Edition du 28-07-2021

Liberté d’installation, paiement au forfait : le PS ausculte les médecins libéraux

Publié le mercredi 10 novembre 2010

Le projet santé du Parti socialiste prend corps. Avant-première avec la discussion au conseil national du « Projet pour l’égalité réelle » dont un chapitre est consacré à la santé. Un forum consacré aux questions de santé devrait d’ailleurs avoir lieu début 2011. S’agissant de la médecine de ville, -une relative nouveauté pour le Parti socialiste- les socialistes prônent un changement radical des règles du jeu: le paiement à l’acte et la liberté d’installation.

 Sur ces deux points sensibles, le texte présenté par Benoit Hamon, porte-parole, pousse le bouchon le plus loin possible : on y lit en effet que le paiement à l’acte à vocation à devenir « résiduel », remplacé par des forfaits, et pour le reste, on se propose d’étendre aux médecins le « deal » infirmier : « un départ pour une arrivée en zone excédentaire ». Mais la philosophie du projet santé du PS devrait quand même tourner autour d’un aménagement sérieux des règles de l’exercice libéral : « Il y a place pour une refonte, mais qui n’est pas une remise en cause de la médecine libérale. Nous faisons l’hypothèse que les jeunes n’ont pas nécessairement les mêmes attentes et envies que ceux qui sont à cinq ans de la retraite », temporise Marisole Touraine, « Madame santé » du PS, qui rappelle que « cela fait des années que nous considérons qu’il faut évoluer vers les forfaits ». Concernant la liberté d’installation, Marisole Touraine, assure que le PS ne touchera pas au principe, mais elle juge indispensable de procéder à certains aménagements : « Il est normal que les Français puissent accéder à des professionnels de santé dans des délais raisonnables et que les pouvoirs publics fixent des références en la matière…»

Source : www.legeneraliste.fr

 • Il est intéressant de constater que le PS s’intéresse à la médecine de ville : c’est une première. Jusqu’alors, il ne s’était guère penché sur les aléas de la profession, estimant, avec raison, que les médecins de ville n’étaient pas la clientèle la plus encline à voter à gauche. Mais la donne a changé : le PS pense que les jeunes médecins sont moins conservateurs que leurs aînés et que la paupérisation de la profession peut jouer en sa faveur. Par ailleurs, ce n’est un secret pour personne : entre la droite et les praticiens de ville, ce n’est plus l’idylle. Nicolas Sarkozy le sait, qui a convié lundi à l’Elysée  huit médecins libéraux, généralistes et spécialistes venus de différentes régions de France, en présence de Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et d’Elisabeth Hubert, ancienne ministre de la Santé, chargée d’une mission de concertation et de réflexion sur la « médecine de proximité ». De toute évidence, la majorité présidentielle tient à conserver la clientèle des praticiens libéraux : le C à 23 euros, qui a fait grincer tant de dents, est un beau cadeau électoral. Suffisant ? Voire. Pour l’heure, le Parti socialiste avance ses pions. Sera-t-il entendu sur la question des forfaits ? Par les patients, c’est probable. Par les médecins, c’est beaucoup moins sûr.

Hervé Karleskind








MyPharma Editions

Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Publié le 28 juillet 2021
Ipsen renforce son portefeuille en oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX Therapeutics

Ipsen renforce son portefeuille en Oncologie en phase pré-clinique grâce à une collaboration mondiale exclusive avec BAKX TherapeuticsLe groupe Ipsen et et la société américaine BAKX Therapeutics Inc. ont annoncé la signature d’un accord exclusif de collaboration mondiale pour la recherche, le développement, la fabrication et la commercialisation du BKX-001 dans le traitement potentiel de la leucémie, des lymphomes et des tumeurs solides.

Abionyx Pharma : avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Publié le 28 juillet 2021
Abionyx Pharma :  avis favorable de l’EMA dans le cadre de la procédure de désignation de médicament orphelin pour CER-001

Abionyx Pharma a annoncé que le Comité des médicaments orphelins (COMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a émis un avis positif sur la demande de désignation de médicament orphelin de la société pour son candidat-médicament CER-001, comme traitement potentiel de la déficience en lécithine-cholestérol acyltransférase (LCAT) caractérisée cliniquement par, d’une part, une anémie hémolytique et une insuffisance rénale, menant la plupart du temps à une transplantation rénale, et d’autre part, par des opacités cornéennes.

bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

Publié le 27 juillet 2021
bluebird bio a reçu l’AMM de la Commission Européenne pour la thérapie génique Skysona

bluebird bio vient d’annoncer que la Commission Européenne (EC) a accordé une autorisation de mise sur le marché pour Skysona (élivaldogène autotemcel, Lenti-D™), une thérapie génique administrée en une seule fois pour le traitement de l’adrénoleucodystrophie cérébrale débutante chez les patients âgés de moins de 18 ans présentant une mutation du gène ABCD1 et n’ayant pas de donneur de cellules souches hématopoïétiques (CSH) apparenté, issu de la fratrie, HLA (antigène leucocytaire humain ) compatible disponible.

Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Publié le 23 juillet 2021
Genomic Vision élargit son offre de services dans le domaine de la découverte de médicaments contre le cancer

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé aujourd’hui qu’elle étend ses services EasyComb dans le champ de la découverte de médicaments, en raison du besoin du marché de la santé de développer des médicaments novateurs et spécifiques afin d’arrêter la prolifération du cancer.

Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Publié le 23 juillet 2021
Pierre Fabre propose aux collaborateurs de son site de Château-Renard de rejoindre celui de Gien, son principal site de production pharmaceutique

Confronté à une sous-activité structurelle de son site de Château-Renard (Loiret), le groupe Pierre Fabre a présenté le 21 juillet matin aux représentants du personnel du site, un projet de transfert de l’activité et du personnel. Il n’y aura aucune suppression d’emplois dans le cadre de ce projet, les 46 collaborateurs du site se voyant tous offrir une proposition de poste au sein de l’usine voisine de Gien (Loiret), le principal site de production pharmaceutique du Groupe.

Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

Publié le 23 juillet 2021
Industrie pharmaceutique : extension de la Convention collective à l’ensemble des entreprises du secteur

A l’issue de deux années d’examen par le ministère du Travail pour contrôler la légalité des dispositions signées en 2019 entre le Leem et trois organisations syndicales de salariés (CFDT, CFTC, UNSA), le Ministère a publié le 13 juillet 2021 l’arrêté d’extension de la Convention collective nationale de l’industrie pharmaceutique (CCNIP IDCC176).

Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l’évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Publié le 22 juillet 2021
Noxxon Pharma : deuxième collaboration clinique avec MSD pour l'évaluation de la combinaison NOX-A12 / Keytruda®

Noxxon Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans l’amélioration des traitements contre le cancer par le ciblage du microenvironnement tumoral (MET), a annoncé la signature et le lancement d’un deuxième accord de collaboration clinique avec MSD dans le cadre de son prochain essai clinique de phase 2 évaluant son produit phare, le NOX-A12, en association avec le Keytruda® (pembrolizumab), le traitement anti-PD-1 de MSD, comme traitement de deuxième ligne du cancer du pancréas.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents