Edition du 24-09-2019

Maladie de Parkinson : Gain Therapeutics obtient une subvention de grandes fondations de recherche

Publié le mardi 26 février 2019

Maladie de Parkinson : Gain Therapeutics obtient une subvention de grandes fondations de recherche Gain Therapeutics, une société suisse de biotechnologie, a annoncé avoir reçu un soutien financier de la fondation Michael J. Fox (MJFF) pour la recherche sur la maladie de Parkinson et de la fondation Silverstein pour la recherche sur la maladie de Parkinson avec mutations de la GBA en vue de faire progresser le développement de ses chaperons moléculaires non concurrentiels propriétaires dans la lutte contre la maladie de Parkinson. Cette subvention a également été remise au Dr Marta Martínez Vicente du Vall d’Hebron Research Institute à Barcelone (Espagne).

La subvention de la MJFF et de la fondation Silverstein reconnaît l’intérêt que représente l’approche thérapeutique novatrice de Gain Therapeutics vis-à-vis de la maladie de Parkinson avec mutations du gène de la glucocérébrosidase (GBA). Le programme est issu de la plateforme technologique de Gain, qui est capable d’identifier et de concevoir des chaperons pharmacologiques pénétrant le cerveau, allostériques, non inhibiteurs pour les maladies dans lesquelles les fonctions des enzymes lysosomales, le pliage et le trafic intracellulaire sont affectés.

« C’est pour nous un honneur de recevoir cette subvention de la fondation Michael J. Fox et de la fondation Silverstein, qui reconnaît l’importance de nos efforts à développer des approches thérapeutiques novatrices pour lutter contre la maladie de Parkinson, laquelle reste un important domaine de besoins insatisfaits pour les patients, leurs familles et les soignants », a déclaré le Dr Lorenzo Leoni, représentant du conseil d’administration de Gain Therapeutics SA.

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique dégénératif chronique disposant d’options thérapeutiques limitées et affectant une personne sur 100 après 60 ans. Plus de 6 millions de personnes dans le monde sont touchées par la maladie de Parkinson, une affection du système nerveux central provoquée par la perte de cellules dans diverses parties du cerveau. Les mutations du gène de la glucocérébrosidase (GBA) sont l’un des facteurs de risque les plus communs de la maladie de Parkinson. Le gène de la GBA encode une enzyme lysosomale, la bêta-glucocérébrosidase (GCase). Une réduction de l’activité de la GCase est associée aux mutations de la GBA et a été constatée avec la maladie de Parkinson idiopathique, ce qui suggère un rôle plus général dans le dysfonctionnement de la voie de la GCase dans la maladie de Parkinson.

« Gain Therapeutics est fière de prendre part aux efforts conjoints de ces fondations pour accélérer et développer des interventions thérapeutiques novatrices afin d’empêcher les mécanismes pathogènes déclenchés par un dysfonctionnement de la voie de la GCase », a affirmé le professeur Xavier Barril, responsable scientifique chez Gain Therapeutics SA.

Le Dr Liliana Menalled, directrice associée principale des programmes de recherche à la MJFF, a déclaré : « La voie de la GBA est une cible majeure pour les thérapies visant à ralentir ou à stopper la progression de la maladie de Parkinson, et la fondation Michael J. Fox s’engage à soutenir des approches thérapeutiques novatrices dans ce domaine. Nous espérons que notre subvention soutient des travaux regroupant des preuves visant à faire avancer le développement des chaperons moléculaires. »

Source : Gain Therapeutics SA








MyPharma Editions

Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Publié le 24 septembre 2019
Unicancer : inclusion du 1er patient âgé dans la sous-étude CHECK’UP Elderly pour explorer les réponses aux immunothérapies

Unicancer et la Fondation ARC ont annoncé l’inclusion du premier patient dans la sous-étude gériatrique de son programme phare CHECK’UP : CHECK’UP Elderly. L’objectif principal de cette étude est de déterminer la relation entre les paramètres gériatriques et la réponse au traitement par immunothérapie (anti-PD-1 ou anti-PD-L1) chez les patients âgés de 70 ans et plus, dans 2 indications : cancer du poumon non à petites cellules (CBNPC) et carcinome épidermoïde ORL (VADS).

Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Publié le 24 septembre 2019
Deinove intègre la technologie CRISPR-cas9 pour accélérer la découverte et l’optimisation d’antibiotiques innovants

Deinove, société de biotechnologie française qui s’appuie sur une démarche d’innovation radicale pour développer des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé avoir étoffé sa plateforme technologique avec un outil génétique de pointe, le système CRISPR-cas9, pour renforcer ses capacités d’optimisation de microorganismes variés.

Biogen : avis favorable du CHMP pour l’utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Publié le 23 septembre 2019
Biogen : avis favorable du CHMP pour l'utilisation des traitements à base d’interféron bêta, dont PLEGRIDY® et AVONEX® pendant la grossesse et l’allaitement

Biogen a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) recommande une modification des autorisations de mise sur le marché des traitements à base d’interféron bêta disponibles, dont PLEGRIDY® (peg-interféron bêta-1a) et AVONEX® (interféron bêta-1a), afin de supprimer les contre-indications concernant la grossesse et, en cas de besoin clinique, d’autoriser leur utilisation pendant la grossesse et l’allaitement chez les femmes ayant une sclérose en plaques (SEP) récurrente-rémittente.

Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Publié le 23 septembre 2019
Celltrion Healthcare : avis favorable du CHMP pour sa formulation sous-cutanée du CT-P13 (infliximab biosimilaire)

Celltrion Healthcare a annoncé que le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA) a adopté un avis favorable pour le CT-P13 SC en vue d’une autorisation de mise sur le marché dans l’Union européenne (UE) pour les personnes atteintes d’arthrite rhumatoïde (AR). Le CT-P13 SC est la version sous-cutanée du Remsima® (infliximab biosimilaire, CT-P13).

Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l’allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Publié le 23 septembre 2019
Merck : avis favorable du CHMP pour l’utilisation de Rebif® pendant la grossesse et l'allaitement si nécessaire sur le plan clinique

Merck, le groupe de sciences et technologies, a annoncé que le Comité européen pour l’évaluation des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments (EMA), a émis un avis favorable pour la mise à jour du résumé des caractéristiques du produit (RCP) de Rebif®, un interféron bêta-1a (IFNß-1a), permettant ainsi aux femmes atteintes de Sclérose en Plaques Récurrente (SEP-R) de poursuivre leur traitement pendant la grossesse, si nécessaire sur le plan clinique, et pendant l’allaitement.

Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Publié le 20 septembre 2019
Sanofi : le CHMP recommande l’approbation de Dupixent® dans la polypose nasosinusienne sévère

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP) de l’Agence européenne des médicaments a rendu un avis favorable concernant une troisième indication de Dupixent® (dupilumab). Le CHMP a recommandé l’approbation de Dupixent en complément à une corticothérapie par voie intranasale pour le traitement de la polypose nasosinusienne (PNS) sévère de l’adulte inadéquatement contrôlée par une corticothérapie systémique et (ou) une chirurgie des sinus.

Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Publié le 20 septembre 2019
Nanobiotix : résultats encourageants de phase I pour le radioenhancer NBTXR3

Nanobiotix vient d’annoncer les résultats encourageants de l’étude de phase I de la société évaluant le radioenhancer NBTXR3, premier représentant de sa classe, activé par radiothérapie stéréotaxique (RTS). Ces données ont été présentées par le Dr Enrique Chajon, investigateur de l’étude, au congrès annuel de l’ASTRO 2019.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents