Edition du 06-07-2020

La technologie de Genomic Vision utilisée pour caractériser des patients atteints d’Epilepsie myoclonique familiale de l’adulte

Publié le vendredi 6 décembre 2019

La technologie de Genomic Vision utilisée pour caractériser des patients atteints d’Epilepsie myoclonique familiale de l'adulte (FAME)Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils moléculaires utilisant l’intelligence artificielle pour le contrôle qualité et la sécurité des modifications du génome, a annoncé que l’Institut de génétique humaine de l’Université de Duisburg-Essen (Allemagne), a développé un nouveau test pour identifier et caractériser les patients atteints de FAME (Family Adult Myoclonic Epilepsy), grâce à sa technologie de peignage moléculaire exclusive et son support scientifique.

FAME est une maladie rare, évoluant très lentement, se traduisant par des tremblements corticaux et des convulsions, et dont plusieurs origines génétiques ont été identifiées. La récente publication dans la prestigieuse revue Nature Communications « Unstable TTTTA/TTTCA expansions in MARCH6 are associated with Familial Adult Myoclonic Epilepsy type 3 » décrit l’apport du peignage moléculaire pour l’identification et la caractérisation d’une répétition nucléotidique (TTTTA/TTTCA), comme étant la cause d’une des formes de cette maladie (FAME3).

La technique du peignage moléculaire de Genomic Vision s’est avérée être une technique robuste et fiable pour mesurer avec précision la variabilité de la longueur et de la structure de ces répétitions, ainsi que pour identifier pour la première fois des micro-réarrangements survenant près ou au sein de ces répétitions. Le professeur à la faculté de médecine de l’Université de Duisburg-Essen Christel Depienne, Ph.D., explique : « Nous sommes très heureux que la technique du peignage moléculaire nous permette de caractériser les répétitions des loci FAME alors que des méthodes telles que le séquençage de nouvelle génération n’ont pas pu fournir des résultats avec une couverture et une précision suffisantes. Nous croyons vraiment que cette technique a beaucoup de potentiel pour caractériser toutes les formes de FAME et conduira au développement d’un excellent test diagnostique qui permettra d’améliorer la prise en charge et la qualité de vie des patients atteints de cette condition ».

La caractérisation des patients FAME3 par peignage moléculaire a mis au jour une corrélation inverse entre l’âge de l’apparition des symptômes de la maladie et le nombre de répétitions, renforçant le besoin pour une étude plus précise de ces répétitions chez les patients FAME. Aaron Bensimon, cofondateur et PDG de Genomic Vision ajoute : « Nous savons que le peignage moléculaire est la meilleure approche pour étudier tous les réarrangements de l’ADN impliqués dans des maladies génétiques, et en particulier les variations de longueur des régions répétées, et nous sommes convaincus que notre technologie deviendra la norme. Ces variations sont à l’origine de plusieurs maladies neurologiques que nous étudions actuellement pour développer de nouveaux tests diagnostiques. Nous sommes ravis que l’Institut de génétique humaine, à l’Université de Duisburg-Essen, utilise la technologie de GV pour caractériser la maladie FAME ».

Source et visuel : Genomic Vision








MyPharma Editions

Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Publié le 3 juillet 2020
Covid-19 : Sanofi et Regeneron font le point sur l’essai de phase III consacré à Kevzara® aux États-Unis

Sanofi et Regeneron Pharmaceuticals viennent d’annoncer que l’essai de phase III de Kevzara® (sarilumab) 400 mg mené aux États-Unis chez des patients présentant une infection Covid-19 nécessitant une ventilation mécanique n’a pas atteint ses critères d’évaluation primaire et secondaires lorsque Kevzara a été ajouté aux meilleurs soins de soutien, comparativement aux meilleurs soins de soutien seulement (placebo).

L’université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

Publié le 3 juillet 2020
L'université de Tours et Theradiag signent deux accords simultanément

L’université de Tours et Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, ont annoncé avoir signé deux accords simultanément : un accord de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale pouvant ouvrir à de nouveaux partenariats à l’avenir.

Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Publié le 2 juillet 2020
Ipsen rejoint une collaboration clinique pour évaluer le cabozantinib associé à l’atezolizumab dans le cancer du poumon et de la prostate métastatique

Ipsen a annoncé aujourd’hui que le Groupe rejoindra la collaboration clinique d’Exelixis et Roche et participera au financement des études pivotales internationales de phase III CONTACT-01 et CONTACT-02.

Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Publié le 2 juillet 2020
Covid-19 : Abivax traite un 1er patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé que le premier patient dans l’essai de Phase 2b/3 d’ABX464 dans le COVID-19 a été traité au Centre Hospitalier Universitaire de Nice (CHU Nice).

Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

Publié le 2 juillet 2020
Laurine Jung nommée Pharmacien Responsable de Creapharm Clinical Supplies

A compter du 1er Juillet 2020, Laurine Jung prendra la fonction de Pharmacien Responsable au sein de l’entité Creapharm Clinical Supplies, pour ses deux établissements pharmaceutiques français de Reims et Le Haillan. Elle prendra à cette date le relais de Céline Cocollos qui continue son parcours chez Creapharm en tant que Pharmacien AQ / Affaires règlementaires.

Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Publié le 1 juillet 2020
Genkyotex : dosage des premiers sujets dans son étude de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé le lancement d’une étude clinique de Phase 1 avec le setanaxib à haute dose chez des sujets sains.

Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l’essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Publié le 1 juillet 2020
Noxxon : recrutement du 1er patient de la 2ème cohorte de l'essai clinique évaluant NOX-A12 combiné à la radiothérapie

Noxxon, société biopharmaceutique développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé le recrutement et le premier traitement d’un patient récemment diagnostiqué d’un cancer du cerveau au sein de la cohorte de dose moyenne de son essai clinique de phase I/II. Cette étude évalue trois régimes de doses différents du NOX-A12 (200, 400 et 600 mg/semaine) en association avec une radiothérapie par faisceau externe chez des patients ayant été récemment diagnostiqués d’un cancer du cerveau.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents