Edition du 20-05-2019

Maladies neurodégénératives : Servier et Treventis signent un partenariat de recherche stratégique

Publié le jeudi 4 janvier 2018

Maladies neurodégénératives : Servier et Treventis signent un partenariat de recherche stratégiqueServier et Treventis ont signé un partenariat de recherche stratégique ciblant deux protéines clés impliquées dans la maladie d’Alzheimer, les protéines Tau et amyloïde-β (Aβ). Cette collaboration thérapeutique a pour objectif d’offrir aux patients un médicament ralentissant la progression de la pathologie cérébrale, minimisant ainsi le déclin fonctionnel grâce à un mécanisme modifiant le cours de la maladie. 

Dans le cadre de cette collaboration, Servier et Treventis développeront conjointement des composés agissant comme des inhibiteurs de la formation des oligomères de Tau et d’Aβ, identifiés par la plate-forme technologique Common Conformational Morphology (CCM [Morphologie conformationnelle commune]) de Treventis. La collaboration inclura également le développement et la validation de biomarqueurs translationnels afin d’étayer le programme pré-clinique, de permettre la caractérisation et la sélection des populations de patients et de suivre la progression des pathologies en clinique.

Selon les conditions de cet accord, Treventis et Servier développeront conjointement les programmes de recherche jusqu’à la sélection d’un composé candidat de phase 1. Servier financera les coûts de la recherche et disposera des droits mondiaux exclusifs pour développer et commercialiser tous les composés sélectionnés.

« Servier participe au développement de traitements ciblant les troubles neurodégénératifs depuis plus de dix ans. Nous espérons que, grâce à la technologie innovante et unique de Treventis, cette collaboration nous permettra de développer un traitement modifiant le cours de la maladie d’Alzheimer afin de répondre aux immenses besoins non satisfaits des patients », a déclaré Christian de Bodinat, Directeur du Pôle d’Innovation Thérapeutique Neuropsychiatrie chez Servier. « Nous sommes très heureux de participer à l’un des premiers programmes employant une double approche dans ce domaine ».

Avec plus de 10 ans d’expérience dans ce domaine, Treventis possède un processus révolutionnaire unique permettant d’identifier de petites molécules afin de neutraliser les protéines mal repliées, telles que celles impliquées dans la maladie d’Alzheimer (amyloïde-β et Tau) et dans d’autres pathologies neurodégénératives (maladie de Parkinson, sclérose latérale amyotrophique).

Le ciblage thérapeutique des protéines intrinsèquement désordonnées telles que la protéine Tau et le peptide Aβ par de petites molécules constitue un défi de taille en raison de leur hétérogénéité de conformations. Les chercheurs de Treventis ont identifié un site de liaison commun en se basant sur la similitude d’épitopes entre plusieurs protéines amyloïdes mal repliées. Ces découvertes ont été utilisées pour créer la plateforme CCM, une technologie brevetée permettant de créer des modèles décrivant les premières étapes du mauvais repliement des protéines. L’utilisation de la CCM pour le criblage in silico permet l’identification et l’optimisation de nombreuses classes de composés pharmaceutiques puissants, rendant possible la conception de nouveaux médicaments anti-amyloïdes par une approche structurale.

« Nous sommes très heureux de travailler avec Servier pour faire avancer le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives », a déclaré L. William McIntosh, Président du Conseil de Treventis. « Nous sommes convaincus que les technologies et les plates-formes innovantes de Treventis, associées à la grande expertise de Servier en matière de développement de médicaments du système nerveux central, apporteront des avancées significatives et rapides en termes de nouveaux traitements pour les patients ».

Source : Servier








MyPharma Editions

Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Publié le 17 mai 2019
Servier inaugure son nouveau siège américain à Boston

Servier Pharmaceuticals, la filiale américaine du laboratoire pharmaceutique Servier, a annoncé le 9 mai l’ouverture officielle de son siège américain. L’entreprise étend ainsi sa présence mondiale et franchit une étape supplémentaire pour confirmer sa place d’acteur reconnu de l’industrie pharmaceutique. Aux États-Unis, l’oncologie sera une priorité pour Servier ; d’autres aires thérapeutiques et besoins médicaux seront ciblés par la suite.

Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Publié le 17 mai 2019
Deinove prêt à démarrer l’essai clinique de Phase II pour son composé antibiotique DNV3837

Deinove, société de biotechnologie française qui développe des antibiotiques innovants et des ingrédients actifs biosourcés pour la cosmétique et la nutrition, a annoncé que toutes les conditions sont réunies pour le démarrage prochain de l’essai de Phase II testant le candidat-antibiotique DNV3837 dans le traitement des infections à Clostridioides (1) difficile.

Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

Publié le 16 mai 2019
Asthme : AstraZeneca lance une campagne de sensibilisation

A l’occasion de la Journée Mondiale de l’asthme, AstraZeneca a lancé une grande campagne de sensibilisation et d’information pour aider les patients à « prendre ou reprendre le contrôle de leur asthme ». Parce que l’asthme touche 6,7% de la population française et qu’il tue encore près de 900 personnes par an en France…

PEP-Therapy : résultats positifs de l’étude de toxicité réglementaire de son candidat-médicament PEP-010

Publié le 16 mai 2019

PEP-Therapy, société de biotechnologie qui développe des peptides comme thérapies ciblées en oncologie, a annoncé que son candidat médicament first-in-class, PEP-010, a conclu avec succès l’étude de toxicité réglementaire (GLP toxicity study), progressant ainsi vers son essai clinique de phase I.

Ixaltis : succès de la phase 2 de son produit phare la Litoxetine dans l’incontinence urinaire

Publié le 16 mai 2019

Ixaltis, start-up pharmaceutique spécialisée dans les maladies urogénitales, vient d’annoncer les résultats positifs de la phase 2 du développement clinique pour l’incontinence urinaire de son composé principal la litoxetine.

Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

Publié le 16 mai 2019
Oncologie : Roche ouvre son pipeline au monde académique pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce

En signant l’an passé un partenariat avec l’Institut national du cancer (INCa), Roche s’est engagé pour la première fois à mettre à disposition trois molécules innovantes de son pipeline associées aux tests génomiques tumoraux de dernière génération de Foundation Medicine pour soutenir la réalisation d’essais cliniques de phase précoce conduits par la communauté de xacadémique en oncologie et financés par l’INCa et la Fondation ARC pour la recherche contre le cancer.

DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

Publié le 16 mai 2019
DNA Script lève 35 M€ pour accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux

DNA Script a annoncé la clôture d’un tour de table de Série B, sursouscrit, de 35 millions d’euros. Le montant ainsi levé permettra à la start-up française d’accélérer le développement de ses premiers produits commerciaux, basés sur sa technologie propriétaire de synthèse d’acides nucléiques par voie enzymatique, aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents