Edition du 21-04-2018

Les remboursements de soins de ville en hausse de 2,9% sur 2015

Publié le mercredi 27 janvier 2016

Les remboursements de soins de ville en hausse de 2,9% sur 2015Selon le dernier point mensuel de la CNAMTS, les remboursements de soins du régime général ont progressé de + 2,3% en 2015, dont + 2,9% pour les remboursements de soins de ville. Les remboursements de médicaments délivrés en ville conservent la même tendance depuis 2013 (-0,5% après -0,6% en 2014 et -0,1% en 2013), qui traduit l’effet des mesures de régulation sur ce poste de dépenses.

En données corrigées des variations calendaires, les remboursements de soins de médecins et dentistes progressent de +2,8% en 2015 (après +2,6% en 2014 et +2,7% en 20131). Les remboursements de soins de médecine générale augmentent de +1,3% (+3,0% en 2014 et +2,8% en 2013). La baisse de l’évolution par rapport aux deux précédentes années est imputable à la fin de l’effet des revalorisations introduites depuis 2013 ; seule l’extension de la majoration des consultations aux personnes âgées de plus de 80 ans joue encore sur le premier semestre 2015. Le rythme d’évolution rejoint donc celui des seules consultations (+1,3% en 2015), qui a été marqué par une épidémie de grippe saisonnière plus intense qu’en 2014.
L’évolution des remboursements des soins de médecine spécialisée s’établit à +3,4% en 2015, contre +2,7% en 2014. La dynamique est portée par les actes techniques qui représentent 69% des soins de spécialistes. Les remboursements de soins dentaires progressent de +2,7% en 2015 après deux années de quasi stabilité (+0,8% en 2014 et +0,6% en 2013). Cette croissance s’explique par l’effet des mesures de revalorisations introduites en 2014.
Au sein des soins d’auxiliaires médicaux, dont les remboursements augmentent de +4,8% en 2015 (+5,4% en 2014 et +7,8% en 2013), les soins infirmiers connaissent l’évolution la plus dynamique (+5,9% contre +5,7% en 2014). Les remboursements de soins de masso-kinésithérapie progressent de +3,1% en 2015 après +5,0% en 2014 et +6,8% en 2013.

La montée en charge des médicaments contre le VHC s’est stabilisée
Les remboursements de produits de santé, médicaments et produits de la LPP, retrouvent une évolution comparable à 2013 après une forte croissance en 2014 (+1,2% en 2015, +4,9% en 2014 et +1,1% en 2013). Les remboursements de médicaments délivrés en ville conservent la même tendance depuis 2013 (-0,5% après -0,6% en 2014 et -0,1% en 2013), qui traduit l’effet des mesures de régulation sur ce poste de dépenses. Les remboursements dits de rétrocession hospitalière augmentent de +4,7% contre près de 70% en 2014. La très forte hausse de 2014 était intégralement liée à l’arrivée de nouveaux médicaments efficaces et onéreux pour le traitement contre le VHC dans le circuit de la rétrocession hospitalière. En 2015, la montée en charge de ces médicaments s’est stabilisée.
Les remboursements des autres produits de santé, et en particulier ceux de la liste des produits et prestations (LPP), enregistrent une progression encore soutenue +5,7%, après +6,0% en 2014 et +6,9% en 2013.

La progression des dépenses de transports sanitaires est comparable à celle de 2014 : +3,6% après +3,5% en 2014 et +6,4% l’année précédente. La revalorisation tarifaire, intervenue pour compenser la hausse de la TVA sur les véhicules sanitaires légers, représente un effet prix d’environ 1%, soit un niveau comparable à 2014 (contre +4% en 2013).

L’évolution des dépenses d’indemnités journalières reste dynamique, légèrement inférieure à 2014 (+3,1% contre +4,0% en 2014 et -0,7% en 2013).

L’évolution des versements aux établissements de santé est de +1,6% en 2015. Pour les soins hospitaliers de court séjour (médecine chirurgie et obstétrique), la progression est de +2,3% pour les établissements publics et -0,1% pour les cliniques privées. Les dépenses liées aux hospitalisations en psychiatrie et en soins de suite et réadaptation s’accroissent de +1,1% et +3,1% respectivement.
Les versements aux établissements médico-sociaux progressent de +1,9% dont +1,6% pour les établissements et services pour personnes handicapées et +2,4% pour les établissements et services pour personnes âgées.

Au total, les dépenses du régime général progressent en 2015 de +2,0% en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières.

Source : CNAMTS








MyPharma Editions

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

Publié le 20 avril 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du Comité de l’EMA (mars 2018)

L’ANSM revient sur la dernière réunion ( 20-23 mars 2018) du Comité des médicaments pédiatriques (PD CO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 2 avis favorables de PIPs (Plans d’Investigations Pédiatriques), dans les indications suivantes :

Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Publié le 20 avril 2018
Servier rachète la branche Oncologie de Shire pour 2,4 milliards de dollars

Le laboratoire pharmaceutique français Servier vient de conclure un accord définitif, d’un montant de 2,4 milliards de dollars, portant sur l’acquisition de la branche Oncologie du laboratoire Shire, l’un des leaders mondiaux de la biotechnologie dans le domaine des maladies rares.

AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

Publié le 20 avril 2018
AB Science : avis négatif du CHMP pour le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique

AB Science, la société pharmaceutique spécialisée dans le développement d’inhibiteurs de protéines kinases (IPK), a annoncé que le Comité du Médicament à Usage Humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté une opinion négative pour la demande d’autorisation de mise sur le marché du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique chez l’adulte.

Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Publié le 20 avril 2018
Philippe Teboul nommé General Manager de Bristol-Myers Squibb France

Le 23 avril 2018, Philippe Teboul prendra la direction de la filiale française du groupe biopharmaceutique Bristol-Myers Squibb et il sera également nommé Président d’UPSA SAS. Il succèdera à Jean-Christophe Barland, nommé Président de Bristol-Myers Squibb Japon, Corée et Taïwan.

P&G acquiert l’activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d’euros

Publié le 19 avril 2018
P&G acquiert l'activité santé grand public de Merck KGaA pour 3,4 milliards d'euros

Le géant américain Procter & Gamble a annoncé jeudi la signature d’un accord d’acquisition de l’activité Consumer Health du groupe pharmaceutique allemand Merck KGaA pour un montant d’environ 3,4 milliards d’euros.

Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Publié le 19 avril 2018
Leem : un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail pour les entreprises de moins de 50 salariés

Le 5 avril dernier, le Leem a signé avec la CFDT, la CFTC, l’UNSA et la CFE-CGC un nouvel accord-type de branche sur le temps de travail, dans les entreprises de moins de 50 salariés.

Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Publié le 19 avril 2018
Yves L’Epine désigné à la présidence du G5 Santé

Le G5 Santé a annoncé la désignation d’Yves L’Epine, Directeur Général du groupe Guerbet, à la présidence de l’association. Comme annoncé par le think tank le 29 mars dernier, Marc de Garidel, Président du G5 Santé depuis 2011, a souhaité cesser toute responsabilité au sein de l’association.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions