Edition du 29-11-2021

Liberté d’installation, paiement au forfait : le PS ausculte les médecins libéraux

Publié le mercredi 10 novembre 2010

Le projet santé du Parti socialiste prend corps. Avant-première avec la discussion au conseil national du « Projet pour l’égalité réelle » dont un chapitre est consacré à la santé. Un forum consacré aux questions de santé devrait d’ailleurs avoir lieu début 2011. S’agissant de la médecine de ville, -une relative nouveauté pour le Parti socialiste- les socialistes prônent un changement radical des règles du jeu: le paiement à l’acte et la liberté d’installation.

 Sur ces deux points sensibles, le texte présenté par Benoit Hamon, porte-parole, pousse le bouchon le plus loin possible : on y lit en effet que le paiement à l’acte à vocation à devenir « résiduel », remplacé par des forfaits, et pour le reste, on se propose d’étendre aux médecins le « deal » infirmier : « un départ pour une arrivée en zone excédentaire ». Mais la philosophie du projet santé du PS devrait quand même tourner autour d’un aménagement sérieux des règles de l’exercice libéral : « Il y a place pour une refonte, mais qui n’est pas une remise en cause de la médecine libérale. Nous faisons l’hypothèse que les jeunes n’ont pas nécessairement les mêmes attentes et envies que ceux qui sont à cinq ans de la retraite », temporise Marisole Touraine, « Madame santé » du PS, qui rappelle que « cela fait des années que nous considérons qu’il faut évoluer vers les forfaits ». Concernant la liberté d’installation, Marisole Touraine, assure que le PS ne touchera pas au principe, mais elle juge indispensable de procéder à certains aménagements : « Il est normal que les Français puissent accéder à des professionnels de santé dans des délais raisonnables et que les pouvoirs publics fixent des références en la matière…»

Source : www.legeneraliste.fr

 • Il est intéressant de constater que le PS s’intéresse à la médecine de ville : c’est une première. Jusqu’alors, il ne s’était guère penché sur les aléas de la profession, estimant, avec raison, que les médecins de ville n’étaient pas la clientèle la plus encline à voter à gauche. Mais la donne a changé : le PS pense que les jeunes médecins sont moins conservateurs que leurs aînés et que la paupérisation de la profession peut jouer en sa faveur. Par ailleurs, ce n’est un secret pour personne : entre la droite et les praticiens de ville, ce n’est plus l’idylle. Nicolas Sarkozy le sait, qui a convié lundi à l’Elysée  huit médecins libéraux, généralistes et spécialistes venus de différentes régions de France, en présence de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et d’Elisabeth Hubert, ancienne ministre de la Santé, chargée d’une mission de concertation et de réflexion sur la « médecine de proximité ». De toute évidence, la majorité présidentielle tient à conserver la clientèle des praticiens libéraux : le C à 23 euros, qui a fait grincer tant de dents, est un beau cadeau électoral. Suffisant ? Voire. Pour l’heure, le Parti socialiste avance ses pions. Sera-t-il entendu sur la question des forfaits ? Par les patients, c’est probable. Par les médecins, c’est beaucoup moins sûr.

Hervé Karleskind








MyPharma Editions

Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Publié le 29 novembre 2021
Sanofi et BioLabs Global annoncent un nouveau partenariat stratégique en France

Sanofi vient d’annoncer un nouveau partenariat stratégique pluriannuel avec BioLabs Global, un réseau d’incubateurs ouvert aux start-ups à haut potentiel acteurs dans la santé et implantées dans des écosystèmes d’innovation majeurs en Europe.

Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Publié le 29 novembre 2021
Lysogene obtient un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de Bpifrance pour accompagner son développement

Lysogene, société biopharmaceutique de phase 3 s’appuyant sur une plateforme technologique de thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé avoir obtenu un financement non dilutif de 4,3 millions d’euros de la part de Bpifrance.

Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Publié le 29 novembre 2021
Bone Therapeutics et Link Health signent un accord non-contractuel pour les droits mondiaux d’ALLOB

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires répondant à des besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies, et Link Health ont annoncé la signature d’un accord non contractuel portant sur les droits mondiaux d’ALLOB, la thérapie osseuse allogénique de Bone Therapeutics. Bone Therapeutics et Link Health entendent, sous réserve de la réalisation des conditions préalables habituelles, conclure et exécuter l’accord final d’ici la fin 2021.

Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Publié le 26 novembre 2021
Pharnext : le Dr Burkhard Blank nommé Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement

Pharnext, société biopharmaceutique à un stade clinique avancé, pionnière d’une nouvelle approche de développement de combinaisons de médicaments innovantes basée sur les Big Data génomiques et l’intelligence artificielle exploitant sa plateforme de PLEOTHERAPY(TM), a annoncé la nomination du Dr Burkhard Blank au poste de Directeur Médical et Responsable de la Recherche et du Développement (« R&D ») à compter du 1er janvier 2022.

Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Publié le 26 novembre 2021
Provepharm Life Solutions obtient l’autorisation FDA de produire ses principes actifs pour les États-Unis

Provepharm Life Solutions, laboratoire pharmaceutique indépendant français qui réhabilite des molécules connues, a annoncé avoir obtenu l’autorisation de la FDA (Food and Drug Administration) de produire ses propres ingrédients pharmaceutiques actifs (APIs), nécessaires à la fabrication de ses médicaments, à destination du territoire américain.

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Publié le 25 novembre 2021
Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active

Sanofi et l’Université de Montpellier partenaires pour préparer les étudiants à la vie active Sanofi et l’Université de Montpellier signent une convention de partenariat dans le but de contribuer à la préparation des futurs diplômés, de mieux faire connaître les métiers émergents des industries du médicament et autres produits de santé auprès des étudiants. Ce partenariat a pour objectif de développer des actions de coopération participant à la formation des étudiants et à leur préparation à l’entrée dans la vie active.

Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Publié le 25 novembre 2021
Galapagos : Jyseleca® (Filgotinib) approuvé en Europe pour le traitement de la rectocolite hémorragique

Galapagos vient d’annoncer que la Commission Européenne a accordé une Autorisation de Mise sur le Marché pour JYSELECA® (filgotinib 200mg comprimés) pour le traitement des patients adultes atteints de RectoColite Hémorragique (RCH) modérément à sévèrement active.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents