Edition du 13-05-2021

TxCell: une subvention de plus de 400 000 euros pour le projet POSITIVE

Publié le jeudi 3 juillet 2014

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires personnalisées pour le traitement de maladies inflammatoires et auto-immunes chroniques, vient d’annoncer  le lancement et l’attribution d’une subvention pour le projet POSITIVE mené en collaboration avec l’unité de thérapie cellulaire et génique (UTCG) développant des immunothérapies cellulaires antivirales innovantes et Biosafe, une société privée suisse développant des solutions innovantes pour le traitement des cellules.

Le projet POSITIVE porte sur le développement et la mise en place d’une procédure pour automatiser la première étape du procédé de production d’Ovasave®, la première immunothérapie cellulaire développée par TxCell pour les patients réfractaires et atteints de formes sévères de la maladie de Crohn. Ceci impliquera l’utilisation du système Sepax de Biosafe qui permettra l’automatisation et la standardisation de l’étape de séparation des cellules blanches mononuclées du sang pour la production d’immunothérapies cellulaires.

Ce projet collaboratif, labélisé par le pôle de compétitivité Eurobiomed, est soutenu par une subvention résultant de l’Appel à Projet Recherche Finalisée (APRF) du Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-D’azur. D’un montant de 417 000 euros, cette subvention sera répartie de la manière suivante : TxCell recevra 250 000 euros et l’UTCG recevra 167 000 euros. Les deux subventions seront utilisées pour la réalisation d’expérimentations par TxCell et l’UTCG et pour l’optimisation de la nouvelle procédure automatisée et standardisée mise en place. Biosafe mettra également à profit son expertise et son savoir-faire sur la technologie Sepax pour optimiser le logiciel et le protocole dédié.

« Participer au projet POSITIVE et automatiser le procédé de production d’Ovasave® est très important pour TxCell dans le cadre du partenariat avec Ferring annoncé au début de l’année et d’une valeur potentielle de 76 millions d’euros plus royalties, » commente Damian Marron, Directeur général de TxCell. « Travailler sur Ovasave® avec des partenaires hautement qualifiés tels que l’UTCG et Biosafe et être soutenus par le Conseil Régional Provence-Alpes-Côte-D’azur, va permettre d’ouvrir la voie vers l’industrialisation à grande échelle et la commercialisation des immunothérapies cellulaires personnalisées de TxCell, et de celles d’autres sociétés de biotechnologies et d’institutions publiques. Il s’agit d’une nouvelle étape suite à l’annonce de notre certification BPF par l’ANSM. »

La procédure qui sera développée dans le cadre du projet POSITIVE pourra être appliquée à un grand nombre d’autres immunothérapies cellulaires, et permettra de surmonter les contraintes des méthodes manuelles pour avancer vers une production standardisée à grande échelle et en système clos.

« L’industrialisation des immunothérapies cellulaires est déterminante pour les acteurs du secteur comme TxCell, » ajoute Eric Pottier, VP Chaîne d’approvisionnement et Pharmacien Responsable de TxCell. « De nouveaux outils industriels sont nécessaires pour progresser vers la production à grande échelle et commerciale. Ceci pourrait rendre disponibles les immunothérapies cellulaires pour un grand nombre de patients atteints de différentes pathologies avec de forts besoins médicaux non satisfaits, et qui sont en attente de nouvelles options thérapeutiques. »

Source :  TxCell








MyPharma Editions

Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Publié le 12 mai 2021
Cellectis et Sanofi s’associent pour utiliser l’alemtuzumab en tant qu’agent lymphodéplétant pour les CAR-T allogéniques

Cellectis, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans le développement d’immunothérapies fondées sur les cellules CAR-T allogéniques ingéniérées (UCART) et Sanofi, ont annoncé la signature d’un partenariat et d’un contrat d’approvisionnement concernant l’alemtuzumab, un anticorps monoclonal anti-CD52, qui sera utilisé dans le cadre du régime de lymphodéplétion dans certains essais cliniques propriétaires de Cellectis évaluant les cellules UCART.

Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Publié le 12 mai 2021
Ipsen exerce son option de licence et rejoint Exelixis dans le développement de Cabometyx® pour les patients atteints de cancer de la thyroïde

Ipsen a annoncé aujourd’hui avoir exercé son option de collaboration avec Exelixis dans l’étude pivotale de Phase III COSMIC-311. L’étude COSMIC-311 évalue Cabometyx® (cabozantinib) 60 mg par rapport à un placebo chez des patients atteints d’un cancer de la thyroïde différencié (DTC) réfractaire à l’iode radioactif ayant progressé après un à deux traitements antérieurs ciblant le récepteur du facteur de croissance de l’endothélium vasculaire (VEGFR)2.

Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Publié le 12 mai 2021
Genfit : mise à jour du portefeuille de produits et lancement de nouveaux programmes cliniques

Genfit , société biopharmaceutique de phase avancée engagée dans l’amélioration de la vie des patients atteints de maladies hépatiques et métaboliques, vient d’annoncer un recentrage de ses activités de R&D sur l’Acute on Chronic Liver Failure (ACLF) et les maladies cholestatiques.

Nanobiotix s’associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Publié le 12 mai 2021
Nanobiotix s'associe à Lianbio pour le développement et la commercialisation de NBTXR3 en Chine et sur plusieurs marchés asiatiques

Nanobiotix, société française de biotechnologie, pionnière des approches fondées sur la physique pour élargir les possibilités de traitement des patients atteints de cancer, a annoncé un partenariat avec LianBio, société de biotechnologie dédiée à la mise à disposition de médicaments innovants pour les patients de Chine et sur les principaux marchés asiatiques, afin de développer et de commercialiser le principal produit-candidat de Nanobiotix, NBTXR3, potentiel premier produit de la catégorie des radio-enhancers, en Chine élargie (Chine continentale, Hong Kong, Taïwan et Macao), en Corée du Sud, à Singapour et en Thaïlande.

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents