Edition du 03-08-2021

Les Français favorables à la vente de médicaments à l’unité

Publié le samedi 26 octobre 2013

Alors que les députés ont donné vendredi leur feu vert à des expérimentations de vente à l’unité de certains antibiotiques, le Groupe PHR dévoile les résultats de son étude PHR-IFOP sur le sujet. Globalement favorables à la vente à l’unité, les Français sont néanmoins inquiets quant aux risques sanitaires que pourrait induire cette mesure.

Cette étude montre que 81% des personnes interrogées considèrent que la vente de médicaments à l’unité va permettre de réaliser des économies en ne payant que les médicaments nécessaires. Selon le groupe PHR, « les économies s’élèveraient de 300 à 500 millions d’euros » pour 10 à 15 des médicaments les plus consommés vendus à l’unité.

Au-delà des économies générées, l’étude indique que 83% des Français estiment que la vente à l’unité va permettre de réduire le gâchis de médicaments.

Néanmoins, la vente de médicaments à l’unité soulève certaines inquiétudes chez les Français : ils sont 66% à juger que la vente à l’unité rend plus difficile la traçabilité des médicaments et qu’elle pose des problèmes d’hygiène.

Dans son communiqué, Le Groupe PHR, qui représente 11% des pharmaciens en France, se déclare favorable à cette mesure mais rappelle les conditions nécessaires à une mise en œuvre sécurisée. « La vente à l’unité va dans le sens d’une responsabilisation des patients. Elle se pose en rempart à l’automédication, à la surconsommation mais aussi au gaspillage. Nous y sommes donc évidemment favorables, et prêts à l’expérimenter dans nos pharmacies », déclare Lucien Bennatan, président du Groupe PHR.

Autre argument en faveur de la vente à l’unité avancé par Lucien Bennatan, l’impact sur la vente de génériques : « Cette nouvelle méthode de vente aura des impacts positifs sur la vente de génériques. En effet, les patients ont pour habitude de consommer des marques, qu’ils reconnaissent à leur nom et à leur packaging. Autant d’éléments marketing qui disparaissent avec la vente de médicaments à l’unité. Seule reste la molécule. »

Cependant, le Groupe PHR indique qu’il est nécessaire de sécuriser les modalités de mise en œuvre de la mesure. Comme le souligne Lucien Bennatan, « la distribution des médicaments doit se faire dans un cadre réglementé qui préserve la santé du patient et lui garantisse un haut niveau d’information. En ce qui concerne les pharmaciens, ce nouveau mode de distribution impactera directement leur travail, et devra donc être rémunéré à sa juste valeur ».

Etude PHR / IFOP réalisée du 14 au 15 octobre 2013. Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto-administré en ligne (CAWI – Computer Assisted Web Interviewing), auprès d’un échantillon de 994 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée) après stratification par région et par catégorie d’agglomération

Source : Groupe PHR








MyPharma Editions

Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Publié le 3 août 2021
Le Pr Fabrice Barlesi nommé directeur général de Gustave Roussy

Le Ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a nommé par arrêté le Professeur Fabrice Barlesi, Directeur Général de Gustave Roussy pour une durée de cinq ans à compter du 1er aout 2021. Il succède au Professeur Jean-Charles Soria qui quittera ses fonctions avant la fin de son mandat pour des raisons familiales.

Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Publié le 3 août 2021
Sanofi va acquérir Translate Bio, spécialiste de l’ARN messager, pour 3,2 milliards de dollars

Sanofi a annoncé mardi avoir conclu un accord définitif avec Translate Bio, une entreprise américaine spécialisée dans le développement clinique de médicaments à ARN messager, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français va se porter acquéreur de la totalité des actions en circulation de Translate Bio au prix de 38 dollars par action, soit une transaction en numéraire valorisée approximativement à 3,2 milliards de dollars.

Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Publié le 2 août 2021
Ipsen conclut un partenariat exclusif avec Exicure dans les maladies neurodégénératives rares

Ipsen et Exicure, une société de biotechnologie américaine, ont signé un accord de collaboration exclusif pour la recherche, le développement et la commercialisation de nouveaux acides nucléiques sphériques (SNA) dans le traitement potentiel de la maladie de Huntington et du syndrome d’Angelman.

Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Publié le 30 juillet 2021
Erytech : désignation Fast Track de la FDA américaine pour eryaspase dans le traitement de la LAL hypersensible

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé à eryaspase la désignation « Fast Track » pour le traitement des patients atteints de leucémie aiguë lymphoblastique (LAL) qui ont développé des réactions d’hypersensibilité à l’asparaginase pégylée dérivée d’E. coli (PEG-ASNase).

Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d’administration

Publié le 30 juillet 2021
Onxeo : le Dr Shefali Agarwal nommée présidente du conseil d'administration

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé la nomination du Dr Shefali Agarwal en tant que présidente du conseil d’administration de la société.

COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

Publié le 30 juillet 2021
COVID-19 : GSK et Vir Biotechnology signent un accord d'achat conjoint avec la Commission européenne pour le sotrovimab

GlaxoSmithKline (GSK) et Vir Biotechnology viennent d’annoncer la conclusion d’un accord d’achat conjoint avec la Commission européenne pour le traitement COVID-19, le sotrovimab.

Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Publié le 30 juillet 2021
Takeda et Frazier collaborent afin de développer un vaccin candidat en phase clinique contre les norovirus

Takeda et Frazier Healthcare Partners ont annoncé une collaboration pour lancer HilleVax, une société biopharmaceutique, dans le but de développer et de mettre sur le marché le vaccin candidat de Takeda contre les norovirus.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents