Edition du 23-01-2022

Accueil » Médecine » Recherche

Lyon candidate pour un Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) dédié au CErveau et à la SAnté MEntale (CESAME)

Publié le jeudi 6 janvier 2011

En Europe, une personne sur trois est frappée d’une pathologie en lien direct ou indirect avec le cerveau et ceci à tous les âges de la vie. Le projet Lyonnais d’Institut Hospitalo-Universitaire (IHU) CESAME se propose de répondre à ce défi. Candidat au programme « Investissements d’avenir » (Grand Emprunt), il revendique un rapprochement entre les connaissances du cerveau, les maladies cérébrales et les activités mentales opérant ainsi une réelle ouverture des Neurosciences à la Santé mentale et à la Société.

Le projet s’appuie sur des compétences internationalement reconnues et diversifiées. Largement soutenu par les mondes académique, hospitalier et industriel, le projet CESAME dispose de tous les atouts pour la création d’un pôle d’excellence hospitalo-universitaire apte à développer des thérapies innovantes rapidement transférables vers la pratique médicale. Il fédère d’ores-et-déjà un tissu industriel désireux de s’associer à sa démarche de valorisation économique. Son budget s’élève à 248 M€.             

 Le leitmotiv de CESAME : « Un cerveau pour la vie »
« C’est la première fois qu’un centre dédié aux liens entre cerveau et santé mentale va réunir maladies neurologiques et maladies psychiatriques sous une même bannière», affirme François Mauguière, Directeur de la Fondation Neurodis et porteur du projet CESAME. Le nouvel IHU Cerveau et Santé Mentale appréhende en effet le cerveau dans ses quatre dimensions et en tant qu’organe unique : « plastique » en constante évolution au cours de son développement et des apprentissages, « opérationnel » pour percevoir, agir, se souvenir, décider, « émotionnel » pour s’ouvrir à l’autre et s’épanouir, « social » pour comprendre la société, s’y adapter et contribuer à son évolution… pour toute la vie.

 L’Institut CESAME déclinera ainsi 4 axes thématiques : développement neural, dégénérescence et réparation cérébrale, dysfonctionnement des réseaux neuronaux et remédiation, neuro-protection, réadaptation et interfaces cerveau-machine, et enfin psychopathologies, troubles cognitifs, santé mentale et société.

Porté par le Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur de l’Université de Lyon et initié au sein de la Fondation Neurodis, le projet d’Institut Hospitalo-Universitaire CESAME a été déposé le 5 novembre 2010 auprès de l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR). Caractérisé par son originalité et l’unanimité qu’il a rapidement faite parmi tous ses partenaires (industrie, collectivités locales, structures à vocation sociale ou économique), CESAME s’appuie sur une masse critique forte, doublée d’une grande diversité de compétences dans le domaine de la Neurologie, de la Psychiatrie, des Neurosciences et des Sciences humaines et Sociales. Il associe les 3 universités lyonnaises. Son siège sera établi sur le Neurocampus Lyon-Est, au coeur d’un périmètre de 100 hectares qui rassemble toute l’excellence de la recherche, des soins et de l’enseignement. En effet, ce lieu compte déjà le premier Hôpital Universitaire européen consacré à la Neurologie et la Neurochirurgie, le Centre Hospitalier Psychiatrique Le Vinatier, la plate-forme d’imagerie multimodale CERMEP, des plates-formes technologiques, ainsi que l’ensemble des structures de recherche en neurosciences de Lyon.
La réponse quant à la labellisation effective de CESAME est attendue au premier trimestre 2011.

 Source : CESAME








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents