Edition du 26-09-2021

La Journée mondiale de la BPCO se déroule le 20 novembre

Publié le mercredi 20 novembre 2013

Alors que se déroule la 12ème Journée mondiale de la BPCO (broncho-pneumopathie chronique obstructive) ce mercredi 20 novembre 2013, un sondage OpinionWay pour la Fondation du Souffle montre que 9 Français sur 10 ne connaissent pas la BPCO. Seul 1 Français sur 3 identifie le tabac comme le principal facteur de risque.

Malgré des campagnes d’information organisées depuis 10 ans autour de la Journée mondiale, la BPCO reste encore une maladie méconnue du grand public, et même de certains professionnels de santé. Elle est pourtant la 3ème cause de mortalité dans le monde et touche 3,5 millions de Français.

La BPCO est une maladie irréversible (par l’obstruction et l’altération des voies respiratoires, notamment à cause du tabagisme ) diagnostiquée souvent trop tard. Les 2/3 des patients ignorent qu’ils en sont atteints. Et comme une des causes premières de la maladie est le tabac, certains continuent à fumer. Les symptômes les plus connus sont l’essoufflement, une toux quotidienne ou presque, des expectorations et des bronchites à répétition ou traînantes. Mais seule la mesure du souffle permet de diagnostiquer de façon fiable la maladie.

9 Français sur 10 ne connaissent pas la BPCO

Les Français méconnaissent très largement la BPCO : 1 sur 10 déclare connaître cette maladie (et davantage les CSP+). Plus de 9 Français sur 10 sous-estiment sa prévalence (dont près des ¾ très largement : 100 000 cas ou moins). Seul 1 Français sur 3 identifie le tabac comme le principal facteur de risque. Et 1 Français sur 2 sait qu’il s’agit d’une maladie mortelle. ,Et Journée mondiale de la BPCO : 9 Français sur 10 ne connaissent pas la maladieseul un peu plus d’1 Français sur 2 sait que la BPCO peut être diagnostiquée tôt (mais 35% n’ont aucune idée sur la question).

Le principal facteur de risque, le tabac, est en revanche bien identifié par les professionnels (cité à 97% par les médecins et à 78% par les pharmaciens).

Les médecins généralistes reçoivent davantage de questions sur la BPCO que les pharmaciens (48% des MG vs 20% des pharmaciens) et sont également plus à l’aise avec la pathologie :
Plus des ¾ des médecins déclarent que le diagnostic de la maladie est facile à établir (vs 53% pour les pharmaciens). Les 2/3 estiment que c’est une maladie facile à expliquer aux patients (vs 50% pour les pharmaciens)

Et logiquement ce sont les pharmaciens qui s’estiment les moins bien informés sur la BPCO : 43% s’estiment bien informés (et davantage les plus âgés, et ceux pour lesquels le diagnostic est simple à établir et la maladie facile à expliquer). Alors que 92% des médecins (dont 44% tout à fait) se déclarent suffisamment informés.

De même que les symptômes les plus fréquents (essoufflement, toux et expectorations cités par plus de de 60% des professionnels), on notera néanmoins que les pharmaciens sont plus nombreux à citer l’essoufflement, qui définit le stade de la BPCO.

Une campagne 2013 informer le grand public

La campagne « La maladie respiratoire qui tue à petit feu » au ton volontairement provocateur, insiste sur la cause première de la maladie : le tabac. La tonalité sombre de l’image révèle le caractère mortel de la maladie. Au vu des résultats du sondage Opinionway, le grand public méconnait le principal facteur de risque de la BPCO et cite en première cause la pollution.

Un site Internet : www.lesouffle.org pour connaître les initiatives de proximité, télécharger les informations et un questionnaire permettant de déterminer si l’on est concerné par la maladie.

Ce sondage a été réalisé en octobre 2013 sur un échantillon de 151 médecins généralistes, 403 pharmaciens d’officine et 1028 individus de 18 ans et plus (en appliquant les procédures et règles de la norme ISO 20252).








MyPharma Editions

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

Publié le 24 septembre 2021
AB Science : feu vert de l’autorité de santé canadienne pour une étude de Phase I/II avec sa molécule AB8939 dans la leucémie myéloïde aiguë

AB Science vient d’annoncer que son étude clinique avec la molécule AB8939 chez les patients adultes atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) en rechute/réfractaire a été approuvée par l’autorité de santé canadienne (Health Canada). La  » lettre de non-objection  » (‘No Objection Letter’, LNO) reçue de l’autorité canadienne confirme l’autorisation d’initier l’étude de phase I/II (AB18001) chez les patients atteints de LMA en rechute/réfractaire et de syndrome myélodysplasique (SMD) réfractaire.

Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l’adulte

Publié le 24 septembre 2021
Galapagos : avis positif du CHMP pour Jyseleca® dans la rectocolite hémorragique modérée à sévère chez l'adulte

Galapagos a annoncé que le CHMP (Comité des médicaments à usage humain) de l’Agence Européenne des Médicaments (EMA) a émis un avis positif pour Jyseleca® (filgotinib), un inhibiteur préférentiel de JAK1 administré une fois par jour par voie orale, pour le traitement des patients adultes atteints de Rectocolite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active

COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Publié le 23 septembre 2021
COVID-19 : Valneva poursuit l’expansion des essais cliniques de son candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le début du recrutement des adolescents dans l’essai pivot de Phase 3 (VLA2001-301, “Cov-Compare”) pour son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19, VLA2001. Les résultats initiaux de l’essai de Phase 3 « Cov-Compare » sont attendus au début du quatrième trimestre 2021, et Valneva souhaite les utiliser comme pivot pour l’obtention d’une approbation réglementaire de VLA2001 chez les adultes.

GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS est entré dans l’extension de l’étude

Publié le 23 septembre 2021
GeNeuro : un 1er patient ayant terminé l'étude ProTEct-MS est entré dans l'extension de l’étude

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et auto-immunes, notamment la sclérose en plaques (SEP), a annoncé qu’un premier patient ayant terminé l’étude ProTEct-MS au Centre académique spécialisé (ASC) du Karolinska Institutet à Stockholm, qui évalue le temelimab à des doses mensuelles de 18, 36 et 54 mg/kg chez des patients atteints de SEP, est entré dans l’extension de l’étude ProTEct-MS.

Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Publié le 23 septembre 2021
Hyloris : Jean-Luc Vandebroek nommé au poste de directeur financier

Hyloris Pharmaceuticals, une société biopharmaceutique belge engagée à répondre aux besoins médicaux non satisfaits en réinventant les médicaments existants, a annoncé que Jean-Luc Vandebroek rejoindra la société en tant que Directeur Financier.

Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Publié le 23 septembre 2021
Nicox : Résultats de l’étude de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251 dans la blépharite

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé les résultats de l’étude clinique de phase 2b Mississippi sur le NCX 4251. L’étude Mississippi portait sur l’évaluation du NCX 4251, suspension ophtalmique de propionate de fluticasone à 0,1%, administrée une fois par jour, contre placebo, chez des patients présentant des épisodes aigus de blépharite.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents