Edition du 18-11-2018

Accueil » Industrie » Stratégie

Les Français font-ils confiance au médicament ?

Publié le lundi 12 octobre 2009

Les Français font-ils confiance au médicament ?A l’occasion du lancement ce lundi de la 4e Semaine de Dialogue sur le médicament, le Leem dévoile les premiers résultats de l’enquête sur la confiance des Français dans le médicament. Si ces derniers ont confiance dans la qualité de leurs médicaments, ils estiment néanmoins manquer encore d’informations fiables sur eux.

Ce lundi 12 octobre commence la 4e Semaine de Dialogue sur le médicament sur le thème « Peut-on faire confiance au médicament ? ». Dans ce cadre, les Entreprises du Médicament ont souhaité évaluer la confiance des Français dans les médicaments et les entreprises qui les mettent à leur disposition.

Selon les résultats préliminaires, établis grâce aux réponses de près de 800 personnes (à 70 % des femmes et à 30 % des hommes), la confiance dans les médicaments est une réalité en France : pour 90 % des répondants, les médicaments ne sont pas des produits comme les autres ; près de 74% d’entre eux considèrent que la « mise au point d’un médicament répond à des normes rigoureuses, beaucoup plus importantes que dans toutes les autres industries ». Plus de 2 participants à l’enquête sur 3 ont confiance dans la qualité des médicaments en France.

« L’information sur les médicaments peut être améliorée »
Selon eux, l’information sur les médicaments peut en revanche être améliorée. Ainsi 60% des internautes estiment « qu’il n’est pas facile de trouver une information fiable sur les médicaments ». Plus de la moitié des répondants (58%) ont confiance dans l’information sur les médicaments, si elle est donnée par un professionnel de santé (médecin ou pharmacien).Moins de la moitié (48%) font confiance aux sources officielles (Ministère de la Santé ou Agence du Médicament…).

Les internautes ont confiance dans l’efficacité et le travail de recherche des entreprises du médicament: 70% estiment que les entreprises du médicament «recherchent continuellement des médicaments pour traiter, soulager ou prévenir de la maladie»
- 64% des internautes estiment qu’elles « jouent un rôle pour améliorer la santé des populations ».

Mais leur jugement est plus sévère sur l’engagement des entreprises du médicament dans les maladies rares, l’environnement et l’accès aux soins : 1 personne sur 3 pense qu’elles travaillent sur les maladies rares, qu’elles prennent part à la protection de l’environnement et s’occupent bien de l’utilisation des médicaments non utilisés. Seule 1 personne sur 5 pense que la réduction des inégalités dans l’accès aux soins est une préoccupation des entreprises du médicament.

Depuis plusieurs semaines, et jusqu’à ce vendredi 16 octobre, les internautes peuvent se connecter au site www.confiancemedicament.com ou sur www.doctissimo.fr pour répondre à une trentaine de questions élaborées par l’ESCP Europe autour de la confiance dans le médicament.

Source Leem
www.confiancemedicament.com








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions