Edition du 30-10-2020

MaaT Pharma : fin du recrutement patients pour l’essai clinique Odyssée

Publié le jeudi 20 juillet 2017

MaaT Pharma : fin du recrutement patients pour l’essai clinique Odyssée MaaT Pharma, la MicrobioTech* européenne qui développe des traitements innovants basés sur le microbiote intestinal en onco-hématologie et en infectiologie, a annoncé la finalisation du recrutement des patients traités dans le cadre de l’étude Odyssée avec MaaT 001.3, médicament issu de sa recherche interne.

Cette étude clinique est un essai multicentrique menée en France chez des patients atteints de Leucémie Aigue Myéloblastique (LAM). Ces patients souffrent d’une dysbiose iatrogénique, induite par les traitements de chimiothérapie et / ou antibiotiques. Le candidat médicament MaaT001.3 leur est alors administré postérieurement aux traitements contre la leucémie. La reconstitution du microbiote intestinal est évaluée 10 jours après le Transfert de Microbiote Fécal (TMF) autologue et celle-ci constitue le critère principal de l’essai clinique Odyssée.

Un recrutement finalisé pour des résultats préliminaires prometteurs
Le recrutement est désormais complet, 25 patients ayant déjà été traités depuis septembre 2016. Cette rapidité de recrutement témoigne de l’intérêt de la communauté médicale. Les analyses préliminaires indiquent une restauration structurelle et fonctionnelle de la symbiose hôte-microbiote. Par ailleurs, le Data Safety Monitoring Board a validé la poursuite de l’étude sur la base des données de sécurité disponibles. Odyssée servira de base pour le lancement d’un programme clinique phase II ambitieux, déjà en préparation.

« Cette étude constitue à ce jour, la plus importante étude européenne sur une cohorte de patients atteints de Leucémie Aigue Myéloblastique traités avec un produit de TMF fabriqué selon les standards pharmaceutiques, » commente Hervé Affagard, CEO de MaaT Pharma. « Nous pensons que des résultats positifs issus de notre étude pourraient ouvrir la voie au développement de plusieurs médicaments basés sur le TMF dans le traitement des différentes indications en onco-hématologie ». Les résultats définitifs sont attendus au dernier trimestre 2017. MaaT Pharma soumettra également un abstract pour le congrès annuel de l’American Society of Hematology qui se tiendra à Atlanta en décembre 2017.

Le microbiome, un investissement d’avenir
Les récentes avancées dans la recherche sur le microbiome sont prometteuses et ouvrent de nouvelles voies thérapeutiques pour les médecins et patients dans les maladies infectieuses, le cancer, les maladies immuno-déficientes, l’obésité, l’autisme, etc. En parallèle de l’augmentation des publications scientifiques, les investissements dans les biotechs du microbiome se sont multipliés ; à l’image des États-Unis qui ont fait le choix de lancer en 2016 sous la présidence de Barack Obama « The National Microbiome Initiative » doté d’un fond de plus de 120 millions de dollars destiné à la recherche.

La France quant à elle, à travers le PIA (Programme d’Investissements d’Avenir), soutient également les biotechs du secteur comme MaaT Pharma, première MicrobioTech à réaliser du Transfert de Microbiote Fécal (TMF) pour les patients atteints de leucémie aiguë. Initialement pionnière dans le Transfert de Microbiote Fécal autologue, MaaT Pharma développe aujourd’hui des médicaments utilisant des microbiotes autologues et allogéniques. Portée par sa croissance exponentielle, MaaT Pharma s’est associé à Biocodex dans l’objectif de développer une forme orale de son médicament. Un pas supplémentaire vers l’industrialisation de la TMF pour la biotech qui a mis au point le premier dispositif médical marqué CE pour la collecte et dilution des selles.

* MicrobioTech : biotech spécialiste du microbiote intestinal

Source : MaaT Pharma








MyPharma Editions

Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Publié le 29 octobre 2020
Bone Therapeutics signe des accords avec Catalent pour optimiser la production du produit de thérapie cellulaire allogénique ALLOB

Bone Therapeutics et Catalent Pharma Solutions ont annoncé la signature d’un accord d’achat d’actions et d’un accord d’approvisionnement. Ces accords permettront d’optimiser et de réaliser des économies sur les opérations de fabrication d’ALLOB, le produit de thérapie cellulaire allogénique de Bone Therapeutics. Ils permettront par ailleurs à Bone Therapeutics de recentrer sa stratégie sur le développement de produits de thérapie cellulaire et génique issus de sa plateforme de CSM (Cellules Stromales Mésenchymateuses) différenciées, en orthopédie et dans d’autres indications.

Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Publié le 29 octobre 2020
Nicox : nouveau brevet délivré pour le NCX 470, exclusivité prolongée en Europe jusqu’en 2039

Nicox, société internationale spécialisée en ophtalmologie, a annoncé qu’un brevet de formulation couvrant le NCX 470 a été délivré par l’Office Européen des Brevets, prolongeant l’exclusivité européenne de la protection du NCX 470 jusqu’en 2039. Un brevet équivalent a déjà été délivré aux Etats-Unis et le NCX 470 est également protégé par un brevet couvrant sa composition de matière.

Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Publié le 29 octobre 2020
Oncologie : Sanofi va évaluer la sécurité et l’efficacité d’un nouveau candidat expérimental, THOR-707, en association avec KEYTRUDA®

Sanofi a conclu un accord avec Merck & Co (connu sous le nom de MSD en dehors des États-Unis et du Canada) pour la conduite d’un essai clinique de phase II visant à évaluer la sécurité, la pharmacocinétique et l’efficacité préliminaire de THOR-707, un candidat IL-2 non-alpha hautement différencié qui pourrait devenir le meilleur de sa classe pharmacothérapeutique, associé ou administré en séquence avec le KEYTRUDA® (pembrolizumab) de MSD à des patients atteints de différents cancers.

Almirall France : Laurence Faboumy nommée directrice générale

Publié le 28 octobre 2020
Almirall France : Laurence Faboumy nommée  directrice générale

Almirall, laboratoire biopharmaceutique international spécialisé en dermatologie médicale, vient d’annoncer la nomination de Laurence Faboumy au poste de directrice générale d’Almirall France. Laurence Faboumy sera notamment en charge de créer une toute nouvelle équipe constituée d’experts en dermatologie médicale, ainsi que de concevoir la stratégie à long terme d’Almirall sur le marché français, en partenariat avec les principaux acteurs de cet écosystème.

Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Publié le 28 octobre 2020
Quantum Genomics signe un accord de licence et de collaboration exclusif avec Xediton Pharmaceuticals

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle difficile à traiter/résistante, a annoncé la signature d’un accord exclusif de licence et de collaboration avec Xediton Pharmaceuticals pour développer et commercialiser le firibastat au Canada.

COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Publié le 28 octobre 2020
COVID-19 : Sanofi et GSK vont apporter leur soutien au mécanisme COVAX avec 200 millions de doses de leur vaccin

Sanofi et GSK ont signé une déclaration d’intention avec Gavi, l’administrateur juridique de la Facilité COVAX, un mécanisme international de groupement d’achats visant à garantir à chaque pays participant un accès juste et équitable aux éventuels vaccins contre la COVID-19.

Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Publié le 27 octobre 2020
Tollys : arrivée de Bettina Werle au poste de directrice scientifique

Tollys, qui développe le TL-532, la première immunothérapie anticancéreuse basée sur un agoniste synthétique spécifique du récepteur Toll-like 3 (TLR3), vient d’annoncer la nomination de Bettina Werle au poste de directrice scientifique. Elle sera responsable de toutes les activités scientifiques et de recherche chez Tollys. Sa nomination intervient alors que Tollys démarre ses études de toxicologie réglementaires en vue de lancer des essais cliniques de phase 1 en 2022.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents