Edition du 24-01-2021

Le taux de pénétration des médicaments génériques a atteint 82% en 2008 selon la CNAMTS

Publié le mardi 28 avril 2009

Le taux de pénétration des médicaments génériques a atteint 82% en 2008 selon la CNAMTSSelon l’Assurance Maladie, en 2008, 82% des médicaments du répertoire délivrés en ville étaient des génériques. L’objectif de 82.9% fixé en 2008 par les partenaires conventionnels a donc été quasiment atteint. Un taux élevé qui place la France au niveau de ses voisins européens.

Grâce à cette évolution, les économies réalisées en 2008 avec les médicaments génériques se chiffrent à 905 millions d’euros. Somme à laquelle s’ajoutent 140 millions d’économies générées par les médicaments sous TFR. En effet pour les médicaments de marque concernés par ce dispositif, le tarif de remboursement est fixé sur le prix du générique correspondant.

Selon la CNAMTS, la « forte implication des professionnels de santé et l’effet dynamisant du dispositif  Tiers payant contre génériques » ont favorisé cette progression. Toutefois le taux de générique atteint en décembre 2008, montre d’importantes disparités géographiques avec une fourchette allant de 72% à 91%. Ce qui rend atteignable l’objectif de maintenir un taux supérieur à 82% en 2009.

Le marché des génériques en constante augmentation
Le marché de génériques est passé de 500 millions d’euros en 2002 à 1.8 milliards en 2008. Un développement qui résulte selon la CNAMTS de la hausse continue du taux d’utilisation des génériques et de l’élargissement progressif du répertoire des génériques. Leur taux d’utilisation a ainsi fortement augmenté, passant de 53% à fin 2004 à 82% à fin 2008. Quand en janvier 2004, ils représentaient moins d’une boîte de médicament sur deux (dans le champ du répertoire), ce sont aujourd’hui 4 boîtes sur 5. Parallèlement, le répertoire constitue aujourd’hui 37% du total des boites de médicaments remboursés, contre 23% seulement en 2002.

Des économies à la hausse
Au total l’économie obtenue pour l’Assurance Maladie s’élève ainsi à plus de 905 millions d’euros pour l’année 2008 (contre 734 millions en 2007). Une somme à laquelle s’ajoutent 140 millions d’économies pour les médicaments sous TFR. Par ailleurs 53 millions, liés à la baisse des prix des princeps à la tombée de brevets, peuvent également être ajoutés aux économies liées aux génériques.

Maintenir la progression du générique
En 2009, l’Assurance Maladie entend poursuivre son engagement auprès des différents acteurs concernés (assurés, pharmaciens et médecins libéraux) afin « d’encourager les médecins à privilégier le meilleur rapport coût / efficacité thérapeutique, dans le cadre des objectifs conventionnels. » Il s’agit pour la CNAMTS de favoriser le développement des génériques dans les départements où subsistent d’importantes disparités géographiques (près de 20 points d’écart entre le premier et le dernier département).

Par ailleurs, l’avenant n°4, en cours de signature par les partenaires conventionnels, a défini une liste des 15 molécules cibles. Parmi celles-ci, 9 nouvelles molécules (Pantoprazole, Perindopril, Venlafaxine…) représentent un potentiel d’économies de 105 millions d’euros5 en 2009. Le Pantoprazole (3e IPP le plus vendu) représente à lui seul une économie potentielle de 40 millions d’euros en 2009.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents