Edition du 17-02-2020

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Boehringer Ingelheim pose à Lyon la 1ère pierre du futur centre de production de vaccins vétérinaires

Publié le mardi 24 septembre 2019

Boehringer Ingelheim pose à Lyon la 1ère pierre du futur centre de production de vaccins vétérinairesEn présence du Ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, Boehringer Ingelheim a officiellement lancé les travaux d’un des plus importants sites de production biotechnologique de vaccins vétérinaires en Europe. Implanté à Jonage, près de Lyon, ce complexe de haute technologie sera opérationnel en 2022. Un enjeu stratégique pour un investissement record de 200 millions d’euros. 

Pionnière en santé publique vétérinaire, la France va conforter son expertise avec la création par Boehringer Ingelheim d’un des plus importants sites de production biotechnologique de vaccins vétérinaires en Europe. Ce complexe, dont la première pierre a été symboliquement posée vendredi 20 septembre par le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, en présence du Président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, du Maire de Lyon, Gérard Collomb, et du Premier Vice-Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Étienne Blanc, sera construit sur la commune de Jonage, dans l’Est de l’agglomération lyonnaise.

Cet investissement de plus de 200 millions d’euros répond à un enjeu stratégique. Il permettra d’augmenter significativement les capacités de production d’antigènes et de vaccins contre des maladies hautement contagieuses, et de lutter ainsi contre des épidémies animales aux conséquences sanitaires et économiques souvent dramatiques, telle que la fièvre aphteuse ou la fièvre catarrhale ovine.

« La situation sanitaire hautement favorable de la France est largement reconnue à l’international, tout comme son haut niveau d’expertise dans le domaine vétérinaire. Mais dans un contexte de mondialisation des échanges et de réchauffement climatique, la vigilance s’impose, qu’il s’agisse de fièvre aphteuse, de peste porcine africaine, ou encore d’influenza aviaire. Le renforcement de nos capacités de production de vaccins revêt à ce titre un enjeu stratégique majeur à l’échelle nationale, européenne et mondiale », a déclaré le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, lors de son intervention.

Mis en service au premier semestre 2022, ce bâtiment hautement sécurisé de 15 000 mètres carrés sur cinq niveaux abritera notamment 35 cuves de culture cellulaire et virale, un atelier de purification, une station de décontamination, ainsi que des réserves stratégiques de principe actif. Ces banques d’antigènes permettront de répondre de manière rapide et efficace aux commandes des gouvernements en cas d’apparition d’épizootie de fièvre aphteuse ou de fièvre catarrhale. A la clé, sur le site, la création de plus d’une centaine d’emplois qualifiés.

« A l’avenir, nous pourrons fournir, depuis Lyon, en quelques jours des millions de doses disponibles pour la vaccination en « anneau » autour des foyers épidémiques, pour stopper la progression de la maladie. Un enjeu majeur compte tenu de l’impact des épidémies dans la population animale », explique Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale France.

La santé publique vétérinaire (VPH) figure parmi les axes de développement prioritaires de Boehringer Ingelheim, qui occupe aujourd’hui une position de leader sur ce marché, notamment sur la fièvre aphteuse, la rage ou encore la fièvre catarrhale. Le groupe bénéficie d’un savoir-faire historique dans ce domaine, qui remonte aux origines mêmes de Merial, intégré au groupe depuis 2017. Depuis plus de 70 ans, Boehringer Ingelheim est ainsi un partenaire reconnu des gouvernements, des autorités de santé publique et des ONG.

Avec cet investissement, la Métropole de Lyon va aussi renforcer sa position dominante au cœur de la « vaccine valley » européenne. Pôle de référence au niveau mondial des sciences de la vie, la région lyonnaise est devenue le centre névralgique de Boehringer Ingelheim en France. Le groupe emploie déjà plus de 1 500 personnes sur cinq sites, dont Lyon Porte-des-Alpes, à Saint-Priest, qui assurera le processus de formulation et répartition, et Lentilly qui sera en charge du conditionnement et de l’expédition des vaccins produits à Jonage.

Source et visuel : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Publié le 14 février 2020
Gustave Roussy : le Pr André nommé directeur de la recherche

Le Pr Fabrice André a été nommé Directeur de la Recherche de Gustave Roussy par la Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, et par la Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Frédérique Vidal. Il a pris ses fonctions le 11 février, pour un mandat de cinq ans. Il succède au Pr Eric Solary qui a assuré cette mission depuis 2011.

AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

Publié le 13 février 2020
AstraZeneca France : Carole Manducher nommée Directeur des Affaires Corporate et Heiner Haug nommé Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies

AstraZeneca France a annoncé la nomination de Carole Manducher au titre de Directeur des Affaires Corporate et de Heiner Haug en tant que Directeur de l’Accès à l’Innovation et Stratégies territoriales. Ils rejoignent ainsi le Comité de Direction France et reporteront directement à Olivier Nataf, Président d’AstraZeneca France.

France Biotech et le Leem unissent leurs efforts pour favoriser la recherche et l’innovation en France

Publié le 13 février 2020
France Biotech et le Leem unissent leurs efforts pour favoriser la recherche et l’innovation en France

Le Leem, la fédération des Entreprises du Médicament et France Biotech, l’association des entrepreneurs de l’innovation en santé, ont annoncé les axes de travail conjoints pour l’année 2020 afin de dynamiser le développement de l’écosystème de recherche et d’innovation en France, de renforcer l’attractivité de la filière et de contribuer à favoriser les conditions d’accès rapide des patients aux innovations.

OSE Immunotherapeutics et MAbSilico signent un accord de collaboration portant sur l’IA appliquée au développement d’anticorps thérapeutiques

Publié le 13 février 2020
OSE Immunotherapeutics et MAbSilico signent un accord de collaboration portant sur l’IA appliquée au développement d’anticorps thérapeutiques

OSE Immunotherapeutics a annoncé la signature d’un contrat de collaboration avec la société innovante MAbSilico (Tours, France), spécialisée dans les algorithmes d’intelligence artificielle pour la découverte et la caractérisation des anticorps thérapeutiques.

Genomic Vision : le Dana Farber Cancer Institute adopte sa plateforme pour la recherche de nouvelles molécules en oncologie

Publié le 13 février 2020
Genomic Vision : le Dana Farber Cancer Institute adopte sa plateforme pour la recherche de nouvelles molécules en oncologie

Genomic Vision, société de biotechnologie qui développe des outils et des services dédiés à l’analyse et au contrôle des modifications du génome, a annoncé que sa technologie propriétaire de peignage moléculaire est désormais établie en test de routine au sein du Dana Farber Cancer Institute (DFCI, Harvard Medical Scool, Cambridge, USA).

Poxel : de nouveaux résultats de preuve de concept précliniques du PXL770 dans le traitement de la NASH

Publié le 12 février 2020
Poxel : de nouveaux résultats de preuve de concept précliniques du PXL770 dans le traitement de la NASH

Poxel a annoncé que de nouveaux résultats précliniques de preuve de concept pour le PXL770 dans le traitement de la NASH ont été présentés à l’occasion du 3ème congrès annuel mondial de la NASH, qui s’est tenu à Londres les 10 et 11 février 2020. Ces résultats mettent en évidence le potentiel du PXL770 en tant que nouvelle approche de traitement de la NASH, améliorant des défauts clefs concourant à la physiopathologie de cette maladie.

Leem : Franck Mouthon (France Biotech) et Sylvain Bouton (THEA France) entrent au Conseil d’administration

Publié le 12 février 2020
Leem : Franck Mouthon (France Biotech) et Sylvain Bouton (THEA France) entrent au Conseil d’administration

Le Leem vient d’annoncer que son conseil d’administration a procédé, le 11 février 2020, à la cooptation de deux nouveaux administrateurs : Franck Mouthon, Président de France Biotech, et Sylvain Bouton, Directeur Général de THEA France.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents