Edition du 24-03-2019

Le Booster de Genopole : plus qu’une semaine pour candidater !

Publié le jeudi 1 mars 2018

Le Booster de Genopole : plus qu'une semaine pour candidater !Six mois d’hébergement offerts à Genopole et vingt jours de formation de pointe pour réussir votre levée de fonds dans l’année. Jeune entreprise innovante de biotechnologie ? Candidatez au Booster jusqu’au 8 mars 2018.

« Avec le Booster, vous propulsez votre jeune biotech innovante (moins de deux ans) vers une levée de fonds décisive. Candidatez avant le 8 mars pour bénéficier des conseils éclairés des professionnels de la création d’entreprises et du label Genopole qui vous fera gagner en visibilité auprès de futurs investisseurs », explique Genopole dans un communiqué.

Le Booster propose ainsi aux entrepreneurs de décupler leur chances de réussite en un an d’accompagnement avec six mois d’hébergement offert à Genopole, 20 jours de formations de très haut niveau en finances, stratégie, propriété intellectuelle, normes, scale up, communication… Et une immersion dans l’écosystème biotech de référence en France.

L’appel à candidatures de la seconde promotion prend fin le 8 mars

Le témoignage des premiers Boostés

. Olivier Girinsky dirige Aquammos spécialisée dans le traitement des déchets, dont l’innovation vise à la transformation de sable en pierre, avec des bactéries.
« Le Booster nous permet d’accélérer notre développement à la fois sur des problématiques actuelles d’ordre administratif ou juridique, mais aussi pour l’avenir. Les formations suivies nous aident à réorganiser notre marché. Accompagnés quasiment à 100% cette année, la société a gagné en maturité beaucoup plus rapidement ».

. Bernard Sacy est co-fondateur de la société Spiris dont l’objectif est d’améliorer la productivité de l’algue spiruline et d’en réduire les coûts de production.
« Il y a un vrai intérêt à intégrer la promotion Booster, une sorte d’entraide se crée entre nous. Même si on travaille dans des thématiques différentes, c’est très inspirant. Les formations liées à la finance nous ont permis de préparer dans les meilleures conditions une levée de fonds programmée d’ici la fin de l’année. Par ailleurs, Genopole nous a permis de trouver des locaux de 220 m2 où nous allons pouvoir intensifier notre R&D et installer notre prototype ».

. Ralph Eckenberg et François Artiguenave dirigent la société Traaser qui développe des solutions informatiques pour l’interprétation de données génomiques dans le domaine de la santé.
« Les formations nous ont apporté un nouvel éclairage sur notre projet, mais aussi des contacts investisseurs déterminants. Nous avons été challengés sur tous les aspects de notre projet, nous permettant d’améliorer notre vision et nos pratiques. Le point le plus notable a été la clarification de notre business model ».

. Fabrice Grenard, co-fondateur de la société Biostart qui apporte une solution innovante à la micro-dépollution des eaux usées.
« Les formations du Booster nous ont été particulièrement utiles. Muscler son pitch, construire sa proposition de valeur, réajuster son business model, définir sa stratégie propriété intellectuelle, sont autant de modules indispensables à une levée de fonds réussie. Outre la qualité et l’excellence des intervenants, c’est aussi un moment privilégié pour échanger avec d’autres start-up, confronter les points de vue et prendre de la hauteur ! ».

Source : Genopole








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions