Edition du 23-01-2020

Maladie de Parkinson : Gain Therapeutics obtient une subvention de grandes fondations de recherche

Publié le mardi 26 février 2019

Maladie de Parkinson : Gain Therapeutics obtient une subvention de grandes fondations de recherche Gain Therapeutics, une société suisse de biotechnologie, a annoncé avoir reçu un soutien financier de la fondation Michael J. Fox (MJFF) pour la recherche sur la maladie de Parkinson et de la fondation Silverstein pour la recherche sur la maladie de Parkinson avec mutations de la GBA en vue de faire progresser le développement de ses chaperons moléculaires non concurrentiels propriétaires dans la lutte contre la maladie de Parkinson. Cette subvention a également été remise au Dr Marta Martínez Vicente du Vall d’Hebron Research Institute à Barcelone (Espagne).

La subvention de la MJFF et de la fondation Silverstein reconnaît l’intérêt que représente l’approche thérapeutique novatrice de Gain Therapeutics vis-à-vis de la maladie de Parkinson avec mutations du gène de la glucocérébrosidase (GBA). Le programme est issu de la plateforme technologique de Gain, qui est capable d’identifier et de concevoir des chaperons pharmacologiques pénétrant le cerveau, allostériques, non inhibiteurs pour les maladies dans lesquelles les fonctions des enzymes lysosomales, le pliage et le trafic intracellulaire sont affectés.

« C’est pour nous un honneur de recevoir cette subvention de la fondation Michael J. Fox et de la fondation Silverstein, qui reconnaît l’importance de nos efforts à développer des approches thérapeutiques novatrices pour lutter contre la maladie de Parkinson, laquelle reste un important domaine de besoins insatisfaits pour les patients, leurs familles et les soignants », a déclaré le Dr Lorenzo Leoni, représentant du conseil d’administration de Gain Therapeutics SA.

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique dégénératif chronique disposant d’options thérapeutiques limitées et affectant une personne sur 100 après 60 ans. Plus de 6 millions de personnes dans le monde sont touchées par la maladie de Parkinson, une affection du système nerveux central provoquée par la perte de cellules dans diverses parties du cerveau. Les mutations du gène de la glucocérébrosidase (GBA) sont l’un des facteurs de risque les plus communs de la maladie de Parkinson. Le gène de la GBA encode une enzyme lysosomale, la bêta-glucocérébrosidase (GCase). Une réduction de l’activité de la GCase est associée aux mutations de la GBA et a été constatée avec la maladie de Parkinson idiopathique, ce qui suggère un rôle plus général dans le dysfonctionnement de la voie de la GCase dans la maladie de Parkinson.

« Gain Therapeutics est fière de prendre part aux efforts conjoints de ces fondations pour accélérer et développer des interventions thérapeutiques novatrices afin d’empêcher les mécanismes pathogènes déclenchés par un dysfonctionnement de la voie de la GCase », a affirmé le professeur Xavier Barril, responsable scientifique chez Gain Therapeutics SA.

Le Dr Liliana Menalled, directrice associée principale des programmes de recherche à la MJFF, a déclaré : « La voie de la GBA est une cible majeure pour les thérapies visant à ralentir ou à stopper la progression de la maladie de Parkinson, et la fondation Michael J. Fox s’engage à soutenir des approches thérapeutiques novatrices dans ce domaine. Nous espérons que notre subvention soutient des travaux regroupant des preuves visant à faire avancer le développement des chaperons moléculaires. »

Source : Gain Therapeutics SA








MyPharma Editions

Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Publié le 23 janvier 2020
Sanofi finalise l’acquisition de Synthorx

Sanofi a annoncé jeudi la finalisation de l’acquisition de Synthorx, une biotech américaine, pour 68 dollars en numéraire par action. Synthorx ,désormais une filiale détenue à 100% par le groupe pharmaceutique français, vient renforcer son positionnement dans les sphères de l’oncologie et de l’immunologie.

Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Publié le 23 janvier 2020
Poxel : le Docteur David E. Moller nommé au poste de Directeur Scientifique

Poxel, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement de traitements innovants contre des maladies métaboliques, dont le diabète de type 2 et la stéatohépatite non alcoolique (NASH), a annoncé la nomination du Docteur David E. Moller, M.D, au poste de Directeur Scientifique.

PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

Publié le 22 janvier 2020
PDC*line Pharma lève 20 millions d’euros lors d’un tour de table de série B

PDC*line Pharma, une société de biotechnologie développant une nouvelle classe d’immunothérapies actives anti-cancéreuses puissantes et facilement industrialisables, a annoncé aujourd’hui avoir clôturé un tour de table de série B de 20 millions d’euros.

Janssen cherche à élargir l’utilisation de l’Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Publié le 22 janvier 2020
Janssen cherche à élargir l'utilisation de l'Imbruvica® en association avec le rituximab dans la LLC non précédemment traitée

Janssen a annoncé la soumission d’une demande de modification de Type II auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) dans le but d’élargir l’utilisation de l’IMBRUVICA® (ibrutinib) pour inclure l’ibrutinib en association avec le rituximab pour le traitement de première intention de patients atteints d’une leucémie lymphoïde chronique (LLC).

Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l’UE

Publié le 22 janvier 2020
Jazz Pharmaceuticals reçoit une AMM pour Sunosi® dans l'UE

Jazz Pharmaceuticals vient d’annoncer que la Commission Européenne a approuvé Sunosi® (solriamfetol) pour améliorer l’éveil et réduire la somnolence diurne excessive (SDE) chez les adultes atteints de narcolepsie (avec ou sans cataplexie) ou d’un syndrome d’apnées obstructives du sommeil (SAOS) dont la SDE n’a pas été traitée de manière satisfaisante par un traitement primaire tel […]

Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Publié le 21 janvier 2020
Advanced BioDesign rejoint le consortium ENHPATHY qui va recevoir un financement de 4 millions d’euros sur 4 ans

Advanced BioDesign, société française de biotechnologie spécialisée dans le développement d’une nouvelle thérapie contre les cancers résistants aux chimiothérapies standards, annonce aujourd’hui qu’elle s’est associée à 27 organisations européennes académiques et industrielles, issues de 11 pays, pour former le consortium scientifique multidisciplinaire ENHPATHY.

Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Publié le 21 janvier 2020
Industrie : quatre entreprises allemandes s’engagent pour rendre l’apprentissage en France plus attractif

Une belle initiative dans les secteurs de la Chimie et de la Santé se concrétise le 22 janvier 2020 : les entreprises BASF France, Bayer France, Boehringer-Ingelheim France et Merck France signeront une convention de coopération avec la Chambre Franco-Allemande de Commerce et d’Industrie pour favoriser le développement de l’apprentissage.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents