Edition du 18-07-2019

Maladies neurodégénératives : Servier et Treventis signent un partenariat de recherche stratégique

Publié le jeudi 4 janvier 2018

Maladies neurodégénératives : Servier et Treventis signent un partenariat de recherche stratégiqueServier et Treventis ont signé un partenariat de recherche stratégique ciblant deux protéines clés impliquées dans la maladie d’Alzheimer, les protéines Tau et amyloïde-β (Aβ). Cette collaboration thérapeutique a pour objectif d’offrir aux patients un médicament ralentissant la progression de la pathologie cérébrale, minimisant ainsi le déclin fonctionnel grâce à un mécanisme modifiant le cours de la maladie. 

Dans le cadre de cette collaboration, Servier et Treventis développeront conjointement des composés agissant comme des inhibiteurs de la formation des oligomères de Tau et d’Aβ, identifiés par la plate-forme technologique Common Conformational Morphology (CCM [Morphologie conformationnelle commune]) de Treventis. La collaboration inclura également le développement et la validation de biomarqueurs translationnels afin d’étayer le programme pré-clinique, de permettre la caractérisation et la sélection des populations de patients et de suivre la progression des pathologies en clinique.

Selon les conditions de cet accord, Treventis et Servier développeront conjointement les programmes de recherche jusqu’à la sélection d’un composé candidat de phase 1. Servier financera les coûts de la recherche et disposera des droits mondiaux exclusifs pour développer et commercialiser tous les composés sélectionnés.

« Servier participe au développement de traitements ciblant les troubles neurodégénératifs depuis plus de dix ans. Nous espérons que, grâce à la technologie innovante et unique de Treventis, cette collaboration nous permettra de développer un traitement modifiant le cours de la maladie d’Alzheimer afin de répondre aux immenses besoins non satisfaits des patients », a déclaré Christian de Bodinat, Directeur du Pôle d’Innovation Thérapeutique Neuropsychiatrie chez Servier. « Nous sommes très heureux de participer à l’un des premiers programmes employant une double approche dans ce domaine ».

Avec plus de 10 ans d’expérience dans ce domaine, Treventis possède un processus révolutionnaire unique permettant d’identifier de petites molécules afin de neutraliser les protéines mal repliées, telles que celles impliquées dans la maladie d’Alzheimer (amyloïde-β et Tau) et dans d’autres pathologies neurodégénératives (maladie de Parkinson, sclérose latérale amyotrophique).

Le ciblage thérapeutique des protéines intrinsèquement désordonnées telles que la protéine Tau et le peptide Aβ par de petites molécules constitue un défi de taille en raison de leur hétérogénéité de conformations. Les chercheurs de Treventis ont identifié un site de liaison commun en se basant sur la similitude d’épitopes entre plusieurs protéines amyloïdes mal repliées. Ces découvertes ont été utilisées pour créer la plateforme CCM, une technologie brevetée permettant de créer des modèles décrivant les premières étapes du mauvais repliement des protéines. L’utilisation de la CCM pour le criblage in silico permet l’identification et l’optimisation de nombreuses classes de composés pharmaceutiques puissants, rendant possible la conception de nouveaux médicaments anti-amyloïdes par une approche structurale.

« Nous sommes très heureux de travailler avec Servier pour faire avancer le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives », a déclaré L. William McIntosh, Président du Conseil de Treventis. « Nous sommes convaincus que les technologies et les plates-formes innovantes de Treventis, associées à la grande expertise de Servier en matière de développement de médicaments du système nerveux central, apporteront des avancées significatives et rapides en termes de nouveaux traitements pour les patients ».

Source : Servier








MyPharma Editions

Roche s’allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Publié le 17 juillet 2019
Roche s'allie à Matrice (Ecole 42) pour développer des solutions technologiques en santé

Matrice, le programme d’entrepreneuriat issu de l’École 42, a lancé la « Matrice Santé & Numérique », en collaboration avec Roche, 1er investisseur mondial en R&D dans le monde de la santé. Son ambition ? Faire collaborer des étudiants issus d’univers différents et complémentaires (informatique, juridique, design, sciences, commerce) pour répondre aux besoins d’usage en santé grâce aux nouvelles technologies.

Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l’utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Publié le 17 juillet 2019
Pherecydes Pharma et BIOASTER vont explorer l'utilisation de la phagothérapie dans les infections compliquées des voies urinaires

Pherecydes Pharma et BIOASTER, l’Institut Français de Recherche en Microbiologie et sur les Maladies Infectieuses, ont annoncé la signature d’un accord de collaboration. Ce projet, appelé PhagUTI, représente une occasion unique pour les partenaires de capitaliser sur l’expertise de BIOASTER dans les modèles précliniques et la vaste expérience de Pherecydes Pharma en matière de sélection, de caractérisation et de production de bactériophages.

Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l’apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Publié le 16 juillet 2019
Medesis Pharma et Transgene collaborent pour explorer l'apport de la plateforme Aonys® aux virothérapies oncolytiques

Medesis Pharma a annoncé la signature avec Transgene d’un accord de recherche collaborative afin d’appliquer la technologie Aonys® au traitement des tumeurs par les virus oncolytiques. Cette collaboration permet de tester une approche innovante de modulation du micro-environnement tumoral, permettant d’augmenter l’activité et le domaine d’emploi des virus oncolytiques.

GeNeuro : une publication de Frontiers in Genetics met en avant le rôle des virus à ADN cachés dans les pathologies neurologiques

Publié le 16 juillet 2019
GeNeuro : une publication de Frontiers in Genetics met en avant le rôle des virus à ADN cachés dans les pathologies neurologiques

GeNeuro, société biopharmaceutique qui développe de nouveaux traitements contre les maladies neurodégénératives et les maladies auto-immunes, telles que la sclérose en plaques (SEP) ou le diabète de type 1 (DT1), a annoncé une publication de Frontiers in Genetics mettant en avant l’existence de liens entre les rétrovirus endogènes humains (HERV) et plusieurs pathologies neurologiques très difficiles à traiter.

Servier Australia & BioCurate concluent un accord de collaboration

Publié le 16 juillet 2019
Servier Australia & BioCurate concluent un accord de collaboration

Servier Australia, filiale du groupe pharmaceutique Servier, et BioCurate, une joint-venture détenue par l’Université de Monash et l’Université de Melbourne avec le soutien du gouvernement de l’État de Victoria, ont conclu un accord afin de partager leurs expertises commerciales et scientifiques dans le but d’accélérer la découverte de nouveaux traitements et médicaments.

Les HCL et Lyonbiopôle lancent un appel à projets pour favoriser les collaborations entre PME et cliniciens

Publié le 12 juillet 2019
Les HCL et Lyonbiopôle lancent un appel à projets pour favoriser les collaborations entre PME et cliniciens

Les Hospices Civils de Lyon (HCL) et Lyonbiopôle lancent leur troisième appel à projets à l’occasion de la Journée Innovation Clinique organisée par le pôle de compétitivité santé ce jeudi 27 juin. Ce dernier vise à stimuler l’innovation en santé et à favoriser les rencontres entre deux écosystèmes qui ont beaucoup à gagner en travaillant main dans la main. Les candidatures peuvent être déposées jusqu’au 11 octobre 2019.

GenSight Biologics : fin du recrutement de son étude de Phase III avec GS010 dans la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber

Publié le 12 juillet 2019
GenSight Biologics : fin du recrutement de son étude de Phase III avec GS010 dans la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber

GenSight Biologics, société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de thérapies géniques innovantes pour le traitement des maladies neurodégénératives de la rétine et du système nerveux central, a annoncé la fin du recrutement de REFLECT, une étude clinique de Phase III avec GS010 dans le traitement de la neuropathie optique héréditaire de Leber (NOHL), en avance par rapport aux objectifs.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents