Edition du 21-08-2018

Journée mondiale contre l’hépatite: «Plus proche qu’on ne croit»

Publié le samedi 28 juillet 2012

Avec le thème de la Journée mondiale contre l’hépatite «Plus proche qu’on ne croit», l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) invite instamment les gouvernements à intensifier leurs efforts pour lutter contre l’hépatite virale, une inflammation du foie qui tue environ un million de personnes par an. On estime en outre, que 500 millions de personnes souffrent de maladies chroniques liées à l’hépatite, une cause majeure du cancer du foie et de la cirrhose.

«Dans l’immense majorité des cas, les personnes infectées par l’hépatite ne s’en aperçoivent pas et ne sont pas diagnostiquées, ni traitées, explique le Dr Sylvie Briand au Département de l’OMS travaillant sur les pandémies et les épidémies. Ce n’est qu’en faisant mieux connaître les différentes formes d’hépatite et les moyens de prévention et de traitement que l’on pourra prendre les premières mesures pour endiguer complètement la maladie et sauver des milliers de vie.»

Les différents types d’hépatite

Il y a cinq virus de l’hépatite, définis par les types A, B, C, D et E. Les types B et C sont très préoccupants parce qu’une grande proportion des sujets infectés par ces virus peuvent ne ressentir aucun symptôme au premier stade de la maladie et ne se rendre compte de leur infection que quand ils sont arrivés au stade de la maladie chronique, parfois plusieurs décennies plus tard. De plus, ces deux virus, à l’origine de près de 80% des cas de cancer du foie, sont la principale cause de cancer hépatique et de cirrhose.

On peut contracter la maladie à partir de liquides biologiques infectés ou d’eau et d’aliments contaminés, suivant le type d’hépatite.

Les types B, C et D se transmettent par l’intermédiaire du sang d’une personne infectée (par exemple lors d’injections à risque ou de transfusions de sang non dépisté) ou lors de rapports sexuels non protégés dans le cas de l’hépatite B ou C.

Le type D n’infecte que les personnes déjà atteintes par le type B.

Les types A et E se transmettent en général par l’intermédiaire d’eau ou d’aliments contaminés et sont étroitement liés à un assainissement insuffisant et à une mauvaise hygiène personnelle (le fait de ne pas se laver les mains, par exemple).

Il existe des vaccins efficaces pour tous les types de virus, sauf le C.

Compte tenu de l’ampleur de l’épidémie – une personne infectée sur 12 dans le monde – et des progrès récents dans la prévention et le traitement, l’Assemblée mondiale de la Santé a décidé, en 2010, de faire du 28 juillet la Journée mondiale contre l’hépatite. Celle-ci vise à faire mieux comprendre le problème mondial de santé publique qu’est l’hépatite et à stimuler le renforcement des mesures de prévention et de lutte dans tous les pays du monde.

Nouveau cadre d’action mondiale

Cette année, en préparation de la Journée mondiale contre l’hépatite, l’OMS publie un nouveau cadre mondial pour combattre cette maladie. Le document Prevention and control of viral hepatitis infection: Framework for global action» (Prévention et lutte contre l’hépatite virale: cadre pour une action mondiale) décrit les quatre domaines d’action pour prévenir et traiter ces infections.

La sensibilisation, avec la promotion des partenariats et la mobilisation des ressources, représente la première des quatre priorités du nouveau cadre de l’OMS. Les autres sont les suivantes: intégration des données scientifiques dans la politique et l’action; prévention de la transmission; dépistage, soins et traitement.

L’OMS collaborera avec ses États Membres et ses partenaires dans les quatre domaines prioritaires du cadre pour aider à élargir l’accès des personnes qui en ont besoin aux programmes de prévention, de soins et de traitement. Le cadre orientera l’élaboration de stratégies régionales et spécifiques dans les pays pour combattre l’hépatite.

Source : OMS








MyPharma Editions

Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Publié le 21 août 2018
Adocia : le tribunal arbitral statue en sa faveur contre Lilly

Adocia a annoncé que le tribunal arbitral en charge de la procédure d’arbitrage engagée par Adocia à l’encontre de Eli Lilly & Company a statué en sa faveur en ce qui concerne sa première demande, et a accordé à Adocia un montant de 11,6 millions de dollars, au titre d’un paiement d’étape contractuel qui était contesté par Lilly.

Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Publié le 21 août 2018
Transgene finalise la vente des droits de TG6002 et TG1050 à Tasly Biopharmaceuticals pour la Grande Chine

Transgene, la société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers et les maladies infectieuses, a annoncé la finalisation des transactions signées le 10 juillet 2018 avec Tasly Biopharmaceuticals.

Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Publié le 20 août 2018
Mainstay Medical : Matthew Onaitis nommé Directeur financier

Mainstay Medical, une société de dispositifs médicaux dédiée à la commercialisation de ReActiv8®, un dispositif de neurostimulation implantable destiné à traiter la lombalgie chronique invalidante, a annoncé la nomination de Matthew Onaitis au poste de Directeur financier à compter du 20 août 2018.

Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Publié le 20 août 2018
Sensorion : feu vert européen pour son étude de phase II avec le SENS-401 sur la surdité brusque

Sensorion a annoncé avoir reçu de la part du HMA (Heads of Medicines Agencies, le réseau d’agences européennes du médicament), l’approbation de mener son essai clinique de phase 2 avec son candidat-médicament SENS-401 pour le traitement des surdités brusques (SensoriNeural Hearing Loss, SSNHL) chez l’adulte dans le cadre d’une procédure harmonisée (VHP- Voluntary Harmonisation Procedure).

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions