Edition du 26-01-2022

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de Harvard

Publié le jeudi 21 mars 2019

Maladies métaboliques : Servier collabore avec des chercheurs de HarvardLe laboratoire pharmaceutique Servier s’associe avec des chercheurs de l’Université de Harvard dans une étude collaborative pour explorer une nouvelle voie dans le traitement du diabète de type 2 et de la stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD, Non-Alcoholic Fatty Liver Disease).

Des chercheurs de Servier et de Harvard ont annoncé le lancement d’un projet de recherche préclinique de trois ans, dont l’objectif, à terme, est de mettre au point des traitements du diabète de type 2 et de la NAFLD, en ciblant le microbiote. Une équipe polyvalente constituée de chercheurs de Servier et de Harvard conduira les travaux soit, respectivement, Emily P. Balskus, Professeure de chimie et de biologie chimique pour Harvard, et Philippe Delerive, Directeur de recherche sur les Maladies cardiovasculaires et métaboliques pour Servier. Cette collaboration associe l’expertise des chercheurs de Servier dans le domaine du métabolisme et du développement de médicaments avec celle du Pr. Balskus en matière de recherche sur le microbiote intestinal. Ensemble, Servier et Harvard espèrent faire des progrès majeurs dans la compréhension de la biologie des maladies, en s’appuyant sur des technologies émergentes pour mettre au point de nouveaux traitements qui contribueraient à répondre à des besoins thérapeutiques majeurs.

« Le microbiote intestinal constitue une ressource inexploitée pour identifier de nouvelles cibles dans le domaine des maladies métaboliques. Il ouvre des perspectives nouvelles qui vont permettre de développer, à terme, des traitements innovants, toujours plus précis et personnalisés. L’association des chercheurs de notre groupe avec les chercheurs académiques de l’Université de Harvard représente une étape majeure dans ce sens, au bénéfice final du patient » a déclaré Claude Bertrand, Vice-Président Exécutif Recherche & Développement de Servier.

La stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD) touche plus de 25 % de la population mondiale[1]. Il s’agit d’une surcharge graisseuse anormale du foie, très souvent associée à l’obésité et/ou au diabète de type 2. En cause, l’accumulation d’acides gras et de tissus cicatriciels pouvant entraîner une stéatohépatite non alcoolique (NASH), une cirrhose, et dans certains cas la survenue d’un cancer du foie. À ce jour, les patients ne disposent d’aucun traitement pour soigner cette maladie.

Ce projet de collaboration s’inscrit dans le cadre de l’alliance stratégique conclue entre Servier et l’Université de Harvard en 2017. Cet accord prévoit que Servier soutienne des projets pluriannuels lancés par l’Université de Harvard et axés sur le développement de traitements innovants dans les domaines d’expertise de Servier. Servier a sélectionné ce projet dans le cadre d’un appel d’offres.

Source : Servier








MyPharma Editions

Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Publié le 25 janvier 2022
Ipsen : Santé Canada approuve Sohonos™ qui devient le premier traitement approuvé contre la fibrodysplasie ossifiante progressive

Ipsen vient d’annoncer l’approbation par Santé Canada de Sohonos (capsules de palovarotène), un agoniste sélectif du récepteur gamma de l’acide rétinoïque (RARγ) administré par voie orale, indiqué pour diminuer la formation d’ossification hétérotopique (OH ; formation d’os) chez l’adulte et l’enfant (filles de 8 ans et plus, garçons de 10 ans et plus) atteints de fibrodysplasie ossifiante progressive (FOP).1 Sohonos a été approuvé comme traitement de fond et des poussées chez les patients atteints de FOP.

Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Publié le 25 janvier 2022
Angelini Pharma : Rafal Kaminski nommé Directeur scientifique et R&D

Rafal Kaminski vient d’être nommé Directeur scientifique et R&D d’Angelini Pharma, société pharmaceutique internationale appartenant au groupe privé italien Angelini Industries. Fort d’une solide expérience à l’international en matière d’innovation et de R&D, Rafal Kaminski prendra ses fonctions en janvier 2022.

Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Publié le 25 janvier 2022
Erytech : présentation des résultats de deux études cliniques évaluant eryaspase dans le cancer du pancréas lors du symposium ASCO-GI

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges (GR), a annoncé la présentation des résultats de deux études évaluant eryaspase dans le traitement du cancer du pancréas avancé au Symposium sur les cancers Gastro-Intestinaux de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO GI), le 21 janvier 2022.

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents