Edition du 23-03-2019

Accueil » Industrie » Stratégie

L’indien Piramal investit dans la technologie allemande d’imagerie moléculaire

Publié le lundi 3 septembre 2012

En avril 2012, la multinationale pharmaceutique indienne Piramal a fait l’acquisition du pipeline d’imagerie moléculaire de Bayer HealthCare et a, depuis, poursuivi ses efforts en recherche et développement sur les produits pharmaco-radioactifs de TEP, auxquels elle a désormais accès dans ses laboratoires de Berlin.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse, M. Ajay Piramal, Président de Piramal Group, s’est expliqué sur la stratégie suivie :  » L’imagerie moléculaire représente l’une des technologies clés qui nous ouvrent la voie vers la médecine individualisée. L’acquisition d’un puissant pipeline dans ce domaine constitue une évolution importante qui va permettre à notre société de se constituer un portefeuille pharmaceutique innovant.  »

Le Florbetaben, le traceur utilisé en TEP le plus avancé de Piramal, permet de détecter les dépôts bêta-amyloïdes au niveau du cerveau. Il pourrait par conséquent permettre un diagnostic précoce de la maladie d’Alzheimer.  » Une étude de phase III destinée à tester la fiabilité du Florbetaben dans la détection histopathologique de la bêta-amyloïde vient de s’achever avec succès. Le dossier devrait être déposé courant 2012 pour homologation auprès de la Food and Drug Administration (FDA) et de l’Agence européenne des médicaments (EMA). En outre, Piramal Imaging travaille actuellement sur d’autres traceurs TEP pour diverses indications médicales « , confie le Dr. Swati Piramal, Vice-président de Piramal Enterprises.

Selon Christoph von Knobelsdorff, Secrétaire permanent au Service économique, technologique et de recherche du Sénat de Berlin, la décision qu’a prise Piramal Imaging de s’installer à Berlin constitue un réel atout pour la ville en tant que site économique, et va permettre à cette dernière d’asseoir sa réputation de centre de l’économie basée sur la connaissance.  » Piramal a fait le bon choix en venant à Berlin. Le secteur de la santé dans la région est très dynamique en matière d’innovation et son potentiel de croissance se situe au-dessus de la moyenne. Cette région se démarque par une concentration unique en Europe d’institutions scientifiques et de recherche. Notre objectif consiste à établir des liens forts entre les entreprises, la recherche et la science.  »

 » Le domaine de l’imagerie moléculaire est rendu attractif par la disponibilité d’équipements techniques d’excellente qualité, mais aussi par la proximité d’institutions universitaires renommées telles que l’Hôpital universitaire de la Charité ou le Centre Max Delbrück de médecine moléculaire. Tout cela crée un environnement propice aux échanges interdisciplinaires entre le milieu universitaire et les entreprises « , confirme le Professeur Günter Stock, Président de l’Académie des sciences de Berlin-Brandebourg et porte-parole du réseau HealthCapital Berlin-Brandebourg. Berlin a une longue tradition en matière de recherche de nouveaux agents destinés à améliorer les diagnostics médicaux. C’est là que le premier agent de contraste pour radiographie commercialisé a été mis au point dès 1931. Plus tard, à la fin des années 1980, des chercheurs berlinois ont développé le premier agent de contraste pour l’imagerie par résonance magnétique (IRM), révolutionnant le monde de l’imagerie médicale.

Source : Piramal








MyPharma Editions

Biosynex sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance excellence

Publié le 22 mars 2019

Reconnu par BPI France pour son fort potentiel de croissance, le groupe Biosynex, qui conçoit, fabrique et distribue des Tests de Diagnostic Rapide (TDR), a été sélectionné pour intégrer le réseau Bpifrance Excellence.

AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

Publié le 22 mars 2019
AlzProtect collabore avec Parexel pour la phase 2a de l’AZP2006

AlzProtect , société biopharmaceutique engagée dans le développement de médicaments pour le traitement de la maladie d’Alzheimer, a annoncé que Parexel Biotech, une nouvelle division de Parexel International Corporation, a été sélectionnée pour réaliser le développement clinique de phase 2a de AZP2006 pour le traitement de la paralysie supranucléaire progressive (PSP), une maladie dégénérative rare du cerveau.

Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Publié le 22 mars 2019
Santé animale : Hervé de Cidrac nommé à la tête de Zoetis France

Zoetis, l’entreprise américaine de santé animale, a annoncé la nomination de Hervé de Cidrac au poste de Président Directeur Général de Zoetis en France. Hervé de Cidrac prendra ses fonctions chez Zoetis le 1er Avril 2019.

Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

Publié le 22 mars 2019
Deinove reçoit 1,5 m€ de Bpifrance pour la 1ère étape du programme AGIR

La société de biotechnologie française Deinove a annoncé avoir franchi avec succès la première étape clé du programme AGIR – Antibiotiques contre les Germes Infectieux Résistants – qui bénéficie du soutien du Programme d’Investissements d’Avenir. Ce passage d’étape a déclenché le paiement de 1,5 m€ à Deinove.

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le 21 mars 2019
Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Le laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Publié le 21 mars 2019
CNRS : Jean-Luc Moullet nommé directeur général délégué à l’innovation

Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation par Antoine Petit, président-directeur général du CNRS, à compter du 18 mars 2019. Cette fonction permet de renforcer le pilotage et la coordination de l’ensemble des activités de l’organisme en matière d’innovation, de valorisation et de transfert de technologies.

Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Publié le 21 mars 2019
Infertilité humaine : Igyxos lève 7,5M€ pour financer le développement de son candidat médicament

Igyxos, société de biotechnologie spécialisée dans le développement d’un nouveau traitement contre l’infertilité féminine et masculine, a annoncé le succès de sa levée de fonds de 7,5 millions d’euros dans le cadre d’une Série A menée par Bpifrance, via le Fonds Accélération Biotechnologies Santé géré par Bpifrance dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions