Edition du 21-02-2019

Projet SARCOB : un candidat médicament contre l’obésité sarcopénique

Publié le jeudi 3 juillet 2014

Le projet de R&D collaboratif SARCOB, labellisé par le pôle de compétitivité Medicen Paris Region en avril 2011, est arrivé à son terme. Ce projet a réuni 4 partenaires publics et privés autour d’une même ambition : développer un candidat médicament et un candidat nutraceutique afin de prévenir et de traiter l’obésité sarcopénique par des produits thérapeutiques dérivés de nutriments.

La société Biophytis (93), qui pilote le projet, s’est associée à Metabrain Research (91), à l’Université Pierre et Marie Curie (Institut de Myologie, Institut de Cardiométabolisme et Nutrition, Laboratoire Biosipe) (75) ainsi qu’à AgroParisTech (75) et l’INRA de Clermont-Ferrand (63). Ce projet a été soutenu financièrement par le Conseil régional d’Ile-de-France, les Conseils généraux de Seine-Saint-Denis et de l’Essonne et par l’Etat, dans le cadre du Fonds unique interministériel (FUI).

Le budget total du projet prévisionnel était de 2,6 M€ et le montant total de subventions obtenues de 1,5 M€.

Afin de mener à bien son projet, le consortium a mis en place des modèles cellulaires et animaux permettant d’étudier l’obésité sarcopénique, et a étudié le métabolisme de la molécule « lead » ainsi que ses métabolites. Le récepteur principal des phytoecdysones a été identifié ; une formule nutraceutique a été testée sur les fonctions musculaires ; enfin, une centaine de molécules originales dérivées ont été synthétisées et testées dans une cascade de screening.

Au terme de ce projet, de nombreuses données sur les mécanismes cellulaires et physiologiques ont été rassemblées. De plus, 3 brevets ont été déposés par Biophytis et ses partenaires. 5 articles sont en cours de rédaction et/ou de publication et enfin, 8 posters ont été réalisés dont 5 dans le cadre du congrès ICFSR 2014.

Le projet SARCOB se poursuit avec un candidat médicament prêt à entrer en développement préclinique réglementaire, en vue de le licencier avant la phase II. Ce développement préclinique doit être financé grâce à une levée de fonds de Biophytis. Le candidat nutraceutique, quant à lui, va entrer en développement clinique.

Aujourd’hui, les partenaires académiques ont tous confirmé leur intérêt pour poursuivre la collaboration scientifique et clinique dans la suite du projet.

« Le projet SARCOB permet d’accélérer le développement de solutions thérapeutiques et de renforcer la compétitivité des acteurs industriels impliqués, il est un excellent exemple de projet collaboratif. » souligne Jean-Roch Meunier, Délégué général de Medicen Paris Region.

Source : Medicen Paris Region.








MyPharma Editions

Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d’essais cliniques

Publié le 21 février 2019
Médicaments innovants : France Biotech se félicite de procédures accélérées en matière d'essais cliniques

La décision de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) de réduire les délais d’instruction des demandes d’essais cliniques pour les MTI (médicaments de thérapie innovante), constitue une excellente nouvelle pour l’innovation médicale française et les patients.

AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

Publié le 20 février 2019
AlzProtect, sur les rails d’une entrée en phase 2 pour 2019, pour son candidat médicament l’AZP2006

AlzProtect, société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé aujourd’hui avoir terminé avec succès son étude sur l’effet de prise de nourriture pour son candidat médicament AZP2006.

Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Publié le 20 février 2019
Neuraxpharm France : Pierre Hervé Brun nommé nouveau directeur général

Neuraxpharm France, filiale française du groupe Neuraxpharm, leader européen du traitement des troubles du système nerveux central (SNC), a annoncé aujourd’hui la nomination du Docteur Pierre Hervé Brun au poste de directeur général.

Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Publié le 20 février 2019
Néovacs : deux nominations au sein de son comité exécutif

Néovacs, société spécialisée dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers, a annoncé avoir procédé à deux nominations au sein de son équipe de direction. Vincent Serra est nommé Directeur Scientifique (CSO) et Valérie Salentey, Responsable des Affaires Règlementaires.

Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Publié le 19 février 2019
Pénuries de médicaments : le Leem présente son plan d’actions

Le Leem a présenté, mardi 19 février, un plan d’actions pour réduire les ruptures d’approvisionnement des médicaments les plus indispensables pour les patients. Ce plan d’actions s’inscrit dans la lignée des recommandations de la mission d’information du Sénat sur les pénuries de médicaments et de vaccins dont les conclusions ont été rendues le 2 octobre 2018. Elaboré avec les industriels du médicament, ce plan concerne l’ensemble des acteurs de la chaîne. Il se décline en 6 axes opérationnels.

Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l’innovation et de la R&D

Publié le 19 février 2019
Ceva : changements au sein de la direction industrielle et supply chain et de la direction de l'innovation et de la R&D

Alors que Ceva Santé Animale finalise son nouveau plan stratégique 2020-2025, le laboratoire biopharmaceutique vétérinaire a récemment annoncé des changements importants au sein de son équipe de direction.

L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

Publié le 18 février 2019
L’ANSM rend un avis favorable pour une ATU de cohorte pour le larotrectinib

La Commission d’évaluation initiale du rapport entre les bénéfices et les risques de l’ANSM s’est prononcée le 31 janvier 2019 en faveur de la demande d’Autorisation temporaire d’utilisation de cohorte (ATUc) pour le larotrectinib, dans l’indication du Traitement des patients adultes et pédiatriques atteints de tumeurs solides localement avancées ou métastatiques présentant une fusion NTRK (Neurotrophic Tyrosine Receptor Kinase) réfractaires aux traitements standards ou en l’absence d’alternative thérapeutique appropriée.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions