Edition du 28-09-2021

Les remboursements de produits de santé en forte croissance sur 2014

Publié le lundi 26 janvier 2015

Selon le dernier point de l’Assurance maladie, les remboursements de soins du régime général progressent en 2014 de + 3,3%, dont + 3,8% pour les soins de ville. Les remboursements de produits de santé (médicaments et produits de la LPP) enregistrent une forte accélération par rapport aux années précédentes (+4,9% en 2014) du fait de la montée en charge des remboursements des nouveaux traitements contre le VHC.

Les remboursements de soins de médecins et dentistes progressent de +2,6% en 2014 (après +2,7% en 2013 et une stabilité en 2012) : les remboursements de soins de médecine générale augmentent de +3,0% (+2,8% en 2013 et -1,2% en 2012). « La mise en place du forfait médecin traitant dans le courant de l’année 2013, les versements plus importants en 2014 qu’en 2013 au titre de la rémunération sur objectif de santé publique des médecins et la majoration de consultations des personnes âgées expliquent, en grande partie, cette évolution », analyse la Cnamts. Les remboursements des seules consultations décroissent en effet de -1,3% en 2014 ; l’évolution des remboursements des soins de médecine spécialisée s’établit à +2,7% en 2014, comme en 2013 ; les remboursements de soins dentaires progressent faiblement en 2014 (+0,8% après +0,6% en 2013).

Au sein des soins d’auxiliaires médicaux, dont les remboursements augmentent de +5,4% en 2014 (+7,8% en 2013 et +6,4% en 2012), ce sont les soins infirmiers qui connaissent l’évolution la plus dynamique (+5,7%). L’augmentation des remboursements de soins infirmiers est plus faible qu’en 2013, année où l’évolution des dépenses était encore marquée par les revalorisations tarifaires intervenues en juin 2012 (impact de 2,2 % sur l’évolution de 2013).

Les remboursements de soins de masso-kinésithérapie progressent de +5,0% en 2014 après +6,8% en 2013 et +4,4% en 2012. Comme pour les soins infirmiers, la revalorisation des actes de masso-kinésithérapie en juillet 2012 n’a plus d’effet dans l’évolution des remboursements 2014 (contre un effet de +3,5 points en 2013).

VHC : « de nouveaux médicaments efficaces et onéreux »

Les remboursements de produits de santé, composés des médicaments et des produits de la LPP, enregistrent une forte accélération par rapport aux années précédentes (+4,9% en 2014 après +1,1% en 2013 et +0% en 2012).
Les remboursements de médicaments délivrés en ville décroissent faiblement en 2014 (- 0,6% après, -0,1% en 2013 et -1,6% en 2012 année marquée par un très fort effet générique). Ce faible recul trouve pour partie son origine dans l’abandon des anciens traitements contre le VHC et dans une hausse en 2014 des versements de la rémunération sur objectif de santé publique des pharmaciens.
A l’inverse, les remboursements dits de rétrocession hospitalière augmentent de presque 70%. Cette très forte hausse est intégralement liée à l’arrivée de nouveaux médicaments efficaces et onéreux pour le traitement contre le VHC, en début d’année 2014, dans le circuit de la rétrocession hospitalière.
Les remboursements des autres produits de santé, et en particulier ceux de la liste des produits et prestations, enregistrent une progression encore soutenue de +6,0%, après +6,9% en 2013 et +5,0% en 2012.

La progression des dépenses de transports sanitaires est de +3,5% après +6,4% en 2013 et +3,8% l’année précédente. Les revalorisations des tarifs ont beaucoup moins contribué à l’augmentation des remboursements en 2014 qu’en 2013 : l’effet prix est estimé à 1 point en 2014 alors qu’il était de plus 4 points en 2013.

L’évolution des dépenses d’indemnités journalières reste dynamique (+4,0% en 2014 contre -0,7% en 2013, -1,2% en 2012 et +2,9% en 2011). Elle est notamment portée par l’augmentation du nombre de journées indemnisées.

L’évolution des versements aux établissements de santé est de +2,8% en 2014. Pour les soins hospitaliers de court séjour (médecine chirurgie et obstétrique), la progression est de +2,5% pour les établissements publics et +1,6% pour les cliniques privées. Les dépenses liées aux hospitalisations en psychiatrie et en soins de suite et réadaptation s’accroissent de +3,6% et +4,1% respectivement. Les versements aux établissements médico-sociaux progressent de +3,0 % dont +2,8 % pour les établissements et services pour personnes handicapées et +3,4 % pour les établissements et services pour personnes âgées.

Au total, les dépenses du régime général progressent en 2014 de +3,3% en données corrigées des jours ouvrés et des variations saisonnières.

Source: Assurance maladie








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe un partenariat de recherche avec Implant Therapeutics

Publié le 28 septembre 2021
Bone Therapeutics signe un partenariat de recherche avec Implant Therapeutics

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Implant Therapeutics, le spécialiste de la production de cellules dérivées de CSPi hypoimmunogènes et sures pour l’être humain, ont annoncé la signature d’un accord d’évaluation de recherche.

Cancer : Aglaia Therapeutics lève 4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées

Publié le 28 septembre 2021
Cancer : Aglaia Therapeutics lève  4 millions d’euros en amorçage pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées

Aglaia Therapeutics, une startup de biotechnologie qui développe de nouveaux médicaments pour vaincre la résistance aux thérapies ciblées contre le cancer, a annoncé avoir bouclé un tour de financement en amorçage de 4 millions d’euros. Advent France Biotechnology (AFB) a mené ce tour, avec la participation de Crédit Mutuel Innovation et Pierre Fabre.

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent de nouveaux résultats positifs de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 28 septembre 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent de nouveaux résultats positifs de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, et Pfizer, ont annoncé aujourd’hui de nouveaux résultats positifs de Phase 2, y compris des données après une dose de rappel, pour leur candidat vaccin contre la maladie de Lyme, VLA15.

Santé numérique : Biocorp et Novo Nordisk signent un partenariat mondial dans le domaine du diabète

Publié le 27 septembre 2021
Santé numérique : Biocorp et Novo Nordisk signent un partenariat mondial dans le domaine du diabète

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables et Novo Nordisk, leader mondial dans le traitement du diabète, ont annoncé un accord pour le développement et la fourniture d’une version de Mallya pour le stylo FlexTouch utilisé par les patients diabétiques.

COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Publié le 27 septembre 2021
COVID-19 : Néovacs réalise sa 1ère prise de participation dans une société dédiée au dépistage

Néovacs a annoncé un premier investissement stratégique de son fonds d’amorçage pour accompagner l’émergence de solutions de prévention et de lutte contre la Covid-19 et plus généralement contre les pandémies. Dans ce cadre, la société annonce un investissement de 5 M$ (4,2 M€) dans Bio Detection K9, société canadienne spécialisée dans la détection canine de bactéries et de virus et notamment du covid-19.

Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l’acquisition d’un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

Publié le 27 septembre 2021
Diabète de type 2 : T.H.A.C annonce l'acquisition d'un brevet international couvrant son candidat médicament ALF-5755

T.H.A.C (The Healthy Aging Company), une société biopharmaceutique qui développe une nouvelle classe de médicaments pour le traitement précoce du diabète de type 2, a annoncé l’acquisition d’un brevet déposé par l’INSERM, l’AP-HP, l’INRA et l’Université Paris-Sud. Ce brevet protège le candidat médicament de THAC et son utilisation relative aux bactéries sensibles à l’oxygène, notamment celles du microbiote intestinal.

COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

Publié le 24 septembre 2021
COVID long : GeNeuro et Northwestern University concluent une collaboration de recherche sur HERV-W ENV

GeNeuro, société biopharmaceutique développant de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives et auto-immunes, telles que la sclérose en plaques, a annoncé avoir conclu un accord de recherche avec la Northwestern University pour l’étude approfondie de la relation entre HERV-W ENV (W-ENV) et les syndromes neuropsychiatriques du COVID long.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents