Edition du 01-12-2020

Le top 10 des médicaments les plus prescrits en officine et à l’hôpital

Publié le vendredi 16 octobre 2015

Visuel Pixabay / CC0 Public DomainSelon l’Assurance maladie, les remboursements de médicaments délivrés en officine et en rétrocession hospitalière ont enregistré une hausse de +3,8% en 2014, représentant 23 Mds € contre 22,1 Mds € en 2013.

Alors que les dépenses de médicaments s’étaient stabilisées en 2011 et avaient reculé en 2012 comme en 2013, l’année 2014 marque un retour à la croissance de ces dernières (+3,8%). Selon la Cnamts, il s’agit d’une « année de rupture » qui ne témoigne cependant pas d’une dérive de la prescription. En effet, cette croissance résulte exclusivement de l’arrivée sur le marché de nouveaux produits innovants dans le traitement de l’hépatite C (Sovaldi®, Daklinza®…)., « dont l’impact financier majeur explique cette inversion de tendance. »

 

Les 10 médicaments les plus prescrits en montants (délivrés en officine)

Les 10 médicaments les plus prescrits en montants (délivrés en officine)
Les 10 premiers médicaments remboursés totalisent 2,65 Mds € de remboursements. Ce résultat évolue légèrement à la baisse depuis 2013 (2,80 Mds €). De manière globale, le classement des 5 premiers médicaments remboursés en 2014 est assez similaire à celui des deux années précédentes, avec des montants remboursés qui diffèrent néanmoins.

C’est l’Humira®, un anti-rhumatismal, qui est désormais le 1er médicament de ville remboursé avec 395 M€ de dépenses (2ème rang l’année précédente).

Lucentis®, 1er médicament de ville remboursé en 2013, passe désormais au 4ème rang en 2014 (318.2 M€). C’est la plus forte baisse des remboursements en 2014. Médicament indiqué dans la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA), il a vu son prix baisser de manière importante, en 5 étapes (juillet 2012, février 2013, mai 2014, juillet 2014 et avril 2015). En outre, l’arrivée sur le marché en novembre 2013 d’Eylea® a également joué un rôle majeur dans la baisse des montants remboursés pour cette molécule (report des prescriptions).

Doliprane (3ème rang) enregistre une nouvelle hausse de ses dépenses (320,9 M€ contre 295,4 M€ en 2013). Le principal facteur explicatif de cette dynamique est le contexte épidémique hivernal, particulièrement virulent en 2014.

 

Les 10 médicaments les plus prescrits en montants (rétrocession hospitalière)

Les 10 médicaments les plus prescrits en montants (rétrocession hospitalière)
En ce qui concerne les médicaments prescrits dans le cadre de la rétrocession hospitalière, les 10 premiers médicaments remboursés totalisent 1,50 mds € de remboursements.

L’année 2014 est singulière car très fortement marquée par l’arrivée sur le marché de nouveaux produits innovants dans le traitement de l’hépatite C. Ceux-ci impactent les dépenses au travers des différents mécanismes de prise en charge. Ainsi, les dépenses liées aux traitements hépatiques sont de 514 M€ (soit +503 M€ en 2014 par rapport à 2013). Les dépenses liées à la prise en charge en ATU s’élèvent à 483 M€ (soit 378 M€ de plus par rapport à 2013). La prise en charge dérogatoire de la pharmacie hospitalière génère, quant à elle, 123 M€ de dépenses en 2014 (soit 103 M€ en plus par rapport à 2013).

Par conséquent, les premiers produits en termes de hausse des dépenses rétrocédées (hors ATU et prise en charge dérogatoire de la pharmacie hospitalière) sont Sovaldi® (Sofosbuvir, +334 M€ en 2014), Daklinza® (Daclatasvir, +114 M€) et Olysio® (Siméprévir, +61M€).

Source : Assurance maladie








MyPharma Editions

LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

Publié le 1 décembre 2020
LEO Pharma : Karine Duquesne nommée au poste de Directrice Générale France

LEO Pharma a annoncé la nomination de Karine Duquesne, en tant que Directrice Générale France, à compter du 1er décembre 2020. Elle succède ainsi à Nuno Bras qui a pris la direction de LEO Pharma Iberia.

Abivax achève le recrutement de l’étude d’induction de phase 2b d’ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Publié le 1 décembre 2020
Abivax achève le recrutement de l'étude d'induction de phase 2b d'ABX464 dans la rectocolite hémorragique

Abivax, société de biotechnologie au stade clinique qui mobilise le système immunitaire afin de développer de nouveaux traitements contre les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies virales, a annoncé avoir achevé le recrutement pour son étude d’induction de Phase 2b avec son candidat médicament phare ABX464 pour le traitement des patients atteints de la rectocolite hémorragique modérée à sévère (RCH).

Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Publié le 1 décembre 2020
Genopole ouvre un nouvel appel à candidatures pour Shaker, son tremplin Science & Business

Situé à Evry-Courcouronnes (Essonne – Ile de France), Genopole, biocluster de tout premier plan en France, annonce le lancement d’un appel à candidatures pour son dispositif Shaker. Unique en France, Shaker est un tremplin à double détente, scientifique et entrepreneuriale, qui guide les projets biotech innovants sur le chemin de la création d’entreprise.

Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

Publié le 1 décembre 2020
Recherche biomédicale : création de l’Ecole de l’Inserm-Pfizer Innovation France

L’Inserm et le fonds de dotation Pfizer Innovation France ont annoncé la création d’un dispositif de formation à la recherche en biologie/santé à destination des élèves des écoles d’ingénieurs : l’École de l’Inserm-Pfizer Innovation (EIPI). Née de ce partenariat, l’EIPI alliera modules d’enseignement et soutien financier pour la réalisation d’une thèse de doctorat par des élèves désireux d’enrichir leur formation initiale par une spécialisation dans le domaine de la santé.

Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés

Publié le 30 novembre 2020
Yposkesi : Brian Mullan nommé directeur de l'innovation, du développement analytique et des procédés

Yposkesi, un CDMO (Contract Development and Manufacturing Organization) leader sur son marché, offrant un accès privilégié et une capacité dédiée pour la production de vecteurs viraux aux normes BPF, a annoncé la nomination de Brian Mullan, PhD, au poste de directeur de l’innovation, du développement analytique et des procédés.

Sanofi : feu vert de l’UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Publié le 30 novembre 2020
Sanofi : feu vert de l'UE pour Dupixent® dans la dermatite atopique sévère de l’enfant âgé de 6 à 11 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Commission européenne (CE) a étendu l’autorisation de mise sur le marché de Dupixent® (dupilumab) dans l’Union européenne (UE) aux enfants âgés de 6 à 11 ans présentant une forme sévère de dermatite atopique et nécessitant un traitement systémique. Dupixent est le seul médicament systémique approuvé dans l’UE pour le traitement […]

AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

Publié le 30 novembre 2020
AB Science soutenu par la BEI dans son programme de développement Covid-19

AB Science et la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’Union Européenne, ont annoncé la signature d’un accord de prêt d’un montant global de 15 millions d’euros. Le Prêt Covid-19 permettra à AB Science de financer le programme de développement clinique évaluant le masitinib dans le traitement de la Covid-19.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents