Edition du 08-08-2022

Maladies neurologiques : Rhenovia signe un accord de plus de 500 000 euros avec l’AFM

Publié le vendredi 10 décembre 2010

Rhenovia Pharma, une jeune société biotechnologique spécialisée dans le développement et l’optimisation de traitements de maladies du système nerveux central et périphérique vient de signer un contrat de projet stratégique avec l’Association Française contre les Myopathies (AFM). Cet accord, d’un montant de plus de 500 000 euros et conclu pour deux ans, vise à  contribuer à accélérer le développement de la technologie unique de Rhenovia et permettra à l’AFM d’ouvrir de nouvelles pistes de traitements pour des maladies neurologiques.
 
Ce projet stratégique a pour but d’accélérer le développement et de poursuivre la validation expérimentale de la technologie unique de Rhenovia de simulation de la transmission nerveuse pour aboutir plus rapidement à son application. Il permettra à l’AFM d’accéder à une approche scientifique plus rapide pour la découverte et la mise au point de nouveaux traitements pharmacologiques pour les maladies neurodégénératives rares. Cette approche profitera également aux pathologies qui affectent un plus grand nombre de malades, comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson.
 
Cette plateforme de biosimulation de la transmission nerveuse de Rhenovia est, à ce jour, la technologie de simulation la plus élaborée appliquée à la recherche de nouveaux médicaments pour les maladies affectant le cerveau. Elle améliore aussi l’efficacité et/ou le profil d’effets secondaires des médicaments existants, et permet de revaloriser des candidats médicaments écartés par l’industrie pharmaceutique. La plateforme de Rhenovia est capable, en effet, de reproduire sur ordinateur les résultats des expériences, et inversement, de prédire l’effet de médicaments confirmés ensuite par l’expérimentation. Cette technologie induit une diminution des coûts, une partie des recherches sur des modèles animaux étant remplacée par des études sur ordinateurs, le taux de succès des candidats-médicaments étant amélioré avec la prise en compte de la réalité physiologique et pathologique et le temps de mise sur le marché réduit (réduction des fausses pistes, etc).
 
La puissance et la validité de l’approche de l’équipe de recherche de Rhenovia, première équipe au monde à avoir réussi à simuler sur ordinateur les mécanismes intimes cellulaires et moléculaires qui sont affectés dans certaines pathologies du système nerveux, ont été récemment réaffirmées au travers d’une publication (Ambert et coll., Open Access Bioinformatics, 2010, 2 :113-125), et de plusieurs communications scientifiques présentées lors du congrès de la Société de Neurosciences Américaine (San Diego, 13-17 novembre 2010, cf www.rhenovia.com).

Cette technologie unique est déjà proposée sous forme de prestation de service ou de partenariat à l’industrie pharmaceutique et biotechnologique pour optimiser leur recherche et développement de médicaments pour de nombreuses maladies du système nerveux central, notamment par la découverte et la validation de nouvelles cibles thérapeutiques, la caractérisation pharmacologique in silico, l’amélioration de l’efficacité de candidats médicaments et le prolongement de la protection de produits sur le marché arrivant à échéance de brevet. L’extension de la plateforme, notamment grâce à l’AFM, facilitera, à l’issu de ce projet, la création d’une nouvelle plateforme tout spécialement conçue pour une application aux maladies du système nerveux périphérique, en particulier les maladies liées à une altération de la plaque musculaire (myopathies, sclérose amyotrophique latérale, sclérose multiple).
 
« Rhenovia est ravie d’unir ses efforts à ceux de l’AFM, acteur majeur de la recherche française, dans la recherche de traitements des maladies rares du système nerveux et des maladies génétiques musculaires. Notre technologie unique permettra aux laboratoires de recherche associés à l’AFM, d’augmenter l’efficacité et d’optimiser les coûts de leurs recherches. Cet accord illustre parfaitement la pertinence et la force de notre technologie », indique le Dr Serge Bischoff, Président et CEO de Rhenovia Pharma.
 
« Cet accord avec Rhenovia, leader mondial dans son domaine, nous permettra de dynamiser certains de nos programmes de recherche et d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche pour les maladies rares du système nerveux central et périphérique. Des avancées qui bénéficieront aussi aux maladies neurodégénératives plus fréquentes », déclare le Dr Serge Braun, Directeur scientifique de l’AFM.

Source  : Rhenovia Pharma SAS








MyPharma Editions

Néovacs projette d’investir dans Pharnext pour financer l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Publié le 8 août 2022
Néovacs projette d'investir dans Pharnext pour financer l'étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la CMT1A

Néovacs a annoncé être entré en négociation avec la société Pharnext afin d’accompagner la société biopharmaceutique à un stade clinique avancé développant de nouvelles thérapies pour des maladies neurodégénératives sans solution thérapeutique satisfaisante. Le financement envisagé permettrait de soutenir les opérations et les besoins en trésorerie de Pharnext, notamment l’étude clinique pivot de Phase III de PXT3003 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth de type 1A (CMT1A).

Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Publié le 8 août 2022
Abivax : le programme clinique de phase 3 avec obefazimod dans la rectocolite hémorragique avance après l’approbation de l’IRB aux Etats-Unis

Abivax a reçu l’approbation du comité central d’éthique aux États-Unis (IRB – Institutional Review Board) permettant l’initiation du recrutement des patients aux États-Unis dans les études d’induction de phase 3 avec le candidat médicament obefazimod (ABX464) dans le traitement de la rectocolite hémorragique. L’inclusion d’un premier patient est anticipée d’ici la fin du troisième trimestre 2022.

Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Publié le 5 août 2022
Oncologie : Sanofi et Innovent Biologics nouent une collaboration stratégique en Chine

Sanofi et Innovent Biologics ont annoncé l’établissement d’une collaboration visant à mettre des médicaments innovants à la disposition des patients atteints de cancers difficiles à traiter en Chine. Innovent est une entreprise biopharmaceutique de pointe dotée de solides capacités de développement clinique et d’une large empreinte commerciale en Chine.

Gilead-Kite : autorisation d’accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Publié le 4 août 2022
Gilead-Kite : autorisation d'accès précoce accordée à Yescarta® en deuxième ligne de traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B

Kite, société du groupe Gilead, a annoncé que la Haute Autorité de Santé (HAS) a accordé une autorisation d’accès précoce à sa thérapie cellulaire CAR T Yescarta® (axicabtagene ciloleucel) dans le traitement du Lymphome Diffus à Grandes Cellules B (DLBCL) réfractaire ou en rechute dans les 12 mois après la fin d’un traitement de première ligne et éligible à une chimiothérapie de rattrapage suivie d’une chimiothérapie d’intensification en vue d’une autogreffe de cellules souches hématopoïétiques.

Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Publié le 3 août 2022
Ipsen : résultats de l’étude de Phase III RESILIENT évaluant Onivyde® comme monothérapie de 2ème ligne dans le cancer du poumon à petites cellules

Ipsen a annoncé aujourd’hui que l’étude de Phase III RESILIENT n’avait pas atteint son critère d’évaluation principal, à savoir la survie globale (OS), par rapport au Topotecan. L’étude évalue Onivyde® (injection d’irinotecan liposomal) par rapport au topotecan chez des patients atteints d’un cancer du poumon à petites cellules (SCLC) ayant progressé pendant ou après un traitement de première ligne à base de platine.

TME Pharma : recrutement du 1er patient du bras d’extension utilisant le pembrolizumab dans l’essai de Phase 1/2 GLORIA

Publié le 3 août 2022
TME Pharma  : recrutement du 1er patient du bras d'extension utilisant le pembrolizumab dans l'essai de Phase 1/2 GLORIA

TME Pharma, société de biotechnologie spécialisée dans le développement de nouvelles thérapies pour le traitement contre le cancer en ciblant le microenvironnement tumoral (MET), a annoncé que le premier patient du bras d’extension de l’essai clinique de phase 1/2, GLORIA, évaluant l’association du NOX-A12, d’une radiothérapie et de l’inhibiteur de point de contrôle immunitaire PD-1, le pembrolizumab, a été recruté et a reçu sa première semaine de traitement.

COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d’achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Publié le 2 août 2022
COVID-19 : Valneva confirme l’avenant au contrat d'achat avec la Commission Européenne pour son vaccin inactivé

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a confirmé lundi 1er août l’avenant à son accord d’achat anticipé avec la Commission européenne, comme annoncé par la société le 20 juillet 2022, la période pendant laquelle les Etats membres pouvaient exercer leur droit de retrait ayant expiré.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents