Edition du 23-01-2021

Jacques Chirac lance  » l’appel de Cotonou  » contre les faux médicaments

Publié le lundi 12 octobre 2009

Jacques Chirac lance " l'appel de Cotonou " contre les faux médicamentsJacques Chirac, l’ancien président de la République française, lance ce lundi « l’appel de Cotonou » au Centre International des Conférences de Cotonou au Bénin. Objectif de cette campagne de mobilisation internationale organisée par  sa fondation : endiguer la banalisation de la production et de la vente de faux produits pharmaceutiques.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime que 200 000 vies pourraient être sauvées chaque année si tous les médicaments utilisés étaient de bonne qualité et correctement prescrits. Selon les estimations, le marché de la contrefaçon représentera, en 2010, 75 milliards de dollars, soit une augmentation de 90% par rapport à 2005. Des sommes comparables au trafic de la drogue.

C’est pourquoi, l’appel lancé ce lundi Jacques Chirac vise à inciter des responsables politiques du monde entier à se mobiliser contre ce trafic, qui, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), correspondrait à 10% du marché pharmaceutique mondial, soit quelque 45 milliards d’euros. « L’accès à des médicaments de qualité est un des enjeux majeurs des politiques de santé publique en Afrique où la contrefaçon est un fléau », explique ainsi la Fondation Chirac.

60% de ces médicaments circulent dans les pays pauvres
Selon les pays, la contrefaçon peut atteindre plus de 30 % des médicaments mis en circulation. On estime que 60% de ces médicaments circulent dans les pays pauvres. « Parmi ces médicaments contrefaits, certains ne contiennent aucun principe actif, d’autres contiennent des principes actifs sous dosés, d’autres encore contiennent des substances hautement toxiques. », précise la Fondation. Ainsi aujourd’hui, près de 70 % des anti-paludiques en circulation ont un principe actif sous dosé.

Pour agir de façon globale, le Président Chirac, aujourd’hui à la tête de sa fondation, mobilise la communauté internationale contre la prolifération des médicaments falsifiés. Cette campagne se déroulera en deux temps. Un Appel lancé de Cotonou par plusieurs chefs d’Etat le lundi 12 octobre 2009, pour demander le vote d’une Convention d’interdiction de la production et du commerce de faux médicaments devant les Nations Unies et enfin la tenue d’une conférence internationale contre les faux médicaments en 2010 à Genève, siège de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Source : Fondation Chirac








MyPharma Editions

Deinove renforce son équipe Business développement

Publié le 22 janvier 2021
Deinove renforce son équipe Business développement

Deinove, société de biotechnologie française pionnière dans l’exploration et l’exploitation de la biodiversité bactérienne pour relever le défi urgent et planétaire de la résistance aux antimicrobiens, a annoncé le renforcement de son équipe en charge du Business développement avec l’intégration d’Hervé Ansanay au poste de Directeur et de Corentin Chaboud au nouveau poste de Grant Officer.

Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Publié le 21 janvier 2021
Maladies neurologiques : Servier et MiNA Therapeutics signent un partenariat de recherche

Le groupe pharmaceutique Servier et MiNA Therapeutics, une société pionnière dans les thérapies par activation de l’ARN, ont annoncé un partenariat de recherche pour identifier et développer des thérapies utilisant des petits ARN activateurs (saRNA) pour le traitement des troubles neurologiques.

Transgene : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Publié le 21 janvier 2021
Transgene  : 1er patient traité en France avec l’immunothérapie individualisée TG4050 dans un essai clinique de Phase I

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé que pour la première fois en France, TG4050, son immunothérapie individualisée innovante, a été administrée à un patient atteint d’un cancer de la tête et du cou. Ce nouveau vaccin thérapeutique est issu de la plateforme technologique myvac®, qui utilise une technologie d’Intelligence Artificielle (IA) pour personnaliser le traitement de chaque patient.

Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Publié le 21 janvier 2021
Vect-Horus clôture sa levée de fonds de 12 M€

Vect-Horus, une société de biotechnologies qui conçoit et développe des vecteurs permettant la délivrance de molécules thérapeutiques ou d’agents d’imagerie à des organes cibles, vient de clôturer sa série D. Un premier tour réalisé en septembre 2020 pour 6,7M€ vient d’être complété d’un second en décembre 2020 pour 5,3M€ auprès d’investisseurs privés portant ainsi le montant total de cette série à 12M€.

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents