Edition du 14-11-2018

La Journée mondiale de la santé mentale – 10 octobre 2009

Publié le samedi 10 octobre 2009

La Journée mondiale de la santé mentale - 10 octobre 2009 - OMSLa Journée mondiale de la santé mentale qui se déroule le 10 octobre de chaque année a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique aux problèmes de santé mentale. Cette journée permet de parler plus ouvertement de la maladie mentale et vise à obtenir des investissements en faveur des services et de la prévention. Les statistiques de l’OMS indiquent que 154 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression, une maladie mentale parmi beaucoup d’autres.

« Les troubles mentaux, neurologiques et comportementaux, qui touchent les populations de tous les pays, provoquent de terribles souffrances et ont des conséquences économiques et sociales considérables. Les personnes atteintes de ces troubles, dont la mortalité est plus élevée, sont souvent marginalisées et n’ont pas une bonne qualité de vie », explique l’OMS à l’occasion de cette journée mondiale.
Dans la moitié des cas, les troubles mentaux commencent avant l’âge de 14 ans. On estime qu’environ 20% des enfants et des adolescents dans le monde présentent des troubles ou des problèmes mentaux, de nature similaire quelle que soit leur culture. Pourtant, les régions qui ont la plus forte population âgée de moins de 19 ans, sont aussi celles qui ont le moins de ressources pour la santé mentale. Dans la plupart des pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire, il y a un pédopsychiatre pour un à quatre millions d’habitants.

154 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression
La dépression se caractérise par une morosité durable et un désintérêt, associés à des symptômes psychologiques, comportementaux et physiques. Elle est considérée comme la principale cause d’incapacité au niveau mondial. En moyenne, 800 000 personnes se suicident chaque année, dont 86% dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Plus de la moitié d’entre elles ont entre 15 et 44 ans. Les taux de suicide les plus élevés sont enregistrés chez les hommes des pays de l’Europe de l’Est.  « Les troubles mentaux sont l’une des causes principales de suicide que l’on peut traiter », souligne l’OMS.

Cinq obstacles fondamentaux pour développer les services de santé mentale
Il y a d’énormes inégalités dans la répartition des personnels qualifiés dans le monde. Les pénuries de psychiatres, d’infirmiers spécialisés, de psychologues et de travailleurs sociaux font partie des principaux obstacles s’opposant aux traitements et aux soins de santé mentale dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Dans les pays à faible revenu, on compte 0,05 psychiatre et 0,16 infirmier spécialisé pour cent mille habitants, alors qu’il y en a deux cents fois plus dans les pays à revenu élevé.

Selon l’OMS, Il faut surmonter cinq obstacles fondamentaux pour développer les services de santé mentale: l’absence de cette spécialité dans les programmes de santé publique, ce qui a des conséquences sur son financement; l’organisation actuelle des services de santé mentale; le manque d’intégration avec les soins de santé primaires; l’insuffisance de ressources humaines dans ce domaine; l’absence d’encadrement de la santé mentale par la santé publique.

Source :
OMS








MyPharma Editions

Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Publié le 13 novembre 2018
Homéopathie : 74% des utilisateurs jugent ces médicaments efficaces

Dans un contexte médiatique actif concernant l’homéopathie, les laboratoires homéopathiques ont souhaité faire un état des lieux à date du rapport des Français aux médicaments homéopathiques. Ainsi, selon le sondage Ipsos – Weleda/Lehning/Boiron*, 74% des utilisateurs jugent les médicaments homéopathiques efficaces et 74% sont opposés à l’arrêt du remboursement des médicaments homéopathiques.

ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

Publié le 13 novembre 2018
ASIT biotech franchit une étape clé dans le développement d’un nouveau médicament pour l’allergie à l’arachide

ASIT biotech, société biopharmaceutique belge spécialisée dans la recherche et le développement de produits d’immunothérapie innovants pour le traitement des allergies, a annoncé la finalisation de l’industrialisation du procédé de fabrication de lots cliniques de son produit candidat pnt-ASIT+™. Ceux-ci seront utilisés lors des premiers essais cliniques de phase I/II pour le traitement de patients allergiques à l’arachide.

HAS : renouvellement de la commission de la transparence

Publié le 13 novembre 2018
HAS : renouvellement de la commission de la transparence

La Haute Autorité de Santé (HAS) a procédé au renouvellement de la commission de la transparence le 24 octobre 2018. Vingt-trois membres ont ainsi été nommés pour 3 ans. Par rapport à la composition du précédent mandat, certaines disciplines sont renforcées : l’oncologie, la pneumologie, la neurologie, la méthodologie et les biostatistiques. À ce jour, 5 postes restent à pourvoir, dont 2 membres d’associations de patients ou d’usagers.

IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

Publié le 13 novembre 2018
IntegraGen collabore avec Google Cloud pour fournir ses outils d’analyse de données de séquençage à grande échelle

IntegraGen, société spécialisée dans la transformation de données issues d’échantillons biologiques en information génomique et en outils de diagnostic pour l’oncologie, va collaborer avec Google Cloud pour la mise en ligne de ses outils avancés d’analyse génomique, SIRIUS™ et MERCURY™ sur la Google Cloud Platform. Ce partenariat permet le transfert et le traitement accéléré des données ainsi qu’une amélioration de leur sécurité pour les utilisateurs, cliniciens ou chercheurs.

Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Publié le 12 novembre 2018
Poxel : des données prometteuses sur le PXL770 et le PXL065 dans le traitement de la NASH

Poxel a annoncé avoir présenté des posters portant sur des données prometteuses du PXL770 et du PXL065 (anciennement DRX-065, acquis auprès de DeuteRx LLC) pour le traitement de la NASH lors du congrès de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases), qui s’est tenu les 10 et 11 novembre 2018 à San Francisco en Californie.

Nosopharm : le Dr. Sarah Gould nommée au poste de directrice du développement

Publié le 12 novembre 2018
Nosopharm : le Dr. Sarah Gould nommée au poste de directrice du développement

Nosopharm, entreprise innovante dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, a annoncé lundi le recrutement du Dr. Sarah Gould au poste de Directrice du Développement. A ce titre, elle supervisera le passage des programmes de R&D de Nosopharm du stade préclinique vers la clinique.

Transgene : résultats positifs de Phase 1 de TG1050 dans l’hépatite B chronique

Publié le 12 novembre 2018
Transgene : résultats positifs de Phase 1 de TG1050 dans l’hépatite B chronique

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé les résultats détaillés de l’essai de Phase 1 évaluant la tolérance et l’immunogénicité de TG1050 chez des patients atteints d’hépatite B chronique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions