Edition du 11-05-2021

Gilead : l’EMA valide la demande d’AMM pour l’association fixe bictégravir/emtricitabine/ténofovir alafénamide dans le VIH

Publié le jeudi 20 juillet 2017

La demande d’AMM de Gilead Sciences pour son traitement en développement à prise unique quotidienne associant en un seul comprimé le bictégravir (50 mg, BIC), un nouvel inhibiteur d’intégrase au stade de transfert de brin (INI), et l’emtricitabine/ténofovir alafénamide (200/25 mg, FTC/TAF), pour le traitement de l’infection par le VIH-1 chez l’adulte a été validée dans son intégralité et va être maintenant évalué par l’Agence Européenne du Médicament (EMA).La demande d’AMM de Gilead Sciences pour son traitement en développement à prise unique quotidienne associant en un seul comprimé le bictégravir (50 mg, BIC), un nouvel inhibiteur d’intégrase au stade de transfert de brin (INI), et l’emtricitabine/ténofovir alafénamide (200/25 mg, FTC/TAF), pour le traitement de l’infection par le VIH-1 chez l’adulte a été validée dans son intégralité et va être maintenant évalué par l’Agence Européenne du Médicament (EMA).

Le BIC/FTC/TAF a démontré des taux élevés de réponse virologique, sans apparition de résistance au
traitement, au cours des 48 semaines qu’ont duré les essais cliniques de phase 3 chez des adultes naïfs de
traitement ainsi que chez des adultes contrôlés en succès virologique qui suivaient auparavant un autre
traitement.

“Ce traitement par comprimé unique en développement représente une avancée potentielle dans le traitement de l’infection par le VIH, en combinant l’efficacité d’un inhibiteur d’intégrase, le bictégravir, et le profil de tolérance connu de l’association FTC/TAF”, a déclaré Norbert Bischofberger, PhD, Vice-Président Exécutif Recherche et Développement et Directeur Scientifique, Gilead Sciences. “Gilead reste à la pointe de l’innovation dans la recherche sur le VIH, de par sa volonté constante de simplifier et d’améliorer les traitements pour les personnes vivant avec le VIH.”

L’AMM de l’association BIC/FTC/TAF est basée sur les résultats de quatre études de phase 3 dans lesquelles le traitement a rempli son objectif principal de non-infériorité à 48 semaines. Trois des études en cours sont conçues pour évaluer l’efficacité et la tolérance du BIC/FTC/TAF comparé à des trithérapies contenant du dolutégravir (50 mg, DTG) : deux menées chez des patients naïfs de traitement et une chez des patients contrôlés en succès virologique (ARN du VIH-1 < 50 copies/mL) dont le traitement en cours était une association antirétrovirale contenant du DTG. Une quatrième étude en cours chez des patients contrôlés en succès virologique compare le passage au BIC/FTC/TAF versus le maintien d’une trithérapie incluant une association de deux inhibiteurs nucléosidique/nucléotidique de la transcriptase inverse et d’un inhibiteur de protéase boosté.

Le dossier du BIC/FTC/TAF sera examiné par l’EMA selon la procédure centralisée d’autorisation pour l’ensemble des 28 états membres de l’Union Européenne, ainsi que la Norvège et l’Islande.

Gilead a déposé un dossier d’enregistrement (New Drug Application, NDA) pour l’association BIC/FTC/TAF aux États-Unis le 12 juin 2017, et les données à 48 semaines des deux études de phase 3 évaluant le BIC/FTC/TAF en comparaison à des traitements contenant du DTG chez des patients adultes naïfs de traitement seront présentées dans le cadre de la 9ème Conférence de la Société internationale sur le sida (IAS 2017) qui se tiendra du 23 au 26 juillet 2017 à Paris.

Source : Gilead Sciences








MyPharma Editions

Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Publié le 11 mai 2021
Pherecydes Pharma étend son portefeuille de brevets avec un nouveau brevet accordé à Hong Kong

Pherecydes Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans la phagothérapie de précision destinée à traiter les infections bactériennes résistantes et/ou compliquées, a annoncé l’accord des autorités de Hong-Kong pour la délivrance d’un brevet pour ses phages anti-Pseudomonas Aeruginosa sur ce territoire.

Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Publié le 11 mai 2021
Iktos et Facio Therapies vont collaborer en utilisant l’IA pour la conception de traitements de la dystrophie facio-scapulo-humérale

Iktos, société spécialisée dans l’intelligence artificielle pour la conception de nouveaux médicaments, et Facio Therapies, société de découverte et développement de médicaments axée sur la mise au point de traitements pour la dystrophie facio-scapulo-humérale (FSH), ont annoncé leur entrée en collaboration pour appliquer la technologie d’intelligence artificielle (IA) de modélisation générative d’Iktos dans l’un des programmes de découverte de médicaments de Facio.

Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Publié le 11 mai 2021
Xenothera signe un contrat de précommande de son traitement anti-COVID avec le gouvernement français

Xenothera a annoncé la signature d’un contrat de réservation de 30.000 doses unitaires de XAV-19 avec le Ministère de la Santé et des Solidarités français. Le XAV-19 est l’anticorps polyclonal anti-SARS-CoV-2 développé en France par la biotech nantaise, sur la base de sa technologie d’anticorps glyco-humanisés. Ce traitement est destiné aux patients atteints de COVID modérée, pour éviter l’aggravation de la maladie et un transfert en réanimation.

MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

Publié le 11 mai 2021
MATWIN distingue quatre projets novateurs dans la lutte contre les cancers

MATWIN, accélérateur national français spécialisé en oncologie et filiale d’Unicancer, a annoncé les quatre lauréats distingués par ses deux jurys réunis en session numérique du 3 au 5 mai derniers en marge de la 6e édition de sa Convention Partnering MEET2WIN dédiée à l’oncologie.

COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l’UE en matière de traitements

Publié le 10 mai 2021
COVID-19 : la Commission propose une stratégie de l'UE en matière de traitements

La Commission européenne vient de proposer, en complément de la stratégie de l’UE pour les vaccins, une stratégie en matière de traitements contre la COVID-19. Objectif : encourager la mise au point et la disponibilité de traitements plus que nécessaires pour lutter contre cette maladie, y compris dans le traitement de la «COVID longue». La stratégie proposée couvre l’ensemble du cycle de vie des médicaments: de la recherche, du développement et de la fabrication à la passation de marchés et au déploiement.

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents