Edition du 18-02-2018

Maladie de Parkinson: Prexton Therapeutics lève 29 millions d’euros pour financer son traitement innovant

Publié le mardi 7 février 2017

Maladie de Parkinson: Prexton Therapeutics lève 29 millions d’euros pour financer son traitement innovantPrexton Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de nouveaux médicaments pour le traitement de maladies neurologiques, vient d’annoncer clôture d’un second tour de financement de 29 millions d’euros. Le financement est destiné à deux essais cliniques de phase 2 dans la maladie de Parkinson.

Ce second tour va permettre de financer deux essais cliniques de phase 2 dans la maladie de Parkinson pour la molécule phare de Prexton Therapeutics, le Foliglurax (anciennement PXT 002331). Ces essais de phase 2 débuteront en 2017 dans des centres spécialisés en Europe et aux Etats-Unis.

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique progressif dévastateur qui touche environ 6,3 millions de personnes à travers le monde. La maladie est causée par la dégénérescence de cellules nerveuses dopaminergiques. Les principaux symptômes sont les tremblements au repos, la rigidité musculaire (spasticité) et les mouvements incontrôlés (dyskinésie).

Les traitements actuels visent à remplacer la dopamine ou à en imiter les effets. Les patients reçoivent de la L-DOPA, le précurseur de la dopamine. Au début ce traitement soulage les symptômes des patients, mais il perd en efficacité avec le temps et l’évolution de la maladie. Des effets secondaires très invalidants, tels que la dyskinésie, apparaissent alors chez les patients.

L’approche de Prexton vise à stimuler le système neuronal compensatoire qui n’est pas touché par la maladie de Parkinson. Plutôt que de cibler le système dopaminergique, Foliglurax active une cible spécifique du système glutamatergique (mGluR4). L’objectif est de traiter les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson.

Un essai clinique de phase 1 avec Foliglurax a été mené avec succès en septembre 2016. Les résultats ont montré que Foliglurax était sûr et bien toléré à des doses très supérieures à celles qui produisent des effets secondaires chez des modèles animaux de maladie de Parkinson.

« Réaliser une levée de fonds de cette ampleur avec des investisseurs de qualité témoigne du potentiel de Foliglurax », a notamment déclaré François Conquet, PDG de Prexton Therapeutics. « Nous avons collecté des données solides avec nos modèles animaux et lors de notre phase 1 avec Foliglurax. Désormais, nous sommes prêts à lancer nos essais d’efficacité de phase 2 et à poursuivre le développement de Foliglurax comme nouveau traitement potentiel dans la maladie de Parkinson. »

Forbion Capital Partners (Pays-Bas) et Seroba Life Sciences (Irlande) ont conjointement mené ce tour de financement. Les investisseurs historiques Merck Ventures (Pays-Bas), Ysios Capital (Espagne) et Sunstone Capital (Danemark) ont également participé à l’opération. Marco Boorsma (Forbion) et Alan O’Connell (Seroba) rejoignent le conseil d’administration de Prexton.

Source : Prexton Therapeutics








MyPharma Editions

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Publié le 16 février 2018
Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Biocorp, société française spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Chronicare entreprise américaine proposant des solutions connectées aux patients atteints de maladies chroniques, ont annoncé un accord portant sur le développement, la fourniture et la commercialisation d’une solution commune.

Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Publié le 16 février 2018
Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé vendredi que son partenaire local au Japon, Shionogi & Co., a obtenu l’autorisation de l’extension de l’indication d’ACTAIR®, comprimé sublingual d’immunothérapie pour le traitement de la rhinite allergique due aux acariens, aux enfants de moins de 12 ans.

Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Publié le 16 février 2018
Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Le groupe suisse Debiopharm a annoncé un investissement dans les antibiotiques avec l’acquisition d’une part minoritaire de la société espagnole ABAC Therapeutics qui développe de nouveaux traitements ciblés destinés aux patients souffrant d’infections sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions