Edition du 24-09-2020

Maladies neurologiques : Rhenovia signe un accord de plus de 500 000 euros avec l’AFM

Publié le vendredi 10 décembre 2010

Rhenovia Pharma, une jeune société biotechnologique spécialisée dans le développement et l’optimisation de traitements de maladies du système nerveux central et périphérique vient de signer un contrat de projet stratégique avec l’Association Française contre les Myopathies (AFM). Cet accord, d’un montant de plus de 500 000 euros et conclu pour deux ans, vise à  contribuer à accélérer le développement de la technologie unique de Rhenovia et permettra à l’AFM d’ouvrir de nouvelles pistes de traitements pour des maladies neurologiques.
 
Ce projet stratégique a pour but d’accélérer le développement et de poursuivre la validation expérimentale de la technologie unique de Rhenovia de simulation de la transmission nerveuse pour aboutir plus rapidement à son application. Il permettra à l’AFM d’accéder à une approche scientifique plus rapide pour la découverte et la mise au point de nouveaux traitements pharmacologiques pour les maladies neurodégénératives rares. Cette approche profitera également aux pathologies qui affectent un plus grand nombre de malades, comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson.
 
Cette plateforme de biosimulation de la transmission nerveuse de Rhenovia est, à ce jour, la technologie de simulation la plus élaborée appliquée à la recherche de nouveaux médicaments pour les maladies affectant le cerveau. Elle améliore aussi l’efficacité et/ou le profil d’effets secondaires des médicaments existants, et permet de revaloriser des candidats médicaments écartés par l’industrie pharmaceutique. La plateforme de Rhenovia est capable, en effet, de reproduire sur ordinateur les résultats des expériences, et inversement, de prédire l’effet de médicaments confirmés ensuite par l’expérimentation. Cette technologie induit une diminution des coûts, une partie des recherches sur des modèles animaux étant remplacée par des études sur ordinateurs, le taux de succès des candidats-médicaments étant amélioré avec la prise en compte de la réalité physiologique et pathologique et le temps de mise sur le marché réduit (réduction des fausses pistes, etc).
 
La puissance et la validité de l’approche de l’équipe de recherche de Rhenovia, première équipe au monde à avoir réussi à simuler sur ordinateur les mécanismes intimes cellulaires et moléculaires qui sont affectés dans certaines pathologies du système nerveux, ont été récemment réaffirmées au travers d’une publication (Ambert et coll., Open Access Bioinformatics, 2010, 2 :113-125), et de plusieurs communications scientifiques présentées lors du congrès de la Société de Neurosciences Américaine (San Diego, 13-17 novembre 2010, cf www.rhenovia.com).

Cette technologie unique est déjà proposée sous forme de prestation de service ou de partenariat à l’industrie pharmaceutique et biotechnologique pour optimiser leur recherche et développement de médicaments pour de nombreuses maladies du système nerveux central, notamment par la découverte et la validation de nouvelles cibles thérapeutiques, la caractérisation pharmacologique in silico, l’amélioration de l’efficacité de candidats médicaments et le prolongement de la protection de produits sur le marché arrivant à échéance de brevet. L’extension de la plateforme, notamment grâce à l’AFM, facilitera, à l’issu de ce projet, la création d’une nouvelle plateforme tout spécialement conçue pour une application aux maladies du système nerveux périphérique, en particulier les maladies liées à une altération de la plaque musculaire (myopathies, sclérose amyotrophique latérale, sclérose multiple).
 
« Rhenovia est ravie d’unir ses efforts à ceux de l’AFM, acteur majeur de la recherche française, dans la recherche de traitements des maladies rares du système nerveux et des maladies génétiques musculaires. Notre technologie unique permettra aux laboratoires de recherche associés à l’AFM, d’augmenter l’efficacité et d’optimiser les coûts de leurs recherches. Cet accord illustre parfaitement la pertinence et la force de notre technologie », indique le Dr Serge Bischoff, Président et CEO de Rhenovia Pharma.
 
« Cet accord avec Rhenovia, leader mondial dans son domaine, nous permettra de dynamiser certains de nos programmes de recherche et d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche pour les maladies rares du système nerveux central et périphérique. Des avancées qui bénéficieront aussi aux maladies neurodégénératives plus fréquentes », déclare le Dr Serge Braun, Directeur scientifique de l’AFM.

Source  : Rhenovia Pharma SAS








MyPharma Editions

Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Publié le 24 septembre 2020
Vivet Therapeutics et Pfizer concluent un accord de fabrication relatif à une thérapie génique expérimentale pour la maladie de Wilson

Vivet Therapeutics, une société de biotechnologie de thérapie génique spécialisée dans le développement de traitements pour des maladies hépatiques héréditaires, et Pfizer ont annoncé un accord de fabrication, en vertu duquel Pfizer fournira l’approvisionnement clinique pour un essai clinique de Phase I/II évaluant la thérapie génique expérimentale propriétaire de Vivet, le VTX-801, pour le traitement de la maladie de Wilson, un trouble hépatique rare et potentiellement mortel. L’essai devrait commencer début 2021. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Publié le 24 septembre 2020
Theradiag annonce la création d’un nouvel établissement à Tours

Dans la continuité de son partenariat avec l’Université de Tours annoncé en juillet concernant un accord spécifique de licence exclusive portant sur la fabrication de protéines virales du Covid-19 et un accord de collaboration globale, Theradiag, société spécialisée dans le diagnostic in vitro et le théranostic, a souhaité s’établir localement en Région Centre Val de Loire et a donc créé un établissement secondaire à Tours.

Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d’euros dans le Puy-de-Dôme

Publié le 24 septembre 2020
Carbogen Amcis annonce des investissements majeurs dont plus de 45 millions d'euros dans le Puy-de-Dôme

La société suisse Carbogen Amcis, spécialisée dans le développement des procédés chimiques à destination de l’industrie pharmaceutique ainsi que dans la production de principes actifs (PA) et de médicaments, a annoncé début septembre de nouveaux plans d’expansion en Suisse et en France.

Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Publié le 24 septembre 2020
Nutraceutiques : Nutri&Co réalise une levée de fonds de 4 millions d’euros

Fondée en 2017, cette jeune société française spécialisée dans le domaine des compléments alimentaires vient de réaliser une levée de fonds de près de 4 millions d’euros auprès de la société d’investissement Creadev. En proposant aux consommateurs des produits de qualité supérieure, Nutri&Co affiche son ambition de devenir une des marques leaders du secteur européen des nutraceutiques. Un marché évalué à près de 16 milliards d’euros.

BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Publié le 23 septembre 2020
BioValley France : Stephan Jenn élu nouveau président du pôle de compétitivité santé du Grand Est

Stephan Jenn vient d’être élu à la présidence de BioValley France, le pôle de compétitivité santé du Grand Est, lors de l’Assemblée Générale qui s’est déroulée le 22 septembre 2020 à Strasbourg.

Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Publié le 23 septembre 2020
Celltrion : feu vert des autorités coréennes pour un essai pivot de phase II/III sur son candidat-traitement contre la COVID-19

Le groupe Celltrion a annoncé aujourd’hui que le ministère coréen de la Sécurité des aliments et des médicaments (MFDS) a approuvé la demande IND de nouveau médicament expérimental, déposée par la société en vue d’un essai clinique pivot de phase II/III sur le CT-P59, le candidat-traitement de la COVID-19 sous la forme d’un anticorps monoclonal. Cet essai international évaluera l’innocuité et l’efficacité du CT-P59 chez les patients présentant des symptômes légers à modérés d’une infection au SARS-CoV-2.

Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Publié le 23 septembre 2020
Valbiotis sélectionnée pour présenter 3 études sur TOTUM-63 par l’EASD

Valbiotis, entreprise de Recherche & Développement engagée dans l’innovation scientifique, pour la prévention et la lutte contre les maladies métaboliques, annonce la sélection de 3 études sur TOTUM-63 par l’European Association for the Study of Diabetes (EASD), qui seront présentées lors du congrès annuel de l’association en septembre 2020.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents