Edition du 11-05-2021

L’Institut de Recherche Technologique Santé BIOASTER fait évoluer sa gouvernance

Publié le mercredi 30 juillet 2014

Basé à Lyon et Paris, l’Institut de Recherche Technologique Santé BIOASTER qui fédère acteurs académiques et industriels pour relever les défis technologiques de la microbiologie et de l’infectiologie, vient d’annoncer plusieurs évolutions relatifs à sa gouvernance.

Philippe ARCHINARD, Président de Lyonbiopôle, devient Président de BIOASTER en remplacement d’Alain MÉRIEUX. Il assure également les missions exécutives que lui confère son rôle de Président de BIOASTER suite au départ de Tom SHEPHERD qui était Directeur général de BIOASTER depuis septembre 2013.

Christian BRÉCHOT, Directeur général de l’Institut Pasteur, devient Vice-Président de BIOASTER en remplacement de Philippe ARCHINARD.

Nathalie GARÇON, précédemment VP chez GSK Vaccines, a rejoint l’équipe BIOASTER le 1er juillet en tant que Directrice scientifique. Docteur en pharmacie, elle dispose d’une thèse en immuno-toxicologie et immuno-pharmacologie. Elle débute sa carrière dans la recherche académique – au Royal Free Hospital, à Londres, puis au Baylor College of Medicine à Houston, Texas. En 1990, elle rejoint GlaxoSmithKline où sa carrière est entièrement dédiée aux adjuvants vaccinaux, de la découverte à l’enregistrement et à la commercialisation, avec une composante technologique très forte. Elle se conclut par l’obtention cette année du prix Stanley Plotkin pour ses réalisations et la contribution de sa carrière dans le domaine des vaccins et des technologies vaccinales. Nathalie GARÇON a publié plus de 50 articles et est également l’auteur de plus de 200 brevets.

« Ces derniers mois, l’équipe de BIOASTER s’est considérablement étoffée passant d’une cinquantaine à plus de quatre-vingt personnes depuis septembre dernier. Aujourd’hui, les plateformes et les plateaux techniques de l’IRT sont opérationnels sur les sites de Paris et Lyon et l’équipe de gestion des projets s’est structurée. Après cette phase de mise en place, c’est au tour de la direction de l’IRT d’évoluer pour faire face aux nouveaux enjeux qui sont ceux de BIOASTER : mener des projets de R&D ambitieux en collaboration avec les meilleurs acteurs académiques et industriels en microbiologie et en infectiologie, en visant un rayonnement international », indique l’Institut dans un communiqué.

Source : Bioaster








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents