Edition du 19-08-2018

Maladies infectieuses : Evotec et Sanofi en négociations afin de créer une plateforme R&D

Publié le jeudi 8 mars 2018

Maladies infectieuses : Evotec et Sanofi en négociations afin de créer une plateforme R&DEvotec et Sanofi sont entrés en négociations exclusives pour accélérer la recherche et le développement de nouveaux agents anti-infectieux et anti-viraux par la création d’une nouvelle plateforme d’innovation ouverte sous la direction de l’entreprise allemande et située dans la région de Lyon. Une centaine de collaborateurs de Sanofi seraient transférés à Evotec.

Pour accompagner la création de cette plateforme, Sanofi indique dans un communiqué qu’il concéderait à Evotec la majeure partie de son portefeuille de recherche et de développement précoce sur les maladies infectieuses ainsi que son unité de recherche sur les maladies infectieuses. La transaction exclurait l’unité R&D vaccins et ses projets. Evotec associerait son expertise en matière de découverte de traitements à ces nouveaux projets et experts pour renforcer et accélérer la découverte et le développement de traitements anti-infectieux, grâce à des collaborations ouvertes aux institutions universitaires, aux entreprises pharmaceutiques et biotechnologiques, ainsi qu’aux fondations et agences gouvernementales. Cette initiative conjointe rassemblerait au sein d’Evotec plus de 150 scientifiques, experts de ce domaine.

Sanofi effectuerait un paiement unique initial de 60 millions d’euros à Evotec et apporterait d’importants financements sur le long-terme pour soutenir et assurer la progression du portefeuille. Sanofi conserverait certains droits de négociation sur le développement, la fabrication et la commercialisation de produits anti-infectieux et poursuivrait son engagement dans la lutte contre les maladies infectieuses au travers de son activité de R&D dans les vaccins et de ses programmes mondiaux de santé publique. En vertu de cet accord, Evotec intégrerait l’unité de recherche maladies infectieuses de Sanofi, qui comprend plus de 100 collaborateurs, à ses activités globales de découverte et de développement de médicaments.

Ce transfert s’accompagnerait d’engagements spécifiques d’Evotec sur l’emploi sur une période de 5 ans et du maintien des activités dans la région de Lyon, ceci afin de bénéficier de l’écosystème scientifique et médical.

Evotec étendrait ses initiatives de long terme axées sur l’innovation pour lutter contre les maladies infectieuses, notamment en maintenant un portefeuille de projets visant les maladies affectant les pays en voie de développement. La découverte de traitements se concentrerait sur les nouvelles générations d’agents antimicrobiens.

Sanofi indique que « cette transaction devrait être finalisée au cours du premier semestre 2018, sous réserve de la finalisation des accords définitifs et des procédures légales d’information-consultation. Ce projet sera conduit dans le plein respect du dialogue social avec les représentants des salariés ».

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Scientist.com parmi les dix sociétés privées à la croissance la plus rapide en Amérique

Publié le 17 août 2018

Scientist.com, la place de marché de services externalisés de recherche scientifique, a annoncé qu’elle avait été classée n° 9 dans la liste 2018 du magazine Inc. des 5 000 entreprises privées à la croissance la plus rapide en Amérique.

SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l’immunothérapie polyclonale de dernière génération

Publié le 17 août 2018
SAB Biotherapeutics : le virus Ebola neutralisé grâce à l'immunothérapie polyclonale de dernière génération

SAB Biotherapeutics a annoncé que son immunothérapie anti-Ebola (SAB-139) permettait de bénéficier d’« une protection à 100% contre une dose mortelle du virus Ebola », suite à une étude récente réalisée sur des animaux et dont les résultats ont été publiés dans la revue The Journal of Infectious Diseases.

Samsung Bioepis va initier l’essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Publié le 13 août 2018
Samsung Bioepis va initier l'essai clinique de phase 1 de la protéine de fusion ulinastatine-Fc SB26

Samsung Bioepis vient d’annoncer le lancement d’une étude de Phase 1 visant à évaluer SB26 chez des volontaires en bonne santé. SB26, également appelé TAK-671, est une protéine de fusion ulinastatine-Fc (UTI-Fc) destinée à traiter la pancréatite aiguë sévère. Des études de sécurité BPL non cliniques réalisées sur des singes et des rats ont appuyé des études antérieures sur l’homme avec SB26.

Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Publié le 10 août 2018
Merz : Bob Rhatigan nommé CEO pour les Amériques

Merz, la société allemande spécialisée dans le domaine de l’esthétique médicale et des neurotoxines, a annoncé la nomination de Bob Rhatigan en tant que CEO pour les Amériques. Pour développer son leadership concernant ses activités en Amérique du Nord chez Merz, M. Rhatigan sera désormais responsable de l’Amérique latine et surpervisera la stratégie commerciale mondiale de cette nouvelle région des Amériques.

Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Publié le 9 août 2018
Genomic Vision accorde à European Equity Partners une licence de sa technologie du peignage moléculaire

Genomic Vision vient de signer un contrat de licence avec European Equity Partners (EEP), une société d’investissement privée au Royaume-Uni spécialisée dans les investissements dans le secteur des sciences de la vie, pour l’utilisation de la technologie du peignage moléculaire dans le domaine de la biotransformation.

Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Publié le 7 août 2018
Celyad : Filippo Petti nommé Chief Financial Officer

Celyad, la société biopharmaceutique spécialisée dans le développement des thérapies cellulaires CAR-T, a annoncé la nomination de Philippo Petti en qualité de « Chief Financial Officer », succédant à Patrick Jeanmart.

L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

Publié le 6 août 2018
L’ANSM met en place trois RTU dans le traitement adjuvant du mélanome

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) a annoncé dans un point d’information avoir élaboré trois Recommandations Temporaires d’Utilisation (RTU) dans le traitement adjuvant du mélanome pour Opdivo (nivolumab), Keytruda (pembrolizumab) et l’association Mekinist-Tafinlar (trametinib-dabrafenib).

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions