Edition du 16-05-2022

Accueil » Industrie » Stratégie

Johnson & Johnson Santé Beauté France, un nouvel acteur de la santé grand public

Publié le lundi 28 mars 2011

Les activités de McNeil Santé Grand Public et Johnson & Johnson Consumer France SAS se regroupent en une seule entité, Johson & Johnson Santé Beauté France, afin d’affirmer la nouvelle identité française du laboratoire, de renforcer les compétences communes sur les divisions Santé et Beauté et de se rapprocher des différents publics du laboratoire.

La nouvelle entité française du groupe Johnson & Johnson, un des principaux acteurs du secteur de la santé, de la beauté et du bien-être, devient Johnson & Johnson Santé Beauté France. Bien plus qu’un changement de nom, cette nouvelle identité entraîne de nombreuses transformations dans son positionnement et dans son offre de services.

« Le rapprochement des activités du groupe en une seule entité est l’occasion d’optimiser les relations entre les deux coeurs de métier du laboratoire, afin de proposer une offre enrichie et complète au service de la santé et du soin de la peau. Johnson & Johnson Santé Beauté France va ainsi mettre à profit ses ressources, qu’elles soient humaines, structurelles ou technologiques, pour répondre d’une seule voix à tous les besoins spécifiques de ses clients sur le marché de la santé et de la dermo-cosmétique », explique le laboratoire dans un communiqué.

« Cette nouvelle dénomination de marque se traduit par notre forte volonté à être au plus près des besoins de nos clients privilégiés que représentent les pharmacies. Effectivement, aujourd’hui ce rapprochement est synonyme de réels changements dans la façon dont nous concevons notre métier et montre une réelle prise en compte des attentes de nos différents publics » précise Stanislas Baudry, Directeur Commercial Grands Comptes de Johnson & Johnson Santé Beauté France.
Enfin, cette nouvelle identité met l’accent sur l’appartenance française du groupe. En effet, situé à Issy-les-Moulineaux, Johnson & Johnson Santé Beauté France opère sur cinq sites répartis sur tout le territoire français, à savoir deux centres de Recherche & Développement à Val de Reuil (Haute-Normandie) et à Martillac (Aquitaine), une usine de production à Sézanne (Champagne-Ardennes) et enfin un second siège (business mass) situé à Dijon (Bourgogne).

Source : Johnson & Johnson








MyPharma Editions

Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Publié le 16 mai 2022
Sanofi : résultats positifs pour Sarclisa® en association dans le myélome multiple

Sanofi a annoncé que les derniers résultats de l’essai clinique IKEMA de phase III évaluant Sarclisa® (isatuximab) en association avec le carfilzomib et la dexaméthasone (Kd) montrent que cette association thérapeutique a permis d’obtenir une survie médiane sans progression de 35,7 mois (Hazard Ratio [HR] 0,58 ; intervalle de confiance [IC] à 95 % : 25,8 à 44,0 ; n=179), comparativement à 19,2 mois chez les patients ayant reçu le traitement Kd seulement (IC à 95 % : 15,8 à 25,1 ; n=123), selon l’évaluation réalisée par un comité indépendant.

Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Publié le 16 mai 2022
Nicox annonce une nouvelle structure de gouvernance

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé que son Conseil d’administration a décidé le 13 mai 2022 de nommer Andreas Segerros Directeur Général de Nicox à effet du 1er juin 2022 suite à sa décision de mettre fin au mandat de Michele Garufi, co-fondateur de Nicox et Président Directeur Général depuis sa création en 1996. Michele Garufi restera membre du Conseil d’administration.

COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Publié le 16 mai 2022
COVID-19 : Valneva reçoit de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de son contrat de fourniture de vaccins

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé avoir reçu de la Commission Européenne un avis d’intention de résiliation de l’accord de fourniture de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001.

Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Publié le 13 mai 2022
Immuno-oncologie : Domain Therapeutics finalise un financement de €39m en Série A

Domain Therapeutics, une société biopharmaceutique spécialisée dans la recherche et développement de traitements innovants en immuno-oncologie ciblant les récepteurs couplés aux protéines G (RCPGs), vient d’annoncer une levée de fonds Série A de €39m (US $42m) menée par Panacea Venture, CTI Life Sciences et 3B Future Health Fund, auxquels se sont joints adMare BioInnovations, Schroders Capital, Omnes, Turenne Capital, Theodorus, Viva BioInnovator et un investisseur déjà présent, Seventure Partners.

Accès aux nouveaux médicaments : les patients d’Europe du Sud et de l’Est attendent 6 fois plus longtemps

Publié le 13 mai 2022
Accès aux nouveaux médicaments : les patients d'Europe du Sud et de l'Est attendent 6 fois plus longtemps

Dans sa dernière étude, la Fédération Européenne des Industries et Associations Pharmaceutiques (EFPIA) révèle notamment d’importantes disparités d’accès aux nouveaux médicaments pour les patients en Europe mais également au sein même d’un pays. Un écart de 90 % dans l’accès des patients a été constaté entre les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest et les pays d’Europe du Sud et de l’Est.

BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

Publié le 12 mai 2022
BioWin lance Urgence Talents, une initiative unique pour répondre aux défis du recrutement en Belgique

BioWin, le pôle de compétitivité en santé de la Région Wallonne, vient d’annoncer le lancement d’Urgence Talents, une nouvelle initiative visant à relever les défis posés par le recrutement dans l’industrie biotech et medtech en Belgique. Pour la première fois, des acteurs publics et privés s’associent pour répondre aux besoins spécifiques et urgents des entreprises cherchant à recruter des talents dans le secteur des biotechnologies et de l’industrie de la santé.

GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

Publié le 12 mai 2022
GeNeuro : autorisation de Swissmedic pour initier une étude de Phase II évaluant le temelimab pour les syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), la sclérose latérale amyotrophique (SLA) et les conséquences neuropsychiatriques sévères du COVID-19 (post-COVID), a annoncé qu’elle a reçu l’autorisation de l’Autorité de Santé suisse (Swissmedic) pour lancer une étude de phase II évaluant le temelimab chez des patients atteints de syndromes neuropsychiatriques sévères post-COVID.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents