Edition du 22-11-2018

Maladie de Parkinson: le pléomédicament PXT-864 de Pharnext montre des effets positifs

Publié le mardi 10 novembre 2015

Maladie de Parkinson: le pléomédicament PXT-864 de Pharnext montre des effets positifsPharnext a annoncé la publication de résultats précliniques positifs dans la revue scientifique Nature’s Scientific Reports, pour son pléomédicament PXT-864 dans la maladie de Parkinson. Dans des modèles cellulaires et murins de la maladie, PXT-864 protège les neurones dopaminergiques et restaure la fonction motrice.

« Après des résultats cliniques prometteurs de phase 2 avec PXT-3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth et les données cliniques préliminaires positives de PXT-864 dans la maladie d’Alzheimer, ces nouvelles données apportent une validation supplémentaire de l’approche de recherche et développement de Pharnext : la Pléothérapie. », estime ainsi la société dans un communiqué. Celle-ci est basée sur une plateforme propriétaire de pharmacologie des réseaux biologiques permettant le développement de pléomédicaments, combinaisons synergiques à faibles doses de médicaments déjà utilisés dans d’autres maladies avec un profil de tolérance avéré.

Dans la publication intitulée « Combination of acamprosate and baclofen as a promising therapeutic approach for Parkinson’s disease », les auteurs Rodolphe Hajj et al., rapportent que PXT-864, une combinaison de baclofen et d’acamprosate, améliore plusieurs critères associés au développement et à la progression de la maladie de Parkinson. Dans des modèles cellulaires et murins de cette maladie, les auteurs ont plus précisément démontré que PXT-864:

·   Protégeait de manière synergique in vitro les cellules neuronales contre le stress oxydatif, marqueur majeur de la maladie de Parkinson
·   Protégeait de manière synergique in vitro les neurones dopaminergiques dans un modèle de toxicité induite
·   Protégeait la fonction motrice de lésions induites par la 6-OHDA chez le rat
·   Protégeait in vivo les corps cellulaires des neurones dopaminergiques et les terminaisons nerveuses du striatum de la substance noire (substantia nigra pars compacta)
·   Restaurait la fonction motrice chez des rats ayant subi préalablement des lésions induites par la 6-OHDA
·   N’interagissait pas négativement avec la L-Dopa

« PXT-864 pourrait représenter une stratégie thérapeutique précieuse et efficace pour ralentir ou arrêter la progression de la maladie de Parkinson. En outre, PXT-864 pourrait également améliorer les symptômes des patients sans les inconvénients associés à un traitement avec la L-Dopa. », estime ainsi la société.

Source : Pharnext








MyPharma Editions

Néovacs : dépôt d’un brevet en Europe et aux États-Unis pour son nouveau candidat vaccin dans les allergies

Publié le 22 novembre 2018
Néovacs : dépôt d'un brevet en Europe et aux États-Unis pour son nouveau candidat vaccin dans les allergies

Néovacs, leader de l’immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires, a annoncé le dépôt d’un brevet suite à l’obtention de la preuve de concept préclinique avec son nouveau vaccin IL-4/IL-13 Kinoïde dans le traitement de l’asthme.

Takeda : feu vert de la Commission européenne pour l’acquisition de Shire

Publié le 22 novembre 2018
Takeda : feu vert de la Commission européenne pour l'acquisition de Shire

Le groupe pharmaceutique japonais Takeda a annoncé avoir reçu l’aval de la Commission européenne pour sa proposition d’acquisition du laboratoire britannique Shire, annoncée le 8 mai 2018.

Maladies cutanées rares : LEO Pharma et PellePharm vont collaborer pour faire progresser des thérapies innovantes

Publié le 21 novembre 2018
Maladies cutanées rares : LEO Pharma et PellePharm vont collaborer pour faire progresser des thérapies innovantes

Les spécialistes danois en dermatologie LEO Pharma et les pionniers californiens des maladies rares PellePharm ont annoncé aujourd’hui une collaboration stratégique de développement et de commercialisation visant à répondre à des besoins médicaux non comblés concernant de nombreuses affections cutanées pour lesquelles il n’existe pas de traitements approuvés.

Virus Zika : des résultats positifs de Phase 1 pour le candidat vaccin d’Emergent BioSolutions et Valneva

Publié le 21 novembre 2018
Virus Zika : des résultats positifs de Phase 1 pour le candidat vaccin d'Emergent BioSolutions et Valneva

Emergent BioSolutions et Valneva viennent d’annoncer des résultats préliminaires positifs pour la Phase 1 de leur candidat vaccin contre le virus Zika, VLA1601. Le candidat vaccin inactivé et hautement purifié, VLA1601, a atteint le critère d’évaluation principal de l’étude en montrant un profil d’innocuité favorable pour toutes les doses et schémas de vaccination testés.

Noxxon va initier un essai clinique de NOX-A12 en combinaison avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau

Publié le 21 novembre 2018
Noxxon va initier un essai clinique de NOX-A12 en combinaison avec la radiothérapie dans le cancer du cerveau

Noxxon Pharma, société de biotechnologie développant principalement des traitements contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral, a annoncé la préparation d’un nouvel essai clinique combinant le NOX-A12 et la radiothérapie pour le traitement des patients atteints de tumeurs cérébrales nouvellement diagnostiquées. L’association du NOX-A12 et de la radiothérapie a le potentiel d’être utilisée à grande échelle pour le traitement du cancer.

Stallergenes Greer : résultats positifs pour son essai de phase III dans le traitement de la rhinite allergique due aux acariens

Publié le 20 novembre 2018
Stallergenes Greer : résultats positifs pour son essai de phase III dans le traitement de la rhinite allergique due aux acariens

Stallergenes Greer, la société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé les premiers résultats de son essai clinique de phase III visant à évaluer l’efficacité et la tolérance de son comprimé sublingual d’immunothérapie allergénique STAGR320 dans le traitement de la rhinite allergique due aux acariens.

OSE Immunotherapeutics : démarrage d’un essai de Phase 2 de Tedopi® en combinaison avec Opdivo® dans le cancer du pancréas

Publié le 20 novembre 2018
OSE Immunotherapeutics : démarrage d'un essai de Phase 2 de Tedopi® en combinaison avec Opdivo® dans le cancer du pancréas

OSE Immunotherapeutics vient de recevoir l’autorisation de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et le Comité de Protection des Personnes (CPP) pour démarrer un essai clinique de Phase 2 évaluant Tedopi®, association de néoépitopes, utilisé seul ou en combinaison avec Opdivo® (nivolumab), inhibiteur de point de contrôle immunitaire, versus le traitement de maintenance standard par Folfiri (chimiothérapie associant acide folinique, fluorouracile et irinotecan) dans le cancer du pancréas avancé ou métastatique.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions