Edition du 20-01-2021

Collaboration entre Sanofi et Warp Drive pour développer de nouveaux agents anticancéreux et antibiotiques

Publié le lundi 11 janvier 2016

Collaboration entre Sanofi et Warp Drive Bio pour développer de nouveaux agents anticancéreux et antibiotiquesLe groupe pharmaceutique Sanofi et la biotech américaine Warp Drive Bio ont annoncé lundi l’extension et la refonte de leur partenariat existant dans le développement de nouveaux agents anticancéreux et antibiotiques issus de plateformes exclusives. Une nouvelle collaboration qui prévoit un financement et des paiements d’étape de plus de 750 millions de dollars pour Warp Drive.

Sanofi, l’un des principaux investisseurs et partenaires stratégiques de Warp Drive depuis sa création en 2012, et Warp Drive ont conclu un accord de collaboration de recherche et de licence exclusif axé sur le développement d’une part, de médicaments ciblant d’importants oncogènes humains dont RAS, qui présente l’un des taux de mutation les plus élevés dans le cancer, et d’autre part de nouveaux antibiotiques ciblant les bactéries à Gram négatif. Warp Drive Bio conserve le droit de déployer ses plateformes pour poursuivre la recherche et le développement d’agents dirigés vers d’autres cibles, soit seule, soit en partenariat avec d’autres entreprises.

Cette collaboration s’inscrit dans le prolongement de l’initiative Sunrise de Sanofi, un modèle de partenariat stratégique qui cherche à investir dans des opportunités au stade précoce cadrant avec les capacités de pointe de Sanofi en matière de développement et de commercialisation.

En vertu de cet accord, Warp Drive pilotera la collaboration de recherche pendant une durée de cinq ans, tandis que Sanofi obtiendra des licences mondiales exclusives pour développer et commercialiser les candidats découverts au cours de cette période.

Warp Drive est éligible à des paiements cumulés de plus de 750 millions de dollars de la part de Sanofi, pour quatre programmes de collaboration, lesquels incluent une prise de participation de Sanofi dans  le capital de l’entreprise et des paiements d’étape en fonction de la réalisation des différentes phases de recherche, d’essais cliniques et d’approbation réglementaire, de même que des services de recherche et développement.

Les deux entreprises se concentreront initialement sur trois programmes en oncologie ciblant différentes mutations et expressions de la protéine oncogène RAS. Warp Drive a la possibilité de piloter le développement de candidats thérapeutiques depuis la phase succédant le dépôt d’une demande de nouveau médicament expérimental (Investigational New Drug, IND) jusqu’aux essais cliniques de phase 2, tandis que Sanofi pilotera le développement jusqu’au dépôt des demandes d’approbation de nouveau médicament. Sanofi dirigera les activités commerciales liées aux produits issus de cette collaboration à l’échelle internationale et Warp Drive aura la possibilité de co-commercialiser les traitements en oncologie sur le marché américain. Sanofi gérera par ailleurs les activités commerciales en dehors du territoire des États-Unis et Warp Drive recevra des paiements liés à la réalisation des étapes commerciales, de même que des redevances graduelles sur les ventes des produits.

La collaboration dans le domaine des antibiotiques portera sur la recherche et le développement de nouveaux agents thérapeutiques contre les bactéries à Gram négatif. Sanofi pilotera l’ensemble des activités de développement et sera responsable de la commercialisation à l’échelle mondiale de ces antibiotiques. Le groupe versera à Warp Drive des paiements d’étapes liés à la réalisation des différentes phases de recherche, d’essais cliniques et d’approbation réglementaire, de même que des redevances graduelles et des paiements d’étape en fonction des ventes réalisées à l’échelle internationale.

Source : Sanofi / Warp Drive Bio








MyPharma Editions

Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Publié le 20 janvier 2021
Ipsen : Gwenan White nommée Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques

Ipsen a annoncé la nomination de Gwenan White en tant que Vice-Président Exécutif, Communication et Affaires Publiques à compter de mars 2021. Basée à Boulogne (France), elle sera responsable de concevoir, mettre en oeuvre, diriger la stratégie et les activités de communication ainsi que les relations publiques d’Ipsen à l’échelle globale.

Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Publié le 20 janvier 2021
Leem : Denis Hello (AbbVie) et Stéphane Lepeu (Delpharm) entrent au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem a coopté, le 19 janvier 2021, deux nouveaux administrateurs : Denis Hello, Vice-Président, General Manager d’AbbVie France, dans la famille des laboratoires américains en remplacement de Pierre-Claude Fumoleau et Stéphane Lepeu, Directeur Général Délégué-Commercial de Delpharm, en remplacement de Sébastien Aguettant. Nouveau Président de CDMO France[1], il représente les façonniers dans le collège des organisations professionnelles.

Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Publié le 19 janvier 2021
Servier annonce les derniers résultats de la survie globale de l'étude exploratoire de Phase II TASCO1 de Lonsurf® + bevacizumab

Servier a annoncé les résultats actualisés de l’étude exploratoire de Phase II TASCO1 évaluant LONSURF® (trifluridine/tipiracil) + bevacizumab et capécitabine + bevacizumab (C-B) en première ligne pour les patients atteints d’un cancer colorectal métastatique non résécable (mCRC) et non éligibles pour un traitement intensif.1 Ces données ont été présentées lors d’une présentation orale au Symposium sur les cancers gastro-intestinaux de l’ASCO 2021 (ASCO-GI).

Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Publié le 19 janvier 2021
Orphelia Pharma et Ethypharm signent un contrat de licence pour le développement et la commercialisation de Kigabeq® en Chine

Ethypharm et Orphelia Pharma ont annoncé la signature d’un accord exclusif pour le développement, l’enregistrement et la commercialisation en République Populaire de Chine de Kigabeq® (vigabatrine) indiqué dans le traitement de première intention des spasmes infantiles (syndrome de West).

Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Publié le 19 janvier 2021
Sensorion : des données précliniques démontrent le potentiel de SENS-401 dans la préservation de l’audition résiduelle après implantation cochléaire

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique et dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir dans le domaine des pertes d’audition, a annoncé des données précliniques montrant que la combinaison de sa molécule SENS-401 avec des implants cochléaires a réduit la perte d’audition résiduelle à une fréquence située au-delà de la position de l’électrode.

Transgene / BioInvent : approbation de l’ANSM pour poursuivre l’essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2021
Transgene / BioInvent : approbation de l'ANSM pour poursuivre l'essai de Phase I/IIa du virus oncolytique BT-001 dans les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, a annoncé avoir reçu l’approbation de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), pour procéder à un essai de Phase I/IIa du virus oncolytique innovant BT-001 en France.

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents