Edition du 24-07-2021

Le Groupe SGS développe ses activités biopharmaceutiques et bioanalytiques dans son laboratoire de Poitiers

Publié le jeudi 18 novembre 2010

Le Groupe SGS a annoncé le 16 novembre son plan d’expansion pour ses activités d’essais biopharmaceutiques et bioanalytiques afin de répondre à la demande croissante dans ces domaines. Ces tests viennent supporter les développements pré cliniques ainsi que les études cliniques et comprennent des développements et des validations de méthodes, des tests bio cellulaires, des dosages de bio marqueurs et des études d’immunogénicité.

La première phase d’expansion de ce plan comprend un investissement de 2.1 millions d’Euros (2.9 millions USD) dans le laboratoire SGS Cephac de Poitiers pour étendre les capacités d’analyse de molécules biologiques telles que les protéines recombinantes, les anticorps monoclonaux, les vaccins, les peptides synthétiques et les oligonucleotides. Dès l’année prochaine, SGS ajoutera une surface de 500 m² dédiée à ces types d’analyses. Dans le même temps, SGS va fortement élargir son parc de machine avec de nouveaux équipements incluant les dernières générations de spectromètre de masse et de plateformes d’immunoanalyse.
Tout ceci sera accompagné d’une politique de recrutement intensive qui s’étendra sur deux ou trois ans. Près de cinquante futurs collaborateurs de formation scientifique viendront renforcer l’équipe existante afin de soutenir l’expansion du site de Poitiers.

Parce qu’un grand nombre des futurs médicaments sera d’origine biologique, l’investissement réalisé dans le laboratoire SGS à Poitiers permettra de répondre à cette demande grandissante. Il augmentera significativement les moyens d’analyse pour les « larges » molécules, à savoir davantage de ressources pour le développement, la validation de méthodes et les analyses de routine, le tout dans un environnement BPL.
« SGS a établi une excellente réputation en apportant une forte expertise et une haute qualité d’analyse pour le développement international de Nouvelles Entités Chimiques (NEC). Nous souhaitons conserver cette réputation pour les Nouvelles Entités Biologiques (NEB) car elle sera la garantie de notre croissance à long terme », déclare Alain Renoux, Directeur Général du site SGS de Poitiers.

En parallèle, le Groupe SGS vient récemment d’acquérir le Groupe M-SCAN qui a des laboratoires situés en Angleterre, aux Etats-Unis, en Suisse et en Allemagne. En plus d’ajouter de nouvelles capacités bioanalytiques, cette acquisition apporte une expertise et un champ d’analyse plus vaste dans le domaine de la caractérisation biopharmaceutique, le développement analytique et le Contrôle Qualité des molécules biologiques et des produits « Bio Similaires ».
Avec seize laboratoires offrant des services analytiques, le Groupe SGS met à profit son réseau mondial pour proposer des solutions harmonisées aux grands laboratoires pharmaceutiques et biotechnologiques. SGS propose également la réalisation d’essais cliniques de Phase I à IV incluant les premières administrations chez l’homme, la gestion des données, la pharmacovigilance et la consultation réglementaire.

Source :  SGS








MyPharma Editions

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Publié le 22 juillet 2021
Erytech confirme son intention de déposer une demande de BLA pour eryaspase dans le traitement des patients atteints de LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que, suite à sa réunion préalable au dépôt d’une demande de BLA avec la Food and Drug Administration (FDA), la société a l’intention de poursuivre la procédure de demande de BLA auprès de la FDA aux États-Unis pour eryaspase chez des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) hypersensible.

PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d’euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 22 juillet 2021
PEP-Therapy augmente sa levée de fonds à un total de 5,4 millions d'euros pour le développement clinique de son candidat-médicament PEP-010

PEP-Therapy, société de biotechnologie développant des peptides pénétrants comme thérapies ciblées pour le traitement des cancers, vient d’annoncer avoir levé 2,6 millions d’euros supplémentaires (3 millions de dollars) dans le cadre d’une extension de son tour de financement de série A, portant le total levé à 5,4 millions d’euros (6,4 millions de dollars).

Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Publié le 21 juillet 2021
Crown Bioscience renforce sa direction commerciale

Crown Bioscience, société du groupe JSR Life Sciences, a annoncé la nomination d’Alex Slater au poste de vice-président du développement commercial, Amérique du Nord et Europe. M. Slater aura pour mission d’encadrer la croissance continue de la gamme de services existante de la société, ainsi que de jeter les bases de l’expansion de nouveaux services.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents