Edition du 24-10-2020

Le projet IMODI recevra 13,4 millions d’euros au titre de lauréat du Programme d’Investissements d’Avenir

Publié le mardi 12 mars 2013

Le projet IMODI recevra 13,4 millions d’euros au titre de lauréat du Programme d’Investissements d’AvenirEn présence de François Hollande, Président de la République, François Drouin, PDG d’OSEO et Vice-Président de la BPI, a annoncé lundi à Philippe Genne, PDG d’Oncodesign et chef de file du projet IMODI (Innovative MODels Initiative), que ce projet bénéficiera de 13,4 millions d’euros de financement, au titre du Programme d’Investissements d’Avenir.

Ce projet de partenariat public – privé a comme finalité la mise en place de la première filière nationale dédiée à la médecine personnalisée en oncologie, sur la base d’un budget global de 41 millions d’euros

IMODI est un projet de recherche ayant pour but de faciliter la sélection de nouveaux traitements efficaces contre 8 pathologies cancéreuses. Cette initiative nationale vise à mutualiser les moyens alloués au développement, à la caractérisation et à la valorisation de plus de 200 modèles expérimentaux de cancers prédictifs, d’une large gamme de produits biologiques dérivés et de tests de sélection de molécules. Le projet prévoit également la mise en place d’une biobanque centralisée de plus de 40 000 échantillons biologiques et d’outils puissants d’analyse de données dédiés à l’identification de biomarqueurs tumoraux, immunologiques et issus du microbiome.

Ce projet d’une durée de 7 ans est piloté et coordonné par Oncodesign et regroupe 6 groupes industriels (Sanofi, Servier, Ipsen, Pierre Fabre, Transgène et Biofortis), 4 PMEs (Oncomedics, Ariana Pharma, CTI BIOTECH et Oncodesign) et 7 institutions académiques (Inserm, CNRS, les centres de lutte contre le cancer Georges François Leclerc de Dijon et Léon Bérard de Lyon, Synergie Lyon Cancer, l’Université de Strasbourg et le CHU de Toulouse) répartis dans 5 pôles de compétitivité labellisateurs (Medicen Paris Region, Alsace Biovalley, Lyonbiopôle, Atlanpole Biotherapies à Nantes et Cancer-Bio-Santé à Toulouse).

IMODI est lauréat de l’appel à projet « Projets de Recherche et de Développement Structurants des Pôles de Compétitivité » et il pourra bénéficier, après contractualisation finale avec OSEO, d’un soutien financier public de 13,4 millions d’euros. Ces subventions et avances remboursables seront réparties entre les institutions académiques et les PMEs partenaires financées dans le cadre du projet. Le budget prévisionnel global d’IMODI, comportant également des investissements privés, est de 41 millions d’euros et génèrera à terme la création de 350 emplois au sein des sociétés partenaires sur les 10 prochaines années.

Doté d’une enveloppe de 300 millions d’euros confiée à OSEO, l’appel à « Projets de Recherche et de Développement Structurants des Pôles de Compétitivité » vise à soutenir des projets de recherche et développement collaboratifs ambitieux et structurants au niveau d’une filière économique ou technologique ayant de fortes potentialités de retombées économiques.

« Ce projet est une occasion unique d’accélérer l’innovation et l’identification de thérapies anticancéreuses et de biomarqueurs, avec la mise en place d’une filière nationale organisée et dédiée au développement de la médecine personnalisée, au bénéfice direct des patients », indique Philippe Genne, Président Directeur Général d’Oncodesign.

« Le projet IMODI est un projet ambitieux qu’OSEO est fier d’avoir accompagné pour le compte de l’Etat, dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir », ajoute François Drouin, PDG d’OSEO et Vice-Président de la BPI. « Le besoin industriel, la complémentarité, l’expérience et l’intérêt commun des partenaires est un gage de synergie garantissant la pérennité de la filière et la création de valeur économique et scientifique sur le territoire. »

Source : OSEO








MyPharma Editions

Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Publié le 23 octobre 2020
Nicox : sélection d’un candidat au développement dans une nouvelle classe de composés modulés par le NO réduisant la pression intraoculaire

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé avoir sélectionné un nouveau candidat au développement, le NCX 1728, issu de son programme de recherche de composés brevetés axé sur des composés modulés par l’oxyde nitrique (NO) réduisant la pression intraoculaire (PIO). Un analogue de cette molécule a démontré1 des résultats positifs chez des primates non humains présentant une hypertension oculaire en comparaison avec le travoprost 0,1%, un analogue de prostaglandine.

Innate Pharma : l’inclusion du 1er patient dans l’essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d’AstraZeneca

Publié le 23 octobre 2020
Innate Pharma : l'inclusion du 1er patient dans l'essai de Phase 3 avec monalizumab déclenche un paiement de 50M$ d'AstraZeneca

Innate Pharma a annoncé qu’AstraZeneca a traité le premier patient dans son essai clinique de Phase 3, INTERLINK-1, évaluant monalizumab en combinaison avec cetuximab chez des patients présentant un carcinome épidermoïde de la tête et du cou en rechute ou métastatique et préalablement traités par une chimiothérapie à base de sels de platine ainsi qu’une immunothérapie anti-PD-(L)1 (« CETC r/m prétraités à l’IO »).

Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Publié le 22 octobre 2020
Alnylam : avis positif du CHMP pour OXLUMO™ afin de traiter l’hyperoxalurie primitive de type 1

Alnylam Pharmaceuticals, le chef de file des ARNi thérapeutiques, a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif vis-à-vis de l’approbation du lumasiran, un ARNi thérapeutique expérimental qui cible l’ARNm de l’hydroxyacide-oxydase 1 (HAO1), codant la glycolate oxydase (GO), en cours de développement pour le traitement de l’hyperoxalurie primitive de type 1 (HP1). S’il est approuvé par la Commission européenne (CE), le lumasiran sera commercialisé en Europe sous la marque OXLUMO™.

Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Publié le 22 octobre 2020
Onxeo : recrutement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan

Onxeo a annoncé une nouvelle étape dans le développement clinique d’AsiDNA™ avec le traitement de la première patiente de l’étude de phase 1b/2 Revocan1 destinée à évaluer l’effet d’AsiDNA™, son inhibiteur « first-in-class » de la réponse aux dommages de l’ADN (DDR), sur la résistance acquise à l’inhibiteur de PARP (PARPi) niraparib dans le traitement d’entretien en deuxième ligne du cancer de l’ovaire en rechute. De premiers résultats de cette étude sont attendus début 2021.

Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Publié le 21 octobre 2020
Genkyotex : le setanaxib obtient la désignation de médicament orphelin de la FDA pour le traitement de la CBP

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, annonce aujourd’hui que son principal candidat médicament, le setanaxib, a obtenu la désignation de médicament orphelin (Orphan Drug Designation – ODD) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour le traitement de la cholangite biliaire primitive (CBP).

Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Publié le 21 octobre 2020
Valneva : résultats initiaux positifs pour la seconde Phase 2 du candidat vaccin contre la maladie de Lyme

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, a annoncé des résultats initiaux positifs pour la deuxième étude de Phase 2 (VLA15-202) de son candidat vaccin VLA 15 contre la maladie de Lyme.

Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Publié le 21 octobre 2020
Inventiva : statut « Fast Track » de la FDA pour son candidat médicament au stade clinique odiparcil dans la MPS

Inventiva vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé le statut « Fast Track » à odiparcil, son candidat médicament au stade clinique, pour le traitement de la MPS de type VI (MPS VI), une maladie génétique rare et progressive.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents