Edition du 18-01-2021

Les dépenses de soins de ville en hausse de +1,4% à fin avril 2017

Publié le mardi 23 mai 2017

Les dépenses de soins de ville en hausse de +1,4% à fin avril 2017Sur le premier quadrimestre 2017, les remboursements de soins du régime général progressent de +2,5% en données corrigées des jours ouvrés (CJO). Les dépenses de soins de ville progressent de +1,4%. L’évolution des médicaments délivrés en ville est faible ; à fin avril le recul est de -2,8% en données CVS CJO.

Les remboursements de soins médicaux et dentaires augmentent de +0,9% (CVS CJO) au cours du premier quadrimestre. Sur une année cette évolution est de +2,2%.

– Sur quatre mois, l’évolution des remboursements de soins de généralistes est de -1,5% en données CJO CVS par rapport à la même période l’année précédente. En rythme annuel, cette évolution est de 0,3% ;
– L’évolution des remboursements de soins spécialisés est de +2,1% en données CJO CVS à fin avril 2017. Sur les douze derniers mois l’évolution est de 3,0% ;
– Les remboursements de soins dentaires augmentent de +1,0% à fin avril 2017, cette évolution est identique à la dynamique annuelle.

Au cours du premier quadrimestre, la progression des remboursements de soins d’auxiliaires médicaux est de +3,5% en CJO CVS. Cette évolution se retrouve principalement dans celle des soins des infirmiers (+3,6% à fin avril et +4,4% sur douze mois) et dans une moindre mesure dans celle des soins de masso kinésithérapie (+3,1% à fin avril et +3,7% sur un an).

Les remboursements d’analyses médicales diminuent de -0,5% au cours des quatre premiers mois de 2017 par rapport à la même période l’année précédent en données CJO CVS. Ce poste évolue de 0,5% en rythme annuel. ;

Les remboursements de transport augmentent, en données CVS CJO, de +4,5% à fin avril 2017. Cette dynamique est identique à celle observée au cours des douze derniers mois.

L’évolution des versements d’indemnités journalières s’établit à +4,1%, en données CJO CVS, à fin avril 2017. En rythme annuel, ils augmentent de +3,6% en données CJO CVS.

L’évolution des médicaments délivrés en ville est faible ; à fin avril le recul est de -2,8% en données CVS CJO. Au cours des douze derniers mois, le recul est de -0,8%. Cependant cette baisse résulte, en grande partie, du non versement en avril 2017 de la ROSP génériques (cf note 1). En reportant sur 2017, le montant de la ROSP génériques versée en avril 2016, le recul des remboursements de médicaments délivrés en ville n’est plus que de -0,8% à fin avril 2017 et de -0,2% sur les douze derniers mois.

La rétrocession hospitalière reste élevée à fin avril 2017, +7,9% par rapport à la même période l’année précédente. Les médicaments rétrocédés évoluent de +9,5% en rythme annuel.

Les remboursements de médicaments (rétrocession incluse), diminuent de -1,4% au cours du premier quadrimestre 2017 (en reportant la ROSP 2016 sur 2017, l’évolution est de 0,3%). Au cours des douze derniers mois, ce poste évolue de 0,4% (+1,0% en reportant le montant de la ROSP 2016 sur 2017). L’évolution des remboursements au titre de la LPP augmente de +4,1% à fin avril 2017 en données CVS CJO et de +4,8% sur une période d’une année.

Les versements aux établissements de santé publics progressent de +1,9% sur les douze derniers mois. Les versements aux établissements de santé privés augmentent légèrement en rythme annuel (+0,3%).

Les versements aux établissements médico-sociaux augmentent de +4,5% sur les douze derniers mois. La progression rapide de ces versements est en partie due au transfert du financement des dotations de fonctionnement des établissements et services d’aide par le travail (ESAT) à l’assurance-maladie, voté lors de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016 et effectif au 1er janvier 2017.

Au total, les dépenses du régime général augmentent de +2,3% en rythme annuel et en données CJO.

1 A noter que le versement de la rémunération sur objectif de santé publique (ROSP) génériques aux pharmaciens d’officine n’a pas eu lieu en avril 2017 comme ce fut le cas en avril 2016 conduisant à des évolutions plus faibles sur le poste médicament et donc aussi sur le total des remboursements. Les données à fin mai intégreront ces informations.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents