Edition du 29-10-2020

Accueil » A la Une » Industrie » Stratégie

Boehringer Ingelheim pose à Lyon la 1ère pierre du futur centre de production de vaccins vétérinaires

Publié le mardi 24 septembre 2019

Boehringer Ingelheim pose à Lyon la 1ère pierre du futur centre de production de vaccins vétérinairesEn présence du Ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, Boehringer Ingelheim a officiellement lancé les travaux d’un des plus importants sites de production biotechnologique de vaccins vétérinaires en Europe. Implanté à Jonage, près de Lyon, ce complexe de haute technologie sera opérationnel en 2022. Un enjeu stratégique pour un investissement record de 200 millions d’euros. 

Pionnière en santé publique vétérinaire, la France va conforter son expertise avec la création par Boehringer Ingelheim d’un des plus importants sites de production biotechnologique de vaccins vétérinaires en Europe. Ce complexe, dont la première pierre a été symboliquement posée vendredi 20 septembre par le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, en présence du Président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, du Maire de Lyon, Gérard Collomb, et du Premier Vice-Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Étienne Blanc, sera construit sur la commune de Jonage, dans l’Est de l’agglomération lyonnaise.

Cet investissement de plus de 200 millions d’euros répond à un enjeu stratégique. Il permettra d’augmenter significativement les capacités de production d’antigènes et de vaccins contre des maladies hautement contagieuses, et de lutter ainsi contre des épidémies animales aux conséquences sanitaires et économiques souvent dramatiques, telle que la fièvre aphteuse ou la fièvre catarrhale ovine.

« La situation sanitaire hautement favorable de la France est largement reconnue à l’international, tout comme son haut niveau d’expertise dans le domaine vétérinaire. Mais dans un contexte de mondialisation des échanges et de réchauffement climatique, la vigilance s’impose, qu’il s’agisse de fièvre aphteuse, de peste porcine africaine, ou encore d’influenza aviaire. Le renforcement de nos capacités de production de vaccins revêt à ce titre un enjeu stratégique majeur à l’échelle nationale, européenne et mondiale », a déclaré le Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, lors de son intervention.

Mis en service au premier semestre 2022, ce bâtiment hautement sécurisé de 15 000 mètres carrés sur cinq niveaux abritera notamment 35 cuves de culture cellulaire et virale, un atelier de purification, une station de décontamination, ainsi que des réserves stratégiques de principe actif. Ces banques d’antigènes permettront de répondre de manière rapide et efficace aux commandes des gouvernements en cas d’apparition d’épizootie de fièvre aphteuse ou de fièvre catarrhale. A la clé, sur le site, la création de plus d’une centaine d’emplois qualifiés.

« A l’avenir, nous pourrons fournir, depuis Lyon, en quelques jours des millions de doses disponibles pour la vaccination en « anneau » autour des foyers épidémiques, pour stopper la progression de la maladie. Un enjeu majeur compte tenu de l’impact des épidémies dans la population animale », explique Erick Lelouche, président de Boehringer Ingelheim Santé Animale France.

La santé publique vétérinaire (VPH) figure parmi les axes de développement prioritaires de Boehringer Ingelheim, qui occupe aujourd’hui une position de leader sur ce marché, notamment sur la fièvre aphteuse, la rage ou encore la fièvre catarrhale. Le groupe bénéficie d’un savoir-faire historique dans ce domaine, qui remonte aux origines mêmes de Merial, intégré au groupe depuis 2017. Depuis plus de 70 ans, Boehringer Ingelheim est ainsi un partenaire reconnu des gouvernements, des autorités de santé publique et des ONG.

Avec cet investissement, la Métropole de Lyon va aussi renforcer sa position dominante au cœur de la « vaccine valley » européenne. Pôle de référence au niveau mondial des sciences de la vie, la région lyonnaise est devenue le centre névralgique de Boehringer Ingelheim en France. Le groupe emploie déjà plus de 1 500 personnes sur cinq sites, dont Lyon Porte-des-Alpes, à Saint-Priest, qui assurera le processus de formulation et répartition, et Lentilly qui sera en charge du conditionnement et de l’expédition des vaccins produits à Jonage.

Source et visuel : Boehringer Ingelheim








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Publié le 29 octobre 2020
Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Bone Therapeutics et Catalent Pharma Solutions ont annoncé la signature d’un accord d’achat d’actions et d’un accord d’approvisionnement. Ces accords permettront d’optimiser et de réaliser des économies sur les opérations de fabrication d’ALLOB, le produit de thérapie cellulaire allogénique de Bone Therapeutics. Ils permettront par ailleurs à Bone Therapeutics de recentrer sa stratégie sur le développement de produits de thérapie cellulaire et génique issus de sa plateforme de CSM (Cellules Stromales Mésenchymateuses) différenciées, en orthopédie et dans d’autres indications.

Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Publié le 29 octobre 2020
Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé qu’un brevet de formulation couvrant le NCX 470 a été délivré par l’Office Européen des Brevets, prolongeant l’exclusivité européenne de la protection du NCX 470 jusqu’en 2039. Un brevet équivalent a déjà été délivré aux Etats-Unis et le NCX 470 est également protégé par un brevet couvrant sa composition de matière.

Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Publié le 29 octobre 2020
Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Sanofi a conclu un accord avec Merck & Co (connu sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada) pour la conduite d’un essai clinique de phase II visant à évaluer la sécurité, la pharmacocinétique et l’efficacité préliminaire de THOR-707, un candidat IL-2 non-alpha hautement différencié qui pourrait devenir le meilleur de sa classe pharmacothérapeutique, associé ou administré en séquence avec le KEYTRUDA® (pembrolizumab) de MSD à des patients atteints de différents cancers.

Almirall France : Laurence Faboumy nommée directrice générale

Publié le 28 octobre 2020
Almirall France : Laurence Faboumy nommée  directrice générale

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, vient d’annoncer la nomination de Laurence Faboumy au poste de directrice générale d’Almirall France. Laurence Faboumy sera notamment en charge de créer une toute nouvelle équipe constituée d’experts en dermatologie médicale, ainsi que de concevoir la stratégie à long terme d’Almirall sur le marché français, en partenariat avec les principaux acteurs de cet écosystème.

Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Publié le 28 octobre 2020
Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence et de collaboration avec Xediton Pharmaceuticals pour développer et commercialiser le firibastat au Canada.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Publié le 28 octobre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Sanofi et GSK ont signé une déclaration d’intention avec Gavi, l’administrateur juridique de la Facilité COVAX, un mécanisme international de groupement d’achats visant à garantir à chaque pays participant un accès juste et équitable aux éventuels vaccins contre la COVID-19.

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents