Edition du 25-02-2021

Accueil » Et aussi

La luminothérapie pour lutter contre les états dépressifs saisonniers

Publié le samedi 23 janvier 2021

Également appelée photothérapie, la luminothérapie est une technique de plus en plus étudiée et qui a démontré une certaine efficacité pour lutter contre les troubles dépressifs saisonniers engendrés par le manque de luminosité naturelle.

La luminothérapie est une médecine douce qui consiste à exposer le corps à la lumière artificielle d’une lampe (consulter https://www.lampeluminotherapie.com/) qui reproduit les propriétés de la lumière naturelle du soleil. Cette technique a également montré des résultats positifs lors de véritables dépressions pouvant, dans certains cas, afficher une efficacité parfois comparable aux traitements médicamenteux par antidépresseurs. D’autres applications thérapeutiques à la luminothérapie sont aujourd’hui étudiées, notamment dans les pathologies cutanées et neurologiques.

Des conséquences sur la qualité du sommeil et l’alimentation

En plein cœur de l’hiver, le manque de soleil peut impacter considérablement la santé physique et psychique des individus et engendrer des manifestations de stress, de troubles du sommeil ou encore d’états dépressifs. Une situation qui peut se trouver aggravée par les périodes de confinements successives que nous connaissons. Dans un bilan publié en octobre dernier, Santé Publique France soulignait ainsi une « augmentation significative des troubles dépressifs » à cette période, notamment liée à la pandémie de Covid-19 et aux restrictions imposées alors.

Concrètement, l’exposition quotidienne à la lumière naturelle permet au corps de réguler son horloge biologique en venant stimuler l’hypothalamus du cerveau qui commande la sécrétion d’hormones. Ainsi, une personne, dont l’exposition à la lumière est réduite, risque de voir ses rythmes biologiques perturbés et d’apparaitre les premiers troubles sur sa qualité de vie. Parmi les symptômes les plus fréquents liés au manque d’exposition à la lumière, figurent le stress, la baisse du moral, des états de fatigue, des troubles du sommeil ou encore des sauts d’humeurs. Il arrive parfois que ce dérèglement entraine également des troubles de l’alimentation avec des prises de repas décalés, l’apparition de fringales en journée qui peuvent alors entraîner une prise de poids.

Comment fonctionne la luminothérapie ?

La plupart du temps, l’intensité de lumière produite par ces lampes peut varier entre 2 500 et 10 000 lux (unité d’éclairement). Concrètement, en réagissant à cette source lumineuse, la rétine des yeux va réagir et stimuler l’organisme afin qu’il augmente la production de dopamine et de sérotonine, des hormones responsables de l’humeur. Dans la plupart des cas, une exposition d’une demi-heure tous les matins à une lumière de 10 000 lux permet d’obtenir au bout de quelques mois des résultats probants. Des précautions s’imposent, notamment en cas de problèmes oculaires, ou d’utilisation de médicaments photosensibles comme le lithium, ou encore aux personnes suivant un traitement anti-épileptique. Il est ainsi recommandé de consulter son médecin avant toute utilisation d’une lampe de luminothérapie.








MyPharma Editions

COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Publié le 24 février 2021
COVID-19 : Sanofi va aider Johnson & Johnson à fabriquer son vaccin

Sanofi vient de conclure un accord avec deux entreprises pharmaceutiques Janssen du groupe Johnson & Johnson, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de Janssen afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Publié le 23 février 2021
Valbiotis : 1ère visite du 1er patient dans l’étude clinique de Phase II HEART sur TOTUM-070

Valbiotis, entreprise de Recherche et Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la première visite du premier patient dans l’étude clinique de Phase II HEART qui évaluera TOTUM-070, substance active innovante pour la réduction du taux sanguin de LDL cholestérol, facteur de risque des maladies cardiovasculaires.

Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Publié le 23 février 2021
Daiichi Sankyo : Ken Takeshita, MD, nommé responsable mondial R&D

Daiichi Sankyo a annoncé que Ken Takeshita, MD, sera le nouveau responsable mondial de la recherche et du développement à partir du 1er avril 2021. À cette date, le Dr Junichi Koga prendra officiellement sa retraite, après une brillante et assidue carrière, dont plus de 12 ans passés chez Daiichi Sankyo.

COVID-19 : Sanofi et GSK débutent une nouvelle étude de phase II sur leur candidat-vaccin à protéine recombinante avec adjuvant

Publié le 22 février 2021
COVID-19 : Sanofi et GSK débutent une nouvelle étude de phase II sur leur candidat-vaccin à protéine recombinante avec adjuvant

Sanofi et GSK ont annoncé le lancement d’une nouvelle étude de phase II avec 720 volontaires âgés de plus de 18 ans visant à sélectionner la dose d’antigènes la plus appropriée pour l’évaluation de phase III de leur candidat-vaccin adjuvanté à protéine recombinante contre la COVID-19.

GSK lance l’étude clinique de phase III concernant son candidat vaccin anti-VRS pour les personnes âgées

Publié le 22 février 2021

Le laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a annoncé le démarrage d’un programme d’essais cliniques de phase III de son candidat vaccin contre le Virus Respiratoire Syncytial (VRS), chez les adultes de plus de 60 ans.

Crossject, lauréate du plan de relance, obtient une aide de 1,5 M€

Publié le 22 février 2021

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments dédiés aux situations d’urgence, a annoncé être lauréate du plan de relance et obtient à ce titre une aide de 1,5 M€.

DBV Technologies : Michele F. Robertson nommée Directrice Juridique Groupe

Publié le 22 février 2021
DBV Technologies : Michele F. Robertson nommée Directrice Juridique Groupe

DBV Technologies a annoncé la nomination de Michele F. Robertson au poste de Directrice Juridique Groupe, à compter d’aujourd’hui. En sa qualité d’avocate expérimentée, Michele F. Robertson, en tant que Directrice Juridique Groupe, rapportera directement à Daniel Tassé, Directeur Général, et sera membre du Comité exécutif.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents