Edition du 27-09-2020

La Journée mondiale de la BPCO se déroule le 20 novembre

Publié le mercredi 20 novembre 2013

Alors que se déroule la 12ème Journée mondiale de la BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) ce mercredi 20 novembre 2013, un sondage OpinionWay pour la Fondation du Souffle montre que 9 Français sur 10 ne connaissent pas la BPCO. Seul 1 Français sur 3 identifie le tabac comme le principal facteur de risque.

Malgré des campagnes d’information organisées depuis 10 ans autour de la Journée mondiale, la BPCO reste encore une maladie méconnue du grand public, et même de certains professionnels de santé. Elle est pourtant la 3ème cause de mortalité dans le monde et touche 3,5 millions de Français.

La BPCO est une maladie irréversible (par l’obstruction et l’altération des voies respiratoires, notamment à cause du tabagisme ) diagnostiquée souvent trop tard. Les 2/3 des patients ignorent qu’ils en sont atteints. Et comme une des causes premières de la maladie est le tabac, certains continuent à fumer. Les symptômes les plus connus sont l’essoufflement, une toux quotidienne ou presque, des expectorations et des bronchites à répétition ou traînantes. Mais seule la mesure du souffle permet de diagnostiquer de façon fiable la maladie.

9 Français sur 10 ne connaissent pas la BPCO

Les Français méconnaissent très largement la BPCO : 1 sur 10 déclare connaître cette maladie (et davantage les CSP+). Plus de 9 Français sur 10 sous-estiment sa prévalence (dont près des ¾ très largement : 100 000 cas ou moins). Seul 1 Français sur 3 identifie le tabac comme le principal facteur de risque. Et 1 Français sur 2 sait qu’il s’agit d’une maladie mortelle. ,Et Journée mondiale de la BPCO : 9 Français sur 10 ne connaissent pas la maladieseul un peu plus d’1 Français sur 2 sait que la BPCO peut être diagnostiquée tôt (mais 35% n’ont aucune idée sur la question).

Le principal facteur de risque, le tabac, est en revanche bien identifié par les professionnels (cité à 97% par les médecins et à 78% par les pharmaciens).

Les médecins généralistes reçoivent davantage de questions sur la BPCO que les pharmaciens (48% des MG vs 20% des pharmaciens) et sont également plus à l’aise avec la pathologie :
Plus des ¾ des médecins déclarent que le diagnostic de la maladie est facile à établir (vs 53% pour les pharmaciens). Les 2/3 estiment que c’est une maladie facile à expliquer aux patients (vs 50% pour les pharmaciens)

Et logiquement ce sont les pharmaciens qui s’estiment les moins bien informés sur la BPCO : 43% s’estiment bien informés (et davantage les plus âgés, et ceux pour lesquels le diagnostic est simple à établir et la maladie facile à expliquer). Alors que 92% des médecins (dont 44% tout à fait) se déclarent suffisamment informés.

De même que les symptômes les plus fréquents (essoufflement, toux et expectorations cités par plus de de 60% des professionnels), on notera néanmoins que les pharmaciens sont plus nombreux à citer l’essoufflement, qui définit le stade de la BPCO.

Une campagne 2013 informer le grand public

La campagne « La maladie respiratoire qui tue à petit feu » au ton volontairement provocateur, insiste sur la cause première de la maladie : le tabac. La tonalité sombre de l’image révèle le caractère mortel de la maladie. Au vu des résultats du sondage Opinionway, le grand public méconnait le principal facteur de risque de la BPCO et cite en première cause la pollution.

Un site Internet : www.lesouffle.org pour connaître les initiatives de proximité, télécharger les informations et un questionnaire permettant de déterminer si l’on est concerné par la maladie.

Ce sondage a été réalisé en octobre 2013 sur un échantillon de 151 médecins généralistes, 403 pharmaciens d’officine et 1028 individus de 18 ans et plus (en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252).








MyPharma Editions

Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Publié le 25 septembre 2020
Gustave Roussy dans le Top 5 mondial des meilleurs hôpitaux en cancérologie

Gustave Roussy est le 5e meilleur hôpital spécialisé en cancérologie au monde et 1er hors Etats-Unis d’après le magazine Newsweek. Ce classement souligne la reconnaissance internationale de l’excellence des soins et de la puissance de la recherche déployées par l’Institut. C’est aussi l’assurance pour les patients de savoir qu’ils peuvent bénéficier, en France, des meilleurs soins et d’une recherche clinique des plus performantes.

Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Publié le 25 septembre 2020
Genfit : 1ère visite du 1er patient pour son essai clinique de Phase 3 ELATIVE évaluant elafibranor dans la PBC

Genfit, société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, a annoncé avoir réalisé la première visite du premier patient pour ELATIVE, l’essai clinique pivot international de Phase 3 évaluant elafibranor dans la Cholangite Biliaire Primitive (PBC).

Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Publié le 25 septembre 2020
Ipsen : Philippe Lopes-Fernandes nommé Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer

Ipsen vient d’annoncer la nomination de Philippe Lopes-Fernandes en qualité de Vice-Président Exécutif, Chief Business Officer, à compter du 1er octobre 2020. Basé à Cambridge (Massachusetts, États-Unis), il sera responsable de toute l’activité business développement et gestion des partenariats. Il reportera directement à David Loew, Directeur général d’Ipsen, et sera membre de l’Executive Leadership Team.

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents