Edition du 03-07-2022

Maladies neurodégénératives : Servier et Treventis signent un partenariat de recherche stratégique

Publié le jeudi 4 janvier 2018

Maladies neurodégénératives : Servier et Treventis signent un partenariat de recherche stratégiqueServier et Treventis ont signé un partenariat de recherche stratégique ciblant deux protéines clés impliquées dans la maladie d’Alzheimer, les protéines Tau et amyloïde-β (Aβ). Cette collaboration thérapeutique a pour objectif d’offrir aux patients un médicament ralentissant la progression de la pathologie cérébrale, minimisant ainsi le déclin fonctionnel grâce à un mécanisme modifiant le cours de la maladie. 

Dans le cadre de cette collaboration, Servier et Treventis développeront conjointement des composés agissant comme des inhibiteurs de la formation des oligomères de Tau et d’Aβ, identifiés par la plate-forme technologique Common Conformational Morphology (CCM [Morphologie conformationnelle commune]) de Treventis. La collaboration inclura également le développement et la validation de biomarqueurs translationnels afin d’étayer le programme pré-clinique, de permettre la caractérisation et la sélection des populations de patients et de suivre la progression des pathologies en clinique.

Selon les conditions de cet accord, Treventis et Servier développeront conjointement les programmes de recherche jusqu’à la sélection d’un composé candidat de phase 1. Servier financera les coûts de la recherche et disposera des droits mondiaux exclusifs pour développer et commercialiser tous les composés sélectionnés.

« Servier participe au développement de traitements ciblant les troubles neurodégénératifs depuis plus de dix ans. Nous espérons que, grâce à la technologie innovante et unique de Treventis, cette collaboration nous permettra de développer un traitement modifiant le cours de la maladie d’Alzheimer afin de répondre aux immenses besoins non satisfaits des patients », a déclaré Christian de Bodinat, Directeur du Pôle d’Innovation Thérapeutique Neuropsychiatrie chez Servier. « Nous sommes très heureux de participer à l’un des premiers programmes employant une double approche dans ce domaine ».

Avec plus de 10 ans d’expérience dans ce domaine, Treventis possède un processus révolutionnaire unique permettant d’identifier de petites molécules afin de neutraliser les protéines mal repliées, telles que celles impliquées dans la maladie d’Alzheimer (amyloïde-β et Tau) et dans d’autres pathologies neurodégénératives (maladie de Parkinson, sclérose latérale amyotrophique).

Le ciblage thérapeutique des protéines intrinsèquement désordonnées telles que la protéine Tau et le peptide Aβ par de petites molécules constitue un défi de taille en raison de leur hétérogénéité de conformations. Les chercheurs de Treventis ont identifié un site de liaison commun en se basant sur la similitude d’épitopes entre plusieurs protéines amyloïdes mal repliées. Ces découvertes ont été utilisées pour créer la plateforme CCM, une technologie brevetée permettant de créer des modèles décrivant les premières étapes du mauvais repliement des protéines. L’utilisation de la CCM pour le criblage in silico permet l’identification et l’optimisation de nombreuses classes de composés pharmaceutiques puissants, rendant possible la conception de nouveaux médicaments anti-amyloïdes par une approche structurale.

« Nous sommes très heureux de travailler avec Servier pour faire avancer le développement de nouveaux traitements pour les maladies neurodégénératives », a déclaré L. William McIntosh, Président du Conseil de Treventis. « Nous sommes convaincus que les technologies et les plates-formes innovantes de Treventis, associées à la grande expertise de Servier en matière de développement de médicaments du système nerveux central, apporteront des avancées significatives et rapides en termes de nouveaux traitements pour les patients ».

Source : Servier








MyPharma Editions

Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Publié le 1 juillet 2022
Sensorion : approbation en Australie de l’essai clinique de preuve de concept du SENS-401

Sensorion, société biotechnologique pionnière au stade clinique dédiée au développement de thérapies innovantes pour restaurer, traiter et prévenir les pertes d’audition, vient d’annoncer que le lancement d’une étude clinique de preuve de concept (POC) du SENS-401 (Arazasetron) chez les patients devant bénéficier d’un implant cochléaire a été approuvé par les autorités réglementaires en Australie.

Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l’essai EDELIFE portant sur la XLHED

Publié le 1 juillet 2022
Pierre Fabre et la Fondation EspeRare administrent un traitement expérimental à leur 1er patient dans le cadre de l'essai EDELIFE portant sur la XLHED

La Fondation EspeRare et le groupe Pierre Fabre ont annoncé aujourd’hui que, dans le cadre de l’essai clinique EDELIFE, le premier patient avait reçu les trois injections prévues. Cet essai pivot est le premier en son genre, car le traitement est administré au bébé atteint de XLHED (dysplasie ectodermique hypohidrotique liée au chromosome X) alors qu’il se trouve encore dans l’utérus de sa mère. L’objectif de cet essai est de confirmer l’efficacité et l’innocuité d’ER004 pour le traitement prénatal des garçons atteints de XLHED.

Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Publié le 1 juillet 2022
Onxeo : la demande initiale d’IND pour AsiDNA a reçu l’approbation « Study May Proceed » de la part de la FDA

Onxeo, société de biotechnologie au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments innovants ciblant les mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN tumoral (DDR) pour lutter contre les cancers rares ou résistants, a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé la demande initiale d’Investigational New Drug (IND) pour AsiDNA, son candidat médicament « first-in-class ». Il s’agit de la première IND déposée par Onxeo depuis l’arrivée de l’équipe américaine en avril 2022.

Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d’une persistance potentiellement améliorée

Publié le 1 juillet 2022
Cellectis dévoile dans Nature Communications de nouvelles cellules CAR T universelles immuno-évasives dotées d'une persistance potentiellement améliorée

Cellectis, société de biotechnologie de stade clinique, qui utilise sa technologie pionnière d’édition de génome TALEN® pour développer de potentielles thérapies innovantes pour le traitement de maladies graves, vient de publier des données de recherche sur ses nouvelles cellules CAR T universelles aux propriétés immuno-évasives dans Nature Communications, suite à sa présentation orale à l’American Society of Cell and Gene Therapy (ASGCT) le 16 mai dernier.

NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Publié le 30 juin 2022
NèreS élit son nouveau conseil d’Administration et renouvelle son bureau

Lors de son Assemblée générale annuelle, NèreS (ex. AFIPA), organisation professionnelle qui représente les laboratoires pharmaceutiques produisant et commercialisant des produits de santé et de prévention de premier recours disponibles en pharmacie sans ordonnance (médicaments, dispositifs médicaux et compléments alimentaires), a élu son nouveau Conseil d’administration pour les deux prochaines années. A cette occasion, Vincent COTARD a été reconduit comme Président de NèreS à l’unanimité.

Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Publié le 30 juin 2022
Thérapies cellulaires : Galapagos acquiert CellPoint et AboundBio

Galapagos, CellPoint et AboundBio ont annoncé aujourd’hui avoir conclu un accord définitif avec Galapagos, propulsant Galapagos dans la thérapie cellulaire de nouvelle génération tout en élargissant considérablement son portefeuille de recherche et ses capacités.

Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Publié le 30 juin 2022
Amolyt Pharma : Mark Sumeray nommé au poste de Chief Medical Officer

Amolyt Pharma, société spécialisée dans le développement de peptides thérapeutiques ciblant les maladies endocriniennes rares, a annoncé le recrutement de Mark Sumeray, M.D., MS, FRCS, figure du secteur des biotechnologies, au poste de Chief Medical Officer. Mark Sumeray occupait la fonction de Chief Medical Officer d’Amryt Pharmaceuticals, depuis septembre 2016.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents