Edition du 30-11-2020

Maladie de Parkinson: Prexton Therapeutics lève 29 millions d’euros pour financer son traitement innovant

Publié le mardi 7 février 2017

Maladie de Parkinson: Prexton Therapeutics lève 29 millions d’euros pour financer son traitement innovantPrexton Therapeutics, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de nouveaux médicaments pour le traitement de maladies neurologiques, vient d’annoncer clôture d’un second tour de financement de 29 millions d’euros. Le financement est destiné à deux essais cliniques de phase 2 dans la maladie de Parkinson.

Ce second tour va permettre de financer deux essais cliniques de phase 2 dans la maladie de Parkinson pour la molécule phare de Prexton Therapeutics, le Foliglurax (anciennement PXT 002331). Ces essais de phase 2 débuteront en 2017 dans des centres spécialisés en Europe et aux Etats-Unis.

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique progressif dévastateur qui touche environ 6,3 millions de personnes à travers le monde. La maladie est causée par la dégénérescence de cellules nerveuses dopaminergiques. Les principaux symptômes sont les tremblements au repos, la rigidité musculaire (spasticité) et les mouvements incontrôlés (dyskinésie).

Les traitements actuels visent à remplacer la dopamine ou à en imiter les effets. Les patients reçoivent de la L-DOPA, le précurseur de la dopamine. Au début ce traitement soulage les symptômes des patients, mais il perd en efficacité avec le temps et l’évolution de la maladie. Des effets secondaires très invalidants, tels que la dyskinésie, apparaissent alors chez les patients.

L’approche de Prexton vise à stimuler le système neuronal compensatoire qui n’est pas touché par la maladie de Parkinson. Plutôt que de cibler le système dopaminergique, Foliglurax active une cible spécifique du système glutamatergique (mGluR4). L’objectif est de traiter les symptômes moteurs de la maladie de Parkinson.

Un essai clinique de phase 1 avec Foliglurax a été mené avec succès en septembre 2016. Les résultats ont montré que Foliglurax était sûr et bien toléré à des doses très supérieures à celles qui produisent des effets secondaires chez des modèles animaux de maladie de Parkinson.

« Réaliser une levée de fonds de cette ampleur avec des investisseurs de qualité témoigne du potentiel de Foliglurax », a notamment déclaré François Conquet, PDG de Prexton Therapeutics. « Nous avons collecté des données solides avec nos modèles animaux et lors de notre phase 1 avec Foliglurax. Désormais, nous sommes prêts à lancer nos essais d’efficacité de phase 2 et à poursuivre le développement de Foliglurax comme nouveau traitement potentiel dans la maladie de Parkinson. »

Forbion Capital Partners (Pays-Bas) et Seroba Life Sciences (Irlande) ont conjointement mené ce tour de financement. Les investisseurs historiques Merck Ventures (Pays-Bas), Ysios Capital (Espagne) et Sunstone Capital (Danemark) ont également participé à l’opération. Marco Boorsma (Forbion) et Alan O’Connell (Seroba) rejoignent le conseil d’administration de Prexton.

Source : Prexton Therapeutics








MyPharma Editions

Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Publié le 27 novembre 2020
Plan France Relance : les Pôles Santé en réseau formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France

Suite à l’annonce du plan France Relance, les Pôles Santé en réseau, regroupant les six pôles de compétitivité en santé français – Atlanpole Biotherapies, Clubster NSL, Eurobiomed, Biovalley France, Lyonbiopôle et Medicen Paris Region, formulent trois propositions pour assurer la souveraineté sanitaire de la France face aux défis de la médecine actuels et futurs.

Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Publié le 27 novembre 2020
Hemarina : l’essai clinique dans la greffe rénale du transporteur d’oxygène issu du vers marin se poursuit avec succès

Le CHRU de Brest et Hemarina, entreprise de biotechnologie bretonne, ont annoncé avoir franchi la barre des 100 participants à l’étude OxyOp2 qui contribue au développement clinique du transporteur universel d’oxygène HEMO2life®.

Pharmacies : confiez votre communication digitale à Artur’In

Publié le 27 novembre 2020

Vous souhaitez garder le contact avec votre patientèle en dehors de l’officine et améliorer le retour en pharmacie de vos patients ? Utilisez le digital afin d’améliorer votre visibilité et mettez en avant votre officine pour rester en tête.

COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Publié le 27 novembre 2020
COVID-19 : Celltrion termine le recrutement de l'essai clinique mondial de Phase II évaluant le traitement candidat CT-P59

Celltrion Group a annoncé la clôture du recrutement de 327 patients atteints de symptômes légers à modérés d’infection au SARS-CoV-2 dans le cadre de l’essai clinique mondial de Phase II évaluant le CT-P59, un traitement candidat anti-COVID-19 par anticorps monoclonaux. Celltrion prévoit de soumettre une demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès du ministère coréen de la Sécurité des produits alimentaires et médicamenteux (MFDS), sous réserve des résultats obtenus dans le cadre de l’essai pivot de Phase II.

Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Publié le 26 novembre 2020
Medesis Pharma et Transgene prolongent leur accord de recherche collaborative

Medesis Pharma, société de biotechnologie pharmaceutique développant des candidats médicaments avec sa technologie propriétaire d’administration de principes actifs en nano micelles par voie buccale, annonce le renouvellement de son accord de recherche collaborative avec Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux.

Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d’anticorps monoclonaux

Publié le 26 novembre 2020
Pierre Fabre et Y-Biologics mettent en place un partenariat de recherche pour développer de nouvelles immunothérapies à base d'anticorps monoclonaux

L’entreprise de biotechnologie sud-coréenne Y-Biologics et le groupe pharmaceutique français Pierre Fabre ont annoncé un projet de partenariat stratégique dans le domaine de la recherche en immuno-oncologie. Ce projet a fait l’objet d’une lettre d’intention signée par les deux partenaires et sera confirmé dans les prochains mois à travers un accord détaillé. La collaboration s’étend sur une durée de trois ans qui pourra être étendue à cinq ans.

Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Publié le 26 novembre 2020
Aelis Farma : Anders Gersel Pedersen nommé Président du Conseil d’Administration

Aelis Farma, société de biotechnologie basée à Bordeaux, au sein du Neurocentre Magendie de l’INSERM, et spécialisée dans le traitement des maladies neurologiques, vient d’annoncer la nomination de Anders Gersel Pedersen en qualité de Président du Conseil d’Administration.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents