Edition du 21-05-2022

Le consortium OPTI-STEM mené par la CDMO Cell-Easy reçoit 7 M€ de l’Etat français et de Bpifrance

Publié le mardi 1 mars 2022

 Le consortium OPTI-STEM mené par la CDMO Cell-Easy reçoit 7 M€ de l’Etat français et de BpifranceLe projet OPTI-STEM vise à optimiser la production de CSM pour en démocratiser l’accès et permettre ainsi la diversification des applications thérapeutiques de ce type de cellules et de leurs dérivés (exosomes, etc.). Pour atteindre cet objectif, le consortium de R&D mené par Cell-Easy a obtenu un financement public de plus de 7 millions d’euros dans le cadre de la stratégie d’Accélération « Biothérapies et Bioproduction de thérapies innovantes », opérée pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

Le développement des Médicaments de Thérapies Innovantes (MTIs) à base de cellules souches mésenchymateuses (CSM) est confronté à des coûts prohibitifs de production, limitant l’accessibilité au patient et rebutant les agences de remboursement dans un contexte de contrainte budgétaire dans de nombreux pays. Le dilemme est important : refuser l’innovation à des millions de patients ou développer une médecine élitiste à plusieurs vitesses. Une amélioration significative ne peut se faire que par la remise à plat complète de ces procédés. Le projet OPTI-STEM, financé à hauteur de 7 millions d’euros par l’Etat Français, propose de transposer à la production de CSM à des fins thérapeutiques la méthodologie de biologie des systèmes qui a été appliquée avec succès à la bioproduction microbienne, tout en intégrant de nouveaux composants d’origine non animale dans les milieux de culture. Au delà du changement d’échelle, c’est aussi la gestion des paramètres de production qui sera améliorée grâce à la mise au point de microcapteurs avec suivi « intelligent ».

OPTI-STEM vise à combiner la production à grande échelle de CSM avec un suivi analytique embarqué. Le but est de suivre et de maîtriser l’industrialisation de la production de grandes quantités de CSM pour en faciliter les applications thérapeutiques, réduire les prix d’un facteur 100 et atteindre une capacité de production de plus de 100 000 doses par an

En amont du projet Opti-Stem2 et de manière complémentaire, le financement de la Région Occitanie permettra de développer les phases préalables du procédé (2D et/ou 3D), ainsi que la caractérisation analytique précise des CSM produites à 3 niveaux : leur identité (Cell Identity®), leur sécurité (Cell Secure®) et leur efficacité thérapeutique (Cell Feature®).

Cell-Easy est une Jeune Entreprise Innovante qui s’est fixé pour mission de développer la production de cellules souches à l’échelle industrielle avec pour ambition d’en démocratiser l’accès, en facilitant la mise en place de nombreux essais cliniques dans différents domaines d’applications, ouvrant la voie à de nouveaux traitements pour un plus grand nombre de patients en besoin, en particulier pour des pathologies n’ayant pas actuellement de solution thérapeutique (ischémie critique du membre inférieur, par exemple). A titre indicatif, le coût actuel d’une seule dose de l’un des rares produits aujourd’hui sur le marché est de 54 000 €.

L’approche globale de biologie des systèmes, directement inspirée de l’approche qui a permis d’optimiser de nombreuses cultures microbiennes, aboutira à supprimer la partie d’empirisme qui demeure de mise dans le domaine des cultures cellulaires.
Ce constat a conduit Cell-Easy à s’associer à un panel de partenaires – la société Roquette Frères, les laboratoires RESTORE, TOXALIM, LAAS et LRGP-MTInov – maîtrisant la production d’ingrédients innovants d’origine végétale, la connaissance de la physiologie, du métabolisme et la caractérisation des propriétés des CSM du tissu adipeux (ASC), le développement de capteurs miniaturisés, l’identification et la modélisation de voies métaboliques par analyse bioinformatique des données de métabolomique et la culture de cellules souches en flasques 2D.

Cet ensemble de compétences industrielles et scientifiques complète parfaitement le savoir-faire développé par Cell-Easy pour la production de CSM et permettra un saut qualitatif et quantitatif dans la maîtrise de la production industrielle de ce type de cellules, indispensable à la fois pour réussir un changement d’échelle significatif et pour répondre efficacement aux contraintes de qualité, de sécurité et d’efficacité imposées par les agences réglementaires.

Le consortium conduira une approche pluridisciplinaire originale autour des 5 axes suivants :

1- Adéquation entre conditions de culture et phénotype des cellules
(RESTORE, TOXALIM, Cell-Easy)
2- Définition de milieux de culture et de conservation
(RESTORE, Cell-Easy, Roquette)
3- Contrôle Qualité des productions cellulaires
(RESTORE, LAAS, Cell-Easy)
4- Développement d’outils pour le suivi en temps réel de cultures de CSM en bioréacteur
(LRGP, LAAS, Cell-Easy)
5- Intégration des données
(RESTORE, TOXALIM, Cell-Easy)

Le financement conjoint de ce nouveau procédé par l’Etat et la Région Occitanie confortera le développement de la filière de bioproduction de médicaments de thérapies innovantes (MTI) en France, et plus particulièrement contribuera à faciliter l’émergence de nouvelles applications thérapeutiques des cellules souches mésenchymateuses au cours de la prochaine décennie.

Source : Cell-Easy








MyPharma Editions

Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Publié le 20 mai 2022
Servier : Éric Fohlen-Weill nommé au poste de Directeur de la Communication Externe

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé la nomination d’Éric Fohlen-Weill au poste de Directeur de la Communication Externe, effective depuis le 20 avril 2022. Basé au siège du Groupe, à Suresnes, Éric Fohlen-Weill a la responsabilité des relations media, de la communication digitale et financière du Groupe, en France et à l’international, ainsi que de la communication de son activité philanthropique (Fonds de dotation Mécénat Servier).

Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Publié le 20 mai 2022
Maladies rares : une recherche clinique forte, notamment en pédiatrie et dans les pathologies ultra rares

Priorité de l’actuelle présidence française de l’Union européenne, les maladies rares ont fait l’objet d’une conférence interministérielle le 28 février au cours de laquelle un plan européen a été sollicité. Les entreprises du médicament, mobilisées pour la recherche de nouvelles solutions thérapeutiques, publient à l’occasion un rapport d’Horizon Scanning pour analyser le développement clinique et identifier les futures innovations susceptibles d’améliorer la prise en charge des patients souffrant de maladies rares.

Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Publié le 20 mai 2022
Le Pr Norbert VEY nommé Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes

Professeur en hématologie à Aix-Marseille Université (AMu) et praticien hospitalier (PU-PH), le Pr Norbert VEY a pris ses nouvelles fonctions de Directeur général de l’Institut Paoli-Calmettes (IPC), le 13 mai 2022. Il succède au Pr Patrice VIENS qui a dirigé l’Institut Paoli-Calmettes depuis 2007.

MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

Publié le 20 mai 2022
MATWIN met en lumière de nombreux projets novateurs pour faire reculer le cancer

A l’issue de la 7ème édition de MEET2WIN, sa Convention Partnering Européenne dédiée à la lutte contre les cancers, qui s’est tenue les 12 & 13 mai derniers à Bordeaux, la plateforme MATWIN (filiale d’Unicancer) a annoncé les différents lauréats des sessions de présentation de projets qui ont eu lieu pendant ces deux jours.

OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

Publié le 19 mai 2022
OSE Immunotherapeutics : inclusion du 1er participant dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 évalué dans l’immunosuppression en transplantation rénale

OSE Immunotherapeutics a annoncé qu’un premier participant a reçu sa première dose du produit dans une étude de Phase 1 de VEL-101/FR104 [NCT05238493], un essai promu et mené par son partenaire dans la transplantation, Veloxis Pharmaceuticals, Inc., une société de Asahi Kasei. VEL-101/FR104 est un immunosuppresseur de maintenance innovant développé dans la prévention du rejet aigu chez les patients transplantés rénaux.

Valneva : l’EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Publié le 19 mai 2022
Valneva : l'EMA accepte la soumission du dossier d’AMM de son candidat vaccin inactivé contre la COVID-19

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé que l’Agence Européenne du Médicament (EMA) a accepté la soumission du dossier d’autorisation de mise sur le marché de son candidat vaccin inactivé à virus entier contre la COVID-19, VLA2001. L’acceptation du dossier signifie que VLA2001 sort du processus de revue progressive des données pour rentrer dans le processus formel d’évaluation par le comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’EMA.

Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Publié le 18 mai 2022
Vitiligo : Almirall et Inserm Transfert signent un partenariat de recherche et de licence pour développer des traitements innovants

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, et Inserm Transfert, filiale privée de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), ont annoncé la signature d’un accord de licence et un partenariat de recherche pour faire progresser les solutions thérapeutiques dans le traitement du vitiligo.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents