Edition du 08-08-2022

Maladie de Parkinson : Gain Therapeutics obtient une subvention de grandes fondations de recherche

Publié le mardi 26 février 2019

Maladie de Parkinson : Gain Therapeutics obtient une subvention de grandes fondations de recherche Gain Therapeutics, une société suisse de biotechnologie, a annoncé avoir reçu un soutien financier de la fondation Michael J. Fox (MJFF) pour la recherche sur la maladie de Parkinson et de la fondation Silverstein pour la recherche sur la maladie de Parkinson avec mutations de la GBA en vue de faire progresser le développement de ses chaperons moléculaires non concurrentiels propriétaires dans la lutte contre la maladie de Parkinson. Cette subvention a également été remise au Dr Marta Martínez Vicente du Vall d’Hebron Research Institute à Barcelone (Espagne).

La subvention de la MJFF et de la fondation Silverstein reconnaît l’intérêt que représente l’approche thérapeutique novatrice de Gain Therapeutics vis-à-vis de la maladie de Parkinson avec mutations du gène de la glucocérébrosidase (GBA). Le programme est issu de la plateforme technologique de Gain, qui est capable d’identifier et de concevoir des chaperons pharmacologiques pénétrant le cerveau, allostériques, non inhibiteurs pour les maladies dans lesquelles les fonctions des enzymes lysosomales, le pliage et le trafic intracellulaire sont affectés.

« C’est pour nous un honneur de recevoir cette subvention de la fondation Michael J. Fox et de la fondation Silverstein, qui reconnaît l’importance de nos efforts à développer des approches thérapeutiques novatrices pour lutter contre la maladie de Parkinson, laquelle reste un important domaine de besoins insatisfaits pour les patients, leurs familles et les soignants », a déclaré le Dr Lorenzo Leoni, représentant du conseil d’administration de Gain Therapeutics SA.

La maladie de Parkinson est un trouble neurologique dégénératif chronique disposant d’options thérapeutiques limitées et affectant une personne sur 100 après 60 ans. Plus de 6 millions de personnes dans le monde sont touchées par la maladie de Parkinson, une affection du système nerveux central provoquée par la perte de cellules dans diverses parties du cerveau. Les mutations du gène de la glucocérébrosidase (GBA) sont l’un des facteurs de risque les plus communs de la maladie de Parkinson. Le gène de la GBA encode une enzyme lysosomale, la bêta-glucocérébrosidase (GCase). Une réduction de l’activité de la GCase est associée aux mutations de la GBA et a été constatée avec la maladie de Parkinson idiopathique, ce qui suggère un rôle plus général dans le dysfonctionnement de la voie de la GCase dans la maladie de Parkinson.

« Gain Therapeutics est fière de prendre part aux efforts conjoints de ces fondations pour accélérer et développer des interventions thérapeutiques novatrices afin d’empêcher les mécanismes pathogènes déclenchés par un dysfonctionnement de la voie de la GCase », a affirmé le professeur Xavier Barril, responsable scientifique chez Gain Therapeutics SA.

Le Dr Liliana Menalled, directrice associée principale des programmes de recherche à la MJFF, a déclaré : « La voie de la GBA est une cible majeure pour les thérapies visant à ralentir ou à stopper la progression de la maladie de Parkinson, et la fondation Michael J. Fox s’engage à soutenir des approches thérapeutiques novatrices dans ce domaine. Nous espérons que notre subvention soutient des travaux regroupant des preuves visant à faire avancer le développement des chaperons moléculaires. »

Source : Gain Therapeutics SA








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents