Edition du 20-09-2021

Le dépistage du cancer de la prostate très prisé chez les plus de 75 ans

Publié le vendredi 6 avril 2012

Selon les chiffres communiqués jeudi par l’Assurance maladie, plus des trois-quarts des hommes âgés de plus de 75 ans ont réalisé au moins un dépistage par dosage de l’antigène spécifique prostatique (PSA) du cancer de la prostate en France entre 2008 et 2010.  On recense plus plus de 71.000 nouveaux cas de cancer de la prostate en France en 2010.

La publication de ces chiffres intervient alors que dans un rapport publié mercredi 4 avril, la Haute Autorité de Santé (HAS) a estimé que le dépistage systématique du cancer de la prostate ne présentait aucun intérêt dans les populations à risque de même que dans la population générale.

« En France, la pratique d’un dépistage de masse existe dans les faits, même si elle n’est pas recommandée. Cette pratique persiste après 75 ans, à un âge où aucune étude n’a montré le rapport bénéfice/risque favorable d’un dépistage de masse. (…) Le taux de dépistage du cancer de la prostate, dont le dépistage systématique n’est pas recommandé, est même plus élevé que le taux de participation aux campagnes de dépistage du cancer du sein et du cancer colorectal », indique l’Assurance maladie.

Ainsi, le taux d’hommes de plus de 75 ans ayant réalisé au moins un dépistage du cancer de la prostate est plus élevé dans l’Hexagone que dans de nombreux autres pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Suède). Autre donnée enfin, ce sont les habitants du sud de la France, notamment ceux de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur et d’Aquitaine, qui ont le plus recours aux dosages de PSA, que les habitants.

Un « examen qui n’est pas sans conséquence » Suite à des tests PSA, 91.600 hommes pratiquent chaque année des biopsies, « examen qui n’est pas sans conséquence » avec des risques d’hémorragie, d’infection ou de rétention urinaire pour confirmer le diagnostic, puis 62.500 suivent un traitement par chirurgie, chimiothérapie et/ou radiothérapie, indique encore l’étude. La fréquence du cancer de la prostate s’élève fortement avec l’âge : on estime que 70% des hommes de plus de 80 ans ont un cancer de la prostate, mais généralement sans signe clinique particulier.

Source : Assurance maladie








MyPharma Editions

Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Publié le 20 septembre 2021
Bioproduction : CALIPSO, un projet pour révolutionner le pilotage des procédés

Sanofi, Capgemini, Ypso-Facto, GPC Bio, le CEA et CentraleSupélec ont annoncé le lancement du projet CALIPSO (Capteurs en Ligne de Procédés et Solutions Innovantes en Bioproduction). Ce projet, d’un budget total de près de 17,5 millions d’euros, reçoit un financement public de plus de 8 millions d’euros dans le cadre de l’appel à projets PSPC du Programme d’investissements d’avenir (PIA), opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance.

AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

Publié le 20 septembre 2021
AB Science : autorisation de reprise des inclusions de patients dans l'étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation du Ministère de la Santé russe (MoH) de reprise des inclusions de patients dans l’étude de phase 2 du masitinib dans la COVID-19 (AB20001).

Innate Pharma : présentation de données issues de l’essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l’ESMO 2021

Publié le 20 septembre 2021
Innate Pharma : présentation de données issues de l'essai COAST comprenant monalizumab au congrès de l'ESMO 2021

Innate Pharma a annoncé la présentation par AstraZeneca des résultats de l’essai randomisé de Phase 2 COAST au congrès annuel de l’ESMO (European Society for Medical Oncology) le 17 septembre 2021.

Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Publié le 20 septembre 2021
Inventiva annonce des recrutements clés pour accélérer le développement de lanifibranor dans la NASH

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de la stéatohépatite non alcoolique (NASH), des mucopolysaccharidoses (MPS) et d’autres maladies avec un besoin médical non satisfait significatif, a annoncé une série de recrutements afin d’accélérer le développement de son principal candidat médicament lanifibranor pour le traitement de la NASH.

Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Publié le 17 septembre 2021
Median Technologies confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques du Top 3 mondial

Median Technologies vient d’annoncer avoir été confirmé comme fournisseur privilégié d’un des laboratoires pharmaceutiques membre du Top 3 au niveau mondial et sélectionné pour mettre en œuvre la stratégie d’imagerie dans les essais cliniques de ce laboratoire pharmaceutique sur des indications phares en oncologie.

Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Publié le 17 septembre 2021
Transgene présente des données de Phase I confirmant le potentiel du virus oncolytique TG6002

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé la présentation de données issues de l’étude de Phase I, combinant l’administration par voie intraveineuse (IV) du virus oncolytique TG6002 et la prise orale de 5-FC chez des patients atteints de carcinomes gastro-intestinaux au stade avancé. Ces données seront présentées à l’occasion du congrès virtuel de l’ESMO 2021 qui se tient à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 21 septembre 2021.

PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

Publié le 16 septembre 2021
PharmaZell et Novasep entrent en négociations pour créer un leader technologique mondial

PharmaZell, le spécialiste allemand des principes actifs pharmaceutiques de spécialité, et Novasep, leader français de la sous-traitance de principes actifs (CDMO), ont annoncé être entrés en négociations exclusives afin de créer une plateforme européenne de premier plan dans le secteur attractif de fabrication de principes actifs pharmaceutiques et de CDMO. L’entité bénéficierait d’un ensemble de technologies complémentaires et d’un portefeuille diversifié de clients pharmaceutiques et biotechnologiques de premier ordre.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents