Edition du 25-01-2021

Lancement du site www.pharmavigilance.fr

Publié le mercredi 11 avril 2012

L’Ordre national des pharmaciens lance un site Internet dédié aux vigilances sanitaires. www.pharmavigilance.fr a pour vocation de faciliter les déclarations des pharmaciens. Ce site fait suite aux propositions ordinales faites lors des Assises du médicament.

En mai 2011, l’Ordre national des pharmaciens avait publié sa contribution aux Assises du médicament. Les propositions mettaient l’accent sur sept champs d’action dont un dédié aux vigilances sanitaires, base du dispositif de sécurité sanitaire pour réduire le risque des produits de santé. Un an après, le site Pharmavigilance se concrétise. Il facilite le travail des pharmaciens qui contribuent à remonter vers les autorités compétentes des informations relatives à une meilleure connaissance des produits de santé.

Le site répond aux questions et aux besoins des pharmaciens : Comment remplir les déclarations ? Ou les envoyer ? Quels textes législatifs et réglementaires sont applicables ?

« Minimiser le risque et favoriser le bon usage des produits de santé est le premier devoir des pharmaciens. Mais, comme les autres professionnels de santé, les pharmaciens déplorent la diversité et la complexité des fiches de déclarations d’effets indésirables ou suspicions d’effets indésirables. Le site « pharmavigilance » leur en facilite l’accès, le remplissage et l’envoi. » a déclaré Isabelle Adenot, Président du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

Les vigilances sanitaires reprises sur le site concernent les médicaments, les produits sanguins labiles, les dispositifs médicaux, les dispositifs de diagnostic in vitro, les stupéfiants et psychotropes, les cosmétiques, les produits thérapeutiques annexes, et les produits de tatouage. Ainsi que les défauts de qualité constatés sur un médicament (aspect, contamination, etc.) et les erreurs médicamenteuses (omission ou réalisation non intentionnelle d’un acte survenu au cours du processus de soins impliquant un médicament, qui peut être à l’origine d’un risque ou d’un événement indésirable pour le patient).

Le site comporte :

– un espace public, qui présente les vigilances, le rôle du pharmacien et l’importance de la notification des événements indésirables dans l’amélioration de la sécurité d’utilisation des médicaments ;

– un espace réservé aux pharmaciens, où ils trouvent l’ensemble des formulaires de déclaration d’effets indésirables et incidents, des éléments d’aide au remplissage des déclarations ainsi que des informations utiles.

Pour se connecter à l’espace qui lui est réservé, le pharmacien devra entrer les mêmes identifiant et mot de passe personnels utilisées pour accéder à « l’Espace pharmaciens » du site de l’Ordre.

« Ce site n’enregistre pas les informations saisies lors des déclarations. Il est un facilitateur pour les pharmaciens. C’est l’Afssaps qui assure la mise en oeuvre des systèmes de vigilance relatifs aux produits de santé, ainsi que les défauts de qualité », précise enfin l’Ordre des pharamciens.

www.pharmavigilance.fr

Source : Ordre National des Pharmaciens








MyPharma Editions

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents