Edition du 26-01-2021

Accueil » Industrie » Stratégie

Les Français font-ils confiance au médicament ?

Publié le lundi 12 octobre 2009

Les Français font-ils confiance au médicament ?A l’occasion du lancement ce lundi de la 4e Semaine de Dialogue sur le médicament, le Leem dévoile les premiers résultats de l’enquête sur la confiance des Français dans le médicament. Si ces derniers ont confiance dans la qualité de leurs médicaments, ils estiment néanmoins manquer encore d’informations fiables sur eux.

Ce lundi 12 octobre commence la 4e Semaine de Dialogue sur le médicament sur le thème « Peut-on faire confiance au médicament ? ». Dans ce cadre, les Entreprises du Médicament ont souhaité évaluer la confiance des Français dans les médicaments et les entreprises qui les mettent à leur disposition.

Selon les résultats préliminaires, établis grâce aux réponses de près de 800 personnes (à 70 % des femmes et à 30 % des hommes), la confiance dans les médicaments est une réalité en France : pour 90 % des répondants, les médicaments ne sont pas des produits comme les autres ; près de 74% d’entre eux considèrent que la « mise au point d’un médicament répond à des normes rigoureuses, beaucoup plus importantes que dans toutes les autres industries ». Plus de 2 participants à l’enquête sur 3 ont confiance dans la qualité des médicaments en France.

« L’information sur les médicaments peut être améliorée »
Selon eux, l’information sur les médicaments peut en revanche être améliorée. Ainsi 60% des internautes estiment « qu’il n’est pas facile de trouver une information fiable sur les médicaments ». Plus de la moitié des répondants (58%) ont confiance dans l’information sur les médicaments, si elle est donnée par un professionnel de santé (médecin ou pharmacien).Moins de la moitié (48%) font confiance aux sources officielles (Ministère de la Santé ou Agence du Médicament…).

Les internautes ont confiance dans l’efficacité et le travail de recherche des entreprises du médicament: 70% estiment que les entreprises du médicament «recherchent continuellement des médicaments pour traiter, soulager ou prévenir de la maladie»
- 64% des internautes estiment qu’elles « jouent un rôle pour améliorer la santé des populations ».

Mais leur jugement est plus sévère sur l’engagement des entreprises du médicament dans les maladies rares, l’environnement et l’accès aux soins : 1 personne sur 3 pense qu’elles travaillent sur les maladies rares, qu’elles prennent part à la protection de l’environnement et s’occupent bien de l’utilisation des médicaments non utilisés. Seule 1 personne sur 5 pense que la réduction des inégalités dans l’accès aux soins est une préoccupation des entreprises du médicament.

Depuis plusieurs semaines, et jusqu’à ce vendredi 16 octobre, les internautes peuvent se connecter au site www.confiancemedicament.com ou sur www.doctissimo.fr pour répondre à une trentaine de questions élaborées par l’ESCP Europe autour de la confiance dans le médicament.

Source Leem
www.confiancemedicament.com








MyPharma Editions

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

Publié le 25 janvier 2021
OSE Immunotherapeutics obtient un financement de 1,3 million d’euros de Bpifrance pour le développement d’OSE-127/S95011

OSE Immunotherapeutics a annoncé avoir reçu un paiement d’étape de 1,3 million d’euros dans le cadre de l’aide aux projets d’innovation stratégique industrielle (ISI) de Bpifrance pour le projet collaboratif EFFIMab, dédié à l’évaluation d’OSE 127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), développé en partenariat avec Servier (1).

AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

Publié le 25 janvier 2021
AB Science : une nouvelle publication indépendante confirme que le masitinib a une activité anti-virale contre le virus SARS-CoV-2 in vitro

AB Science a annoncé la publication des résultats d’une étude préclinique avec le masitinib dans le COVID-19. Les recherches menées par les scientifiques de l’Institut de Virologie Humaine (Guangzhou, Chine) ont été publiées dans la revue à comité de lecture mBIO (une revue de la Société Américaine de Microbiologie).

Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

Publié le 23 janvier 2021
Vaccins COVID-19 : la Haute Autorité de Santé préconise d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses

La Haute autorité de Santé (HAS) a préconisé samedi dans un communiqué d’élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin à ARN messager (vaccins de Pfizer et de Moderna). Objectif de la mesure : “protéger plus vite un plus grand nombre de personnes à risque d’hospitalisation ou de décès”.

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents