Edition du 23-05-2018

Maladie de Charcot : GeNeuro signe un accord de recherche avec le NIH américain

Publié le mercredi 8 février 2017

Maladie de Charcot : GeNeuro signe un accord de recherche avec le NIH américainGeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurologiques et auto-immunes, vient de signer un accord de coopération en matière de recherche et développement (CRADA) avec le NINDS (National Institute of Neurological Disorders and Stroke), un organisme faisant partie du NIH (National Institutes of Health) aux États-Unis, pour développer de nouveaux anticorps destinés au traitement de la maladie de Charcot, ou sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Les travaux évalueront la capacité de ces anticorps à neutraliser un facteur potentiellement responsable de la SLA, la protéine d’enveloppe du HERV-K, une famille de rétrovirus endogènes humains (Human Endogenous Retroviruses, ou « HERV »).

Selon les termes de l’accord, GeNeuro fournira des anticorps conçus pour bloquer l’activité de la protéine d’enveloppe de HERV-K. Les chercheurs du NINDS testeront ces candidats anticorps dans des modèles cellulaires et animaux de SLA associée au HERV-K, avec pour objectif d’établir une preuve de concept préclinique pour cette nouvelle approche thérapeutique ciblant la pathogénie de la SLA.

« Cet accord réunit les forces de chacune des deux parties : d’une part la recherche pionnière de GeNeuro dans le domaine des HERV, et plus particulièrement sur le développement d’anticorps capables de neutraliser les protéines codées par les HERV, et d’autre part les travaux remarquables du NIH sur le rôle de HERV-K dans la SLA sporadique, dirigés par le Dr. Avindra Nath et son équipe, » commente Hervé Perron, Directeur en charge des affaires scientifiques chez GeNeuro. « Nous espérons que ce partenariat nous permettra de démontrer que le blocage de cette protéine pathogène exprimée par des rétrovirus endogènes pourrait constituer une nouvelle approche thérapeutique contre la SLA, ou maladie de Charcot, et à terme, nous permettra d’élargir le portefeuille clinique de GeNeuro à de nouvelles pathologies du système nerveux. »

Le Dr. Nath et son équipe de recherche ont récemment découvert l’expression ciblée et les effets pathogènes de la protéine d’enveloppe de HERV-K dans la SLA1. Par ailleurs, l’équipe du NIH a développé des modèles cellulaires et murins transgéniques permettant d’évaluer les anticorps anti-HERV-K en tant que traitements potentiels pour la SLA.

« Nous nous réjouissons de cette collaboration qui est la première étape pour le développement d’une approche thérapeutique destinée à affaiblir la progression de la SLA chez les patients qui en sont atteints, » conclut le Dr. Nath, Directeur clinique au National Institute of Neurological Disorders and Stroke.

Source : GeNeuro








MyPharma Editions

Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Publié le 22 mai 2018
Sanofi : les résultats positifs de deux essais de phase III sur Dupixent® publiés dans le NEJM

Sanofi vient d’annoncer que le New England Journal of Medicine (NEJM) a publié les résultats détaillés de deux essais cliniques de phase III consacrés à l’utilisation expérimentale de Dupixent® (dupilumab) dans le traitement de l’asthme modéré à sévère.

TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

Publié le 22 mai 2018
TxCell fera plusieurs présentations lors de la 1ère conférence scientifique dédiée aux Tregs

TxCell, société qui développe des immunothérapies cellulaires basées sur des cellules T régulatrices (Tregs) pour l’inflammation, l’auto-immunité et la transplantation, a annoncé qu’elle présentera à plusieurs reprises au premier Treg Directed Therapies Summit, qui se tiendra à Boston, aux États-Unis, du 22 au 24 mai 2018.

Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Publié le 22 mai 2018
Sensorion : le Professeur Christine Petit prend la tête du Conseil scientifique

Sensorion, la société de biotechnologie basée à Montpellier et spécialisée dans le développement de traitements contre les maladies de l’oreille interne, a annoncé la nomination du Professeur Christine Petit, docteur en médecine et docteur es-sciences en tant que Présidente de son Conseil Scientifique.

Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Publié le 22 mai 2018
Oncodesign : publication d’un abstract à l’occasion du 54e congrès de l’ASCO

Oncodesign, groupe biopharmaceutique spécialisé en médecine de précision, a annoncé la publication d’un abstract présentant des résultats intermédiaires sur 12 patients pour son étude clinique utilisant son premier radiotraceur, à l’occasion du 54ème congrès mondial de l’ASCO (American Society of Clinical Oncology) à Chicago, aux États-Unis.

Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l’EMA (avril 2018)

Publié le 18 mai 2018
Médicaments pédiatriques : les derniers avis du comité de l'EMA (avril 2018)

Dans un point d’information, l’ANSM revient sur la réunion du 24-27 avril 2018 du Comité des médicaments pédiatriques (PDCO) de l’Agence européenne des médicaments (EMA). Le PDCO a rendu au cours de cette session 4 avis favorables de PIPs, dans les indications suivantes :

Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Publié le 18 mai 2018
Oncologie : Pierre Fabre et Roche étendent leur partenariat pour développer un prototype de test diagnostic

Le groupe Pierre Fabre a annoncé l’extension de son accord de partenariat avec Roche dans le développement d’un nouveau prototype de test diagnostic en oncologie pour W0101, un anticorps conjugué (ADC). Cet ADC, découvert et développé par l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cible le récepteur du facteur de croissance analogue à l’insuline de type 1 (IGF-1R).

Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l’eczéma chez les adolescents

Publié le 17 mai 2018
Sanofi : résultats positifs de phase III pour Dupixent® dans l'eczéma chez les adolescents

Sanofi et Regeneron ont annoncé qu’un essai pivot de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) dans le traitement d’adolescents (de 12 à 17 ans) souffrant de dermatite atopique modérée à sévère a atteint son critère d’évaluation principal et plusieurs critères d’évaluation secondaires importants. Une demande d’approbation réglementaire devrait être présentée aux États-Unis au 3ème trimestre 2018 pour les patients âgés de 12 à 17 ans.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions