Edition du 23-01-2022

Maladies neurodégénératives : Sanofi Genzyme signe un partenariat avec les équipes de recherche de Lille

Publié le mercredi 5 octobre 2016

Maladies neurodégénératives : Sanofi Genzyme signe un partenariat de recherche avec les équipes de recherche de LilleSanofi Genzyme et la SATT Nord (Société d’Accélération du Transfert de technologie), avec l’Université de Lille, le CHRU de Lille et l’Inserm (tutelles des laboratoires U1172 et UMR995) réunissent leurs forces au sein d’un partenariat de recherche public-privé pour trouver de nouveaux traitements des maladies neurodégénératives, parmi lesquelles la sclérose en plaques (SEP). 

Les Affaires Médicales de Sanofi Genzyme et les équipes de recherche de Lille vont collaborer sur le développement de molécules qui ont été sélectionnées pour leur potentiel neuroprotecteur et /ou remyelinisant.

« Ce partenariat avec Sanofi Genzyme devrait permettre de transformer des découvertes en innovations thérapeutiques afin d’ouvrir la voie à des traitements de la Sclérose en plaques qui bloquent véritablement la démyélinisation et la dégénérescence neuronales », déclare le Professeur Patrick Vermersch, Neurologue, vice-doyen recherche de la faculté de médecine de l’université de Lille, responsable de l’équipe 3 LIRIC-INSERM U995″.

D’une durée de trois ans et demi, ce travail en commun s’appuie sur l’expertise d’équipes multidisciplinaires à Lille – neurologie, immunologie, chimie pharmaceutique – et des équipes des Affaires Médicales de Sanofi Genzyme. Il pourrait déboucher sur une étude clinique. La sclérose en plaques est une maladie neurologique évolutive qui touche près de 100 000 personnes en France, avec 5 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année. Les traitements disponibles aujourd’hui ont pour objectif la rémission en agissant à la fois sur les poussées et sur le handicap.

« Chaque partenaire apporte ainsi ses compétences, autant en recherche fondamentale, qu’en clinique ou en développement pharmaceutique. Un travail en réseau est essentiel pour progresser vers des traitements encore plus performants de la sclérose en plaques, cette maladie grave et invalidante, pour laquelle des besoins médicaux majeurs existent toujours » complète le Docteur Christian Deleuze, Président Sanofi Genzyme France.

Ce partenariat s’inscrit dans l’environnement scientifique de Lille particulièrement impliqué dans la SEP. La prise en charge de cette maladie est en effet un axe prioritaire de la région car il existe en France un gradient Nord Sud de la SEP, avec une forte concentration de patients dans la région Nord Pas de Calais (8 000 patients). Lille a participé à la création du premier réseau ville-hôpital dans la SEP avec le réseau G-SEP créé il y a douze ans et labellisé par l’Agence Régionale de Santé, pour une meilleure prise en charge globale des patients.

La SATT Nord a permis aux laboratoires de porter ce projet à un stade de maturation suffisant pour qu’un industriel puisse prendre le relais. Ce partenariat est un exemple d’un transfert prometteur entre recherche académique et recherche privée.

« Notre rôle est d’identifier les projets des laboratoires académiques qui possèdent un potentiel de valorisation, et de dessiner le chemin à faire pour intéresser des partenaires industriels ou pour créer des start-ups. La SATT est ancrée dans le système hospitalo-universitaire, ce qui en fait un portail d’entrée formidable pour un industriel », rappelle Norbert Benamou, PDG de la SATT Nord et Président du Réseau des SATT.

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Publié le 21 janvier 2022
Ipsen : Karen Witts nomme nommée membre indépendant du Conseil d’administration

Le groupe Ipsen vient d’annoncer la nomination de Karen Witts en tant que membre indépendant du Conseil d’administration.

Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d’euros pour soutenir la production et la recherche en France

Publié le 20 janvier 2022
Pfizer prévoit d’investir plus de 520 millions d'euros pour soutenir la production et la recherche en France

Pfizer vient d’annoncer son intention d’investir plus de 520 millions d’euros dans le cadre d’un plan d’investissement sur cinq ans en France dans le secteur de la science et de la santé, en renforçant notamment les capacités de production sur le territoire et en stimulant la recherche et l’innovation dans plusieurs aires thérapeutiques.

Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Publié le 20 janvier 2022
Valneva : son candidat vaccin inactivé montre une neutralisation du variant Omicron

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé les résultats d’une étude préliminaire menée en laboratoire qui démontre que les anticorps provenant du sérum de personnes vaccinées avec trois doses du candidat vaccin inactivé de Valneva contre la COVID-19, VLA2001, neutralisaient le variant Omicron.

AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

Publié le 20 janvier 2022
AB Science : autorisation de l’ANSM pour une étude de Phase II chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère

AB Science a annoncé avoir reçu l’autorisation de l’ANSM pour initier une étude de phase II (AB20006) chez les patients atteints du syndrome d’activation des mastocytes sévère.

Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Publié le 20 janvier 2022
Sanofi : 2ème essai de phase III positif pour Dupixent® dans le traitement du prurigo nodulaire

Sanofi a annoncé qu’un deuxième essai de phase III évaluant Dupixent® (dupilumab) chez des adultes présentant un prurigo nodulaire non contrôlé, une maladie chronique de la peau portant une signature inflammatoire de type 2, a atteint son critère d’évaluation primaire et ses principaux critères d’évaluation secondaires, et montré une diminution significative des démangeaisons et lésions cutanées comparativement à un placebo, après 24 semaines de traitement expérimental.

Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Publié le 19 janvier 2022
Transgene et PersonGen collaborent pour l’évaluation d’une nouvelle combinaison thérapeutique contre les tumeurs solides

Transgene, société de biotechnologie qui développe des immunothérapies du cancer reposant sur des vecteurs viraux, et PersonGen BioTherapeutics, société chinoise de biotechnologie qui développe des thérapies cellulaires CAR-T innovantes contre les cancers solides et hématologiques, ont annoncé une collaboration stratégique visant à évaluer la faisabilité et l’efficacité d’une combinaison thérapeutique associant l’injection de cellules CAR-T TAA06 de PersonGen à un virus oncolytique, issu de la plateforme Invir.IO™ de Transgene, administré par voie intraveineuse.

Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Publié le 19 janvier 2022
Neurosciences : Biogen annonce une nouvelle collaboration avec la start-up TheraPanacea

Biogen vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec TheraPanacea, centrée sur plusieurs aires thérapeutiques en neurosciences et renforçant les liens existants entre les deux sociétés. L’objectif est de s’appuyer sur le machine learning (ML) et l’intelligence artificielle (IA) afin de tirer profit de l’imagerie médicale et d’autres sources de données cliniquement pertinentes

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents