Edition du 26-01-2021

Les remboursements de produits de santé en forte croissance sur 2014

Publié le lundi 26 janvier 2015

Selon le dernier point de l’Assurance maladie, les remboursements de soins du régime général progressent en 2014 de + 3,3%, dont + 3,8% pour les soins de ville. Les remboursements de produits de santé (médicaments et produits de la LPP) enregistrent une forte accélération par rapport aux années précédentes (+4,9% en 2014) du fait de la montée en charge des remboursements des nouveaux traitements contre le VHC.

Les remboursements de soins de médecins et dentistes progressent de +2,6% en 2014 (après +2,7% en 2013 et une stabilité en 2012) : les remboursements de soins de médecine générale augmentent de +3,0% (+2,8% en 2013 et -1,2% en 2012). « La mise en place du forfait médecin traitant dans le courant de l’année 2013, les versements plus importants en 2014 qu’en 2013 au titre de la rémunération sur objectif de santé publique des médecins et la majoration de consultations des personnes âgées expliquent, en grande partie, cette évolution », analyse la Cnamts. Les remboursements des seules consultations décroissent en effet de -1,3% en 2014 ; l’évolution des remboursements des soins de médecine spécialisée s’établit à +2,7% en 2014, comme en 2013 ; les remboursements de soins dentaires progressent faiblement en 2014 (+0,8% après +0,6% en 2013).

Au sein des soins d’auxiliaires médicaux, dont les remboursements augmentent de +5,4% en 2014 (+7,8% en 2013 et +6,4% en 2012), ce sont les soins infirmiers qui connaissent l’évolution la plus dynamique (+5,7%). L’augmentation des remboursements de soins infirmiers est plus faible qu’en 2013, année où l’évolution des dépenses était encore marquée par les revalorisations tarifaires intervenues en juin 2012 (impact de 2,2 % sur l’évolution de 2013).

Les remboursements de soins de masso-kinésithérapie progressent de +5,0% en 2014 après +6,8% en 2013 et +4,4% en 2012. Comme pour les soins infirmiers, la revalorisation des actes de masso-kinésithérapie en juillet 2012 n’a plus d’effet dans l’évolution des remboursements 2014 (contre un effet de +3,5 points en 2013).

VHC : « de nouveaux médicaments efficaces et onéreux »

Les remboursements de produits de santé, composés des médicaments et des produits de la LPP, enregistrent une forte accélération par rapport aux années précédentes (+4,9% en 2014 après +1,1% en 2013 et +0% en 2012).
Les remboursements de médicaments délivrés en ville décroissent faiblement en 2014 (- 0,6% après, -0,1% en 2013 et -1,6% en 2012 année marquée par un très fort effet générique). Ce faible recul trouve pour partie son origine dans l’abandon des anciens traitements contre le VHC et dans une hausse en 2014 des versements de la rémunération sur objectif de santé publique des pharmaciens.
A l’inverse, les remboursements dits de rétrocession hospitalière augmentent de presque 70%. Cette très forte hausse est intégralement liée à l’arrivée de nouveaux médicaments efficaces et onéreux pour le traitement contre le VHC, en début d’année 2014, dans le circuit de la rétrocession hospitalière.
Les remboursements des autres produits de santé, et en particulier ceux de la liste des produits et prestations, enregistrent une progression encore soutenue de +6,0%, après +6,9% en 2013 et +5,0% en 2012.

La progression des dépenses de transports sanitaires est de +3,5% après +6,4% en 2013 et +3,8% l’année précédente. Les revalorisations des tarifs ont beaucoup moins contribué à l’augmentation des remboursements en 2014 qu’en 2013 : l’effet prix est estimé à 1 point en 2014 alors qu’il était de plus 4 points en 2013.

L’évolution des dépenses d’indemnités journalières reste dynamique (+4,0% en 2014 contre -0,7% en 2013, -1,2% en 2012 et +2,9% en 2011). Elle est notamment portée par l’augmentation du nombre de journées indemnisées.

L’évolution des versements aux établissements de santé est de +2,8% en 2014. Pour les soins hospitaliers de court séjour (médecine chirurgie et obstétrique), la progression est de +2,5% pour les établissements publics et +1,6% pour les cliniques privées. Les dépenses liées aux hospitalisations en psychiatrie et en soins de suite et réadaptation s’accroissent de +3,6% et +4,1% respectivement. Les versements aux établissements médico-sociaux progressent de +3,0 % dont +2,8 % pour les établissements et services pour personnes handicapées et +3,4 % pour les établissements et services pour personnes âgées.

Au total, les dépenses du régime général progressent en 2014 de +3,3% en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières.

Source: Assurance maladie








MyPharma Editions

Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Publié le 26 janvier 2021
Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’AMGEN France, élue présidente de l’AGIPHARM

Le 26 janvier 2021, Corinne Blachier-Poisson, Directrice Générale d’Amgen France, devient la nouvelle Présidente de l’Agipharm (Association des Groupes Internationaux pour la Pharmacie de Recherche) pour un mandat d’un an. Elle succède ainsi à Pierre-Claude Fumoleau, ex-Président France d’AbbVie.

COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : l’Institut Pasteur arrête le développement de l’un de ses candidats vaccins

A la suite de résultats intermédiaires d’essai clinique de phase I, l’Institut Pasteur a annoncé l’arrêt du développement d’un de ses candidats vaccins, celui basé sur le virus du vaccin contre la rougeole. L’Institut Pasteur a confirmé la poursuite du développement d’autres candidats vaccins arrivés en fin de phase préclinique, et le maintien de sa forte mobilisation scientifique pour lutter contre l’épidémie de Covid-19.

Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Publié le 26 janvier 2021
Takeda reçoit la certification internationale Top Employer pour la 4ème année consécutive

Takeda a annoncé faire partie des 16 entreprises à avoir obtenu la certification internationale Top Employer® (Meilleur employeur) pour 2021. Takeda a non seulement reçu cette certification mondiale pour la quatrième année consécutive, elle a également été certifiée comme Top Employer dans quatre régions et 38 pays.

COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

Publié le 26 janvier 2021
COVID-19 : GeNeuro reçoit un financement pour accélérer la recherche sur le rôle des protéines HERV

GeNeuro, une société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP), vient d’annoncer l’obtention d’un financement de l’Agence Nationale de la Recherche (ANR) pour son projet COVERI, qui vise à comprendre le rôle des protéines du rétrovirus endogène humain (HERV) dans la réponse immunitaire anormale ou les dommages neurologiques subis par d’importants sous-ensembles de patients atteints de COVID-19.

Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Publié le 26 janvier 2021
Nanobiotix : sa filiale Curadigm signe un accord de collaboration avec Sanofi axé sur le portefeuille de thérapies géniques

Nanobiotix, société française pionnière en nanomédecine développant de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement du cancer, a annoncé un nouvel accord de collaboration conclu par Curadigm, sa filiale détenue à 100%, avec Sanofi. Curadigm a été sélectionnée dans le cadre du Sanofi iTech Award Program : son projet de recherche intégrant la technologie Nanoprimer est considéré comme une option très prometteuse pour améliorer le portefeuille de thérapies géniques en développement.

NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d’intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

Publié le 25 janvier 2021
NovAliX et Chemical.AI vont développer des outils d'intelligence artificielle pour la découverte de nouveaux médicaments

NovAliX, société de recherche sous contrat (CRO) spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments, et Chemical.AI, une société d’intelligence artificielle (IA) associant expertise humaine et technologie de pointe en IA pour les industries chimique et pharmaceutique, ont annoncé un partenariat stratégique dans le domaine de l’intelligence artificielle appliquée à la découverte de nouveaux médicaments.

Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d’Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Publié le 25 janvier 2021
Dix sociétés biopharmaceutiques de premier plan annoncent la création d'Accumulus Synergy, une plateforme mondiale de partage de données

Dix des plus grandes sociétés biopharmaceutiques au monde (Amgen, Astellas, Bristol Myers Squibb, GSK, Janssen, Lilly, Pfizer, Roche, Sanofi et Takeda) ont annoncé la création d’une nouvelle société à but non lucratif, Accumulus Synergy, Inc., qui vise à soutenir les interactions entre les autorités des différents secteurs de l’économie et de la santé dans le monde entier afin de permettre une collaboration ainsi que la transmission et l’échange en temps réel des données.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents