Edition du 15-11-2019

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Boehringer Ingelheim pose à Lyon la 1ère pierre du futur centre de production de vaccins vétérinaires

Publié le mardi 24 septembre 2019

Boehringer Ingelheim pose à Lyon la 1ère pierre du futur centre de production de vaccins vétérinairesEn présence du Ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, Boehringer Ingelheim a officiellement lancé les travaux d’un des plus importants sites de production biotechnologique de vaccins vétérinaires en Europe. Implanté à Jonage, près de Lyon, ce complexe de haute technologie sera opérationnel en 2022. Un enjeu stratégique pour un investissement record de 200 millions d’euros. 

Pionnière en santé publique vétérinaire, la France va conforter son expertise avec la création par Boehringer Ingelheim d’un des plus importants sites de production biotechnologique de vaccins vétérinaires en Europe. Ce complexe, dont la première pierre a été symboliquement posée vendredi 20 septembre par le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, en présence du Président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, du Maire de Lyon, Gérard Collomb, et du Premier Vice-Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Étienne Blanc, sera construit sur la commune de Jonage, dans l’Est de l’agglomération lyonnaise.

Cet investissement de plus de 200 millions d’euros répond à un enjeu stratégique. Il permettra d’augmenter significativement les capacités de production d’antigènes et de vaccins contre des maladies hautement contagieuses, et de lutter ainsi contre des épidémies animales aux conséquences sanitaires et économiques souvent dramatiques, telle que la fièvre aphteuse ou la fièvre catarrhale ovine.

« La situation sanitaire hautement favorable de la France est largement reconnue à l’international, tout comme son haut niveau d’expertise dans le domaine vétérinaire. Mais dans un contexte de mondialisation des échanges et de réchauffement climatique, la vigilance s’impose, qu’il s’agisse de fièvre aphteuse, de peste porcine africaine, ou encore d’influenza aviaire. Le renforcement de nos capacités de production de vaccins revêt à ce titre un enjeu stratégique majeur à l’échelle nationale, européenne et mondiale », a déclaré le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, lors de son intervention.

Mis en service au premier semestre 2022, ce bâtiment hautement sécurisé de 15 000 mètres carrés sur cinq niveaux abritera notamment 35 cuves de culture cellulaire et virale, un atelier de purification, une station de décontamination, ainsi que des réserves stratégiques de principe actif. Ces banques d’antigènes permettront de répondre de manière rapide et efficace aux commandes des gouvernements en cas d’apparition d’épizootie de fièvre aphteuse ou de fièvre catarrhale. A la clé, sur le site, la création de plus d’une centaine d’emplois qualifiés.

« A l’avenir, nous pourrons fournir, depuis Lyon, en quelques jours des millions de doses disponibles pour la vaccination en « anneau » autour des foyers épidémiques, pour stopper la progression de la maladie. Un enjeu majeur compte tenu de l’impact des épidémies dans la population animale », explique Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale France.

La santé publique vétérinaire (VPH) figure parmi les axes de développement prioritaires de Boehringer Ingelheim, qui occupe aujourd’hui une position de leader sur ce marché, notamment sur la fièvre aphteuse, la rage ou encore la fièvre catarrhale. Le groupe bénéficie d’un savoir-faire historique dans ce domaine, qui remonte aux origines mêmes de Merial, intégré au groupe depuis 2017. Depuis plus de 70 ans, Boehringer Ingelheim est ainsi un partenaire reconnu des gouvernements, des autorités de santé publique et des ONG.

Avec cet investissement, la Métropole de Lyon va aussi renforcer sa position dominante au cœur de la « vaccine valley » européenne. Pôle de référence au niveau mondial des sciences de la vie, la région lyonnaise est devenue le centre névralgique de Boehringer Ingelheim en France. Le groupe emploie déjà plus de 1 500 personnes sur cinq sites, dont Lyon Porte-des-Alpes, à Saint-Priest, qui assurera le processus de formulation et répartition, et Lentilly qui sera en charge du conditionnement et de l’expédition des vaccins produits à Jonage.

Source et visuel : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Publié le 15 novembre 2019
La Direction européenne de la qualité du médicament et des soins de santé du Conseil de l’Europe inaugure son site secondaire

Le Conseil de l’Europe inaugure et ouvre, le 15 novembre, le nouveau site secondaire de la Direction européenne de la qualité du médicament & soins de santé (EDQM) à Ars-Laquenexy, près de Metz (Est de la France). Il permettra de stocker en toute sécurité les stocks de réserve d’étalons de référence de la Pharmacopée Européenne et de continuer à en assurer la distribution dans le monde entier en cas d’incident majeur affectant le bâtiment principal à Strasbourg.

Cellectis publie dans Nature Communications un article sur la création de cellules CAR-T intelligentes

Publié le 15 novembre 2019
Cellectis publie dans Nature Communications un article sur la création de cellules CAR-T intelligentes

Cellectis a annoncé la publication d’un article dans Nature Communications décrivant une preuve de concept de reprogrammation cellulaire afin de créer des cellules T très intelligentes capables de reconnaître les tumeurs cancéreuses et de déclencher une micro-sécrétion de protéines thérapeutiques sur ces tumeurs, ce qui redéfinit le microenvironnement de la tumeur et améliore la capacité des cellules T à combattre le cancer.

Biocorp : signature d’un contrat avec Vitribio Pharma pour la production du 1er traitement contre l’allergie liée à la pollution

Publié le 15 novembre 2019
Biocorp : signature d’un contrat avec Vitribio Pharma pour la production du 1er traitement contre l’allergie liée à la pollution

Biocorp, société française spécialisée dans le développement et la fabrication de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, a annoncé aujourd’hui la signature d’un contrat exclusif avec Vitribio Pharma, société de recherche et développement pharmaceutique.

Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Publié le 14 novembre 2019
Leem : Olivier Bogillot (Sanofi) et Edward Hollywood (Boehringer Ingelheim) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 8 octobre dernier, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Oliver Bogillot, Directeur de cabinet du Directeur Général de Sanofi, et de Edward Hollywood, Directeur Général de Boehringer Ingelheim.

Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Publié le 14 novembre 2019
Genfit : résultats d’une étude avec NIS4, outil de diagnostic expérimental non invasif de la NASH

Genfit a annoncé des résultats issus d’une étude démontrant que NIS4, outil diagnostic non-invasif sanguin développé pour le diagnostic de la stéatohépatite non-alcoolique (NASH), a présenté une performance supérieure aux autres outils non-invasifs dans le diagnostic de la NASH chez des patients atteints de diabète de type 2. Ces résultats ont été présentés au Liver Meeting® 2019 de l’AASLD à Boston (Poster #1757).

La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

Publié le 14 novembre 2019
La pépite française de la HealthTech, ExactCure, lève 1 million d’euros auprès de OneRagtime

ExactCure – la solution de santé personnalisée aidant à lutter contre les médications inappropriées – annonce aujourd’hui sa levée de fonds d’un million d’euros auprès de OneRagtime. Avec pour objectif de révolutionner la manière dont les patients prennent leurs médicaments, ExactCure va profiter de cette levée pour agrandir son département R&D et continuer de recruter de nouveaux talents.

Onxeo : publication des résultats d’une étude préclinique comparant l’efficacité et la toxicité d’olaparib et d’AsiDNA™ dans le journal Frontiers in Oncology

Publié le 14 novembre 2019
Onxeo : publication des résultats d’une étude préclinique comparant l’efficacité et la toxicité d’olaparib et d’AsiDNA™ dans le journal Frontiers in Oncology

Onxeo a annoncé la publication, dans le journal scientifique Frontiers in Oncology, des résultats d’études précliniques comparant l’efficacité et la toxicité de deux inhibiteurs de la réparation de l’ADN : olaparib, un inhibiteur de PARP, et AsiDNA™, l’inhibiteur first-in-class de la réparation de l’ADN de la Société. Ces modèles in vivo démontrent que les deux traitements sont efficaces mais que seul AsiDNA™ retarde la résistance au carboplatine sans en augmenter la toxicité.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents