Edition du 30-11-2020

Accueil » Industrie » Produits

Johnson & Johnson annonce l’accélération de son candidat vaccin COVID-19

Publié le vendredi 12 juin 2020

Johnson & Johnson annonce l'accélération de son candidat vaccin COVID-19Le groupe Johnson & Johnson a annoncé, par l’intermédiaire de Janssen, qu’il a pu accélérer le calendrier de lancement du premier essai clinique de phase 1/2a chez l’homme de son vaccin expérimental recombinant contre le SRAS-CoV-2, Ad26.COV2-S. Initialement prévu en septembre, cet essai devrait maintenant débuter au cours de la deuxième quinzaine du mois de juillet.

Paul Stoffels, M.D., vice-président du comité exécutif et directeur scientifique de Johnson & Johnson, a déclaré : « Grâce à la solidité des données précliniques que nous avons observées jusqu’à présent et au travail mené avec les autorités réglementaires, nous avons pu accélérer encore le développement clinique de notre vaccin expérimental recombinant contre le SRAS-CoV-2, Ad26.COV2-S. Dans le même temps, nous poursuivons nos efforts pour établir d’importants partenariats mondiaux et investir dans notre technologie de production et nos capacités de fabrication de vaccins. Notre objectif est de faire en sorte que nous puissions mettre à disposition un vaccin au niveau mondial et protéger les gens partout dans le monde contre cette pandémie ».

L’étude de phase 1/2a randomisée, en double aveugle et contrôlée versus placebo évaluera la sécurité, la réactogénicité (réponse à la vaccination) et l’immunogénicité (réponse immunitaire) du vaccin expérimental recombinant contre le SRAS-CoV-2, Ad26.COV2-S, chez 1045 adultes en bonne santé âgés de 18 à 55 ans, ainsi que chez des adultes âgés de 65 ans et plus. L’étude se déroulera aux États-Unis et en Belgique.

La société est en pourparlers avec le National Institutes of Allergy and Infectious Diseases avec pour objectif de démarrer plus précocement l’essai clinique de phase 3 de son vaccin recombinant contre le SARS-CoV-2, Ad26.COV2-S, en fonction des résultats des études de phase 1 et de l’approbation des organismes de réglementation.

Alors que le groupe progresse dans le développement clinique de son vaccin expérimental recombinant contre le SRAS-CoV-2, Ad26.COV2-S, il continue de travailler en parallèle sur l’augmentation de sa capacité de production et est en pourparlers actifs avec des partenaires mondiaux pour garantir un accès mondial. J&J s’est ainsi engagé à fournir plus d’un milliard de doses dans le monde en 2021, une fois qu’il sera établi que le vaccin est sûr et efficace.

Les efforts de Johnson & Johnson pour accélérer le développement et la production d’un vaccin contre le SRAS-CoV-2 sont renforcés par une collaboration entre Janssen et la Biomedical Advanced Research and Development Authority (BARDA), qui fait partie du bureau du secrétaire adjoint pour la préparation et la réponse (ASPR) au ministère américain de la santé et des services sociaux.

Le COVID-19 est causé par le SRAS-CoV-2, qui appartient à un groupe de virus appelés coronavirus qui attaquent le système respiratoire. Il n’existe actuellement aucun vaccin approuvé pour le COVID-19.

Pour plus d’informations sur l’approche à plusieurs volets adoptée par Johnson & Johnson pour lutter contre la pandémie, consultez le site : www.jnj.com/coronavirus

Source : Johnson & Johnson








MyPharma Editions

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents