Edition du 17-01-2021

Maladies métaboliques : Valbiotis signe un partenariat scientifique avec CarMeN

Publié le mercredi 31 octobre 2018

Maladies métaboliques : Valbiotis signe un partenariat scientifique avec CarMeNValbiotis, entreprise française de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, a annoncé la signature d’un partenariat scientifique avec le laboratoire de recherche biomédicale CarMeN.

Créé à Lyon en janvier 2011, le laboratoire CarMeN – INSERM U1060/ INRA U1397/ Université Lyon1/ INSA de Lyon est un laboratoire biomédical de recherche dans le domaine des maladies cardiovasculaires, du métabolisme, de la diabétologie et de la nutrition.

Ces maladies possèdent des bases physiopathologiques communes liées à l’environnement, au mode de vie et au vieillissement de la population. Elles représentent un véritable fléau civilisationnel et sont au coeur de la lutte contre les maladies non-transmissibles (MNT) menée au niveau mondial par l’ONU et l’OMS.

Les objectifs du laboratoire CarMeN sont d’améliorer la connaissance des mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans ces maladies et de rechercher de nouvelles stratégies thérapeutiques et préventives pour une meilleure prise en charge des patients.

Sébastien PELTIER, Président du Directoire de VALBIOTIS : « Cet accord de collaboration avec l’équipe « Communication Inter-organites et Diabète » au sein du laboratoire CarMeN est une opportunité d’élargir nos collaborations scientifiques et notre champ de recherche en faveur d’une meilleure prise en charge des populations prédiabétiques. Mobiliser des équipes expertes, externes à l’entreprise, sur notre principe actif, TOTUM-63, est une reconnaissance de la valeur de notre projet. »

TOTUM-63 est basé sur une combinaison spécifique et brevetée de 5 extraits végétaux sélectionnés pour leurs effets sur le métabolisme. Il agit ainsi sur plusieurs cibles de la physiopathologie du diabète de type 2 pour réduire les facteurs de risque cliniques de la maladie. Ce produit « first-in-class » est développé pour changer les perspectives de la prise en charge du prédiabète et contribuer à préserver la santé des personnes prédiabétiques.

Le partenariat entre VALBIOTIS et le Laboratoire CarMeN va permettre d’élargir le champ de compréhension des effets de TOTUM-63 au cours d’une étude préclinique spécifique. Il permettra notamment d’apporter des données complémentaires concernant l’impact de TOTUM-63 sur le tissu intestinal et la participation des incrétines dans les effets de TOTUM-63, qui sont des éléments essentiels de la physiopathologie de la résistance à l’insuline et du diabète de type 2. De plus, les effets de TOTUM-63 sur la dynamique d’interaction entre les mitochondries et le réticulum endoplasmique, qui pourrait participer à la régulation du signaling de l’insuline dans le tissu hépatique, seront également étudiés.

Béatrice MORIO-LIONDORE, Directrice de recherches au sein du Laboratoire de recherche CarMeN, ajoute : « Au cours des dernières années, les travaux de Jennifer RIEUSSET, responsable de l’équipe « communication inter-organites et diabète », se sont focalisés sur l’implication des mitochondries et du réticulum endoplasmique (RE) en mettant en évidence, pour la première fois, le rôle clé des interactions structurelles et fonctionnelles entre ces deux organites dans les altérations de l’action et de la sécrétion de l’insuline au cours du diabète de type 2. Notre objectif est de clarifier les mécanismes par lesquels les interactions mitochondries-RE sont impliquées dans la pathogenèse du diabète de type 2 et si le contrôle de ces interactions pourrait constituer une nouvelle cible pour améliorer l’action et la sécrétion d’insuline dans le diabète de type 2. Dans ce contexte, nous sommes très intéressés par cette étude préclinique avec TOTUM-63, qui présente une perspective très attractive pour tous les scientifiques de l’équipe. Cette collaboration va aussi nous permettre de renforcer les ponts entre la recherche fondamentale et le développement de produits de santé ».

Source : Valbiotis








MyPharma Editions

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Publié le 14 janvier 2021
Thérapie cellulaire : Bone Therapeutics et Rigenerand signent un partenariat

Bone Therapeutics, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de thérapies cellulaires innovantes répondant aux besoins médicaux non satisfaits en orthopédie et dans d’autres pathologies graves, et Rigenerand, société de biotech qui développe et fabrique des produits médicinaux pour des applications dans la thérapie cellulaire, principalement en médecine régénérative et en oncologie, ont annoncé la signature d’un premier accord pour un partenariat de développement de processus.

Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Publié le 14 janvier 2021
Sanofi investit plus de 60 millions d’euros sur son site de Sisteron

Sanofi a annoncé un investissement de plus de 60 millions dans une Unité de Lancement de Petits Volumes (ULPV) sur son site de Sisteron (Alpes-de-Haute-Provence, région Provence-Alpes-Côte d’Azur). Sanofi va ainsi créer un nouveau centre d’Accélération des Lancements et d’Innovation dans le domaine de la chimie destiné à anticiper le lancement des nouveaux principes actifs pharmaceutiques.

COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Publié le 13 janvier 2021
COVID-19 : Valneva en discussions avancées avec la Commission Européenne pour fournir jusqu’à 60 millions de doses de son candidat vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre les maladies infectieuses générant d’importants besoins médicaux, a annoncé aujourd’hui être en discussions avancées avec la Commission Européenne (EC) pour la fourniture d’un maximum de 60 millions de doses de son candidat vaccin contre la COVID-19, VLA2001. VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents