-chain-al-amyloidosis-301126998.html. Dernière évaluation en novembre 2020.

Source et visuel : Janssen








MyPharma Editions

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents