Edition du 18-09-2018

La Journée mondiale de la santé mentale – 10 octobre 2009

Publié le samedi 10 octobre 2009

La Journée mondiale de la santé mentale - 10 octobre 2009 - OMSLa Journée mondiale de la santé mentale qui se déroule le 10 octobre de chaque année a pour objectif de sensibiliser l’opinion publique aux problèmes de santé mentale. Cette journée permet de parler plus ouvertement de la maladie mentale et vise à obtenir des investissements en faveur des services et de la prévention. Les statistiques de l’OMS indiquent que 154 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression, une maladie mentale parmi beaucoup d’autres.

« Les troubles mentaux, neurologiques et comportementaux, qui touchent les populations de tous les pays, provoquent de terribles souffrances et ont des conséquences économiques et sociales considérables. Les personnes atteintes de ces troubles, dont la mortalité est plus élevée, sont souvent marginalisées et n’ont pas une bonne qualité de vie », explique l’OMS à l’occasion de cette journée mondiale.
Dans la moitié des cas, les troubles mentaux commencent avant l’âge de 14 ans. On estime qu’environ 20% des enfants et des adolescents dans le monde présentent des troubles ou des problèmes mentaux, de nature similaire quelle que soit leur culture. Pourtant, les régions qui ont la plus forte population âgée de moins de 19 ans, sont aussi celles qui ont le moins de ressources pour la santé mentale. Dans la plupart des pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire, il y a un pédopsychiatre pour un à quatre millions d’habitants.

154 millions de personnes dans le monde souffrent de dépression
La dépression se caractérise par une morosité durable et un désintérêt, associés à des symptômes psychologiques, comportementaux et physiques. Elle est considérée comme la principale cause d’incapacité au niveau mondial. En moyenne, 800 000 personnes se suicident chaque année, dont 86% dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Plus de la moitié d’entre elles ont entre 15 et 44 ans. Les taux de suicide les plus élevés sont enregistrés chez les hommes des pays de l’Europe de l’Est.  « Les troubles mentaux sont l’une des causes principales de suicide que l’on peut traiter », souligne l’OMS.

Cinq obstacles fondamentaux pour développer les services de santé mentale
Il y a d’énormes inégalités dans la répartition des personnels qualifiés dans le monde. Les pénuries de psychiatres, d’infirmiers spécialisés, de psychologues et de travailleurs sociaux font partie des principaux obstacles s’opposant aux traitements et aux soins de santé mentale dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Dans les pays à faible revenu, on compte 0,05 psychiatre et 0,16 infirmier spécialisé pour cent mille habitants, alors qu’il y en a deux cents fois plus dans les pays à revenu élevé.

Selon l’OMS, Il faut surmonter cinq obstacles fondamentaux pour développer les services de santé mentale: l’absence de cette spécialité dans les programmes de santé publique, ce qui a des conséquences sur son financement; l’organisation actuelle des services de santé mentale; le manque d’intégration avec les soins de santé primaires; l’insuffisance de ressources humaines dans ce domaine; l’absence d’encadrement de la santé mentale par la santé publique.

Source :
OMS








MyPharma Editions

Biogen France emménage à La Défense

Publié le 18 septembre 2018
Biogen France emménage à La Défense

Biogen, entreprise pionnière dans le domaine des neurosciences, installe ses équipes dans la Tour CBX du quartier d’affaires de La Défense. L’entreprise spécialisée dans la lutte contre les maladies neurologiques graves réaffirme ainsi son engagement à long terme en France et son souhait d’offrir un environnement de travail optimal à ses collaborateurs.

Répartition pharmaceutique : une opération d’envergure pour alerter le grand public

Publié le 18 septembre 2018
Répartition pharmaceutique : une opération d'envergure pour alerter le grand public

Depuis le 1er septembre, toutes les camionnettes de livraison des entreprises de répartition ont revêtu un habillage spécial. Menacés par une crise économique sans précédent, les répartiteurs pharmaceutiques* se mobilisent pour sensibiliser le grand public et les décideurs à l’importance de leurs missions et les alerter sur les risques qui pèsent sur l’égalité d’accès aux médicaments.

Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Publié le 18 septembre 2018
Actelion : résultats positifs pour OPSUMIT® dans l’hypertension porto-pulmonaire

Actelion, l’une des sociétés pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, a annoncé les résultats du premier essai contrôlé randomisé pour l’hypertension porto-pulmonaire (HPP), qui ont montré qu’OPSUMIT® (macitentan) avait permis d’améliorer considérablement la résistance vasculaire pulmonaire (RVP) par rapport au placebo, satisfaisant ainsi le critère d’évaluation principal de l’étude.

GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Publié le 18 septembre 2018
GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex-US et Japon du GNbAC1 dans la SEP

Servier et GeNeuro ont annoncé mardi que GeNeuro reprend de Servier les droits mondiaux ex US et Japon sur son produit dans la sclérose en plaques (SEP), GNbAC1. En 2014, Servier avait acquis une option de licence pour le développement et la commercialisation du GNbAC1 dans la SEP sur tous les territoires, à l’exception des États-Unis et du Japon, pour 37,5 millions d’euros.

Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Publié le 17 septembre 2018
Carenity : Lise Radoszycki nommée au poste de Directrice Associée

Carenity, la première communauté de patients en ligne en Europe, vient d’annoncer la nomination de Lise Radoszycki au poste de Directrice Associée.

GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l’anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

Publié le 17 septembre 2018
GamaMabs Pharma lance une étude de phase II de l'anticorps monoclonal GM102 dans le cancer colorectal avancé ou métastatique

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques optimisés ciblant le récepteur II de l’hormone anti-müllerienne (AMHR2) pour le traitement du cancer, a annoncé avoir inclus le premier patient dans l’étude C201 de phase II. Cet essai clinique du GM102 en monothérapie et en association avec Lonsurf (trifluridine/tipiracil) porte sur des patients atteints de cancer colorectal de stade avancé ou métastatique.

L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

Publié le 17 septembre 2018
L’Institut Curie annonce la création d’Honing Biosciences

L’Institut Curie, acteur de référence dans la lutte contre le cancer, a annoncé le lancement de la société de biotechnologies Honing Biosciences. Il s’agit d’une plateforme technologique exclusive qui développe des solutions pour optimiser l’efficacité et la sécurité des thérapies cellulaires dans les cancers et les maladies chroniques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions