Edition du 29-05-2022

Rhenovia Pharma boucle une deuxième levée de fonds

Publié le mercredi 12 février 2014

Rhenovia Pharma, société biotechnologique spécialisée dans la biosimulation appliquée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments, a annoncé mercredi avoir levé 540 000 euros auprès de ses actionnaires historiques, lors d’un deuxième tour de table.

Créée en 2007, Rhenovia est le leader mondial de la biosimulation dans le domaine du système nerveux (*). Grâce à sa technologie unique, Rhenovia crée des simulateurs informatiques permettant de prédire l’effet de molécules sur des patients sains ou affectés par des pathologies (Alzheimer, Parkinson, épilepsie, dépression…). Ces simulateurs, qui réduisent considérablement le recours aux expérimentations animales, trouvent de nombreuses applications dans les industries pharmaceutique et agroalimentaire ainsi que dans le domaine de la sécurité civile et militaire.

Rhenovia a obtenu en 2009 un premier financement d’un pool d’investisseurs constitué autour d’Alsace Business Angels et de SODIV. La deuxième levée de fonds annoncée aujourd’hui, d’un montant de 540 000 euros, a été réalisée auprès des investisseurs historiques. Celle-ci permet à Rhenovia de renforcer ses fonds propres et d’étoffer ses équipes, notamment dans les domaines du marketing et des applications thérapeutiques.

«Le soutien sans faille de nos actionnaires historiques nous a permis de devenir leader mondial de la biosimulation du système nerveux et de signer nos premiers contrats avec des industriels », déclare le Dr Serge Bischoff, co-fondateur et président de Rhenovia « Ce deuxième tour de table est un jalon majeur. Nous allons désormais accélérer notre développement commercial en capitalisant sur notre avance technologique.»

Une troisième levée de fonds prévue en 2014

En 2014, Rhenovia a prévu de réaliser un troisième tour de table de 2 millions d’euros, ouvert à de nouveaux investisseurs, notamment des family offices. La société, qui s’est jusqu’ici développée essentiellement à travers ses capacités d’autofinancement, compte en effet accélérer son développement sur les trois marchés clés où elle est déjà présente, à savoir les marchés du médicament, de l’agroalimentaire et de la neurotoxicité.

Rhenovia cible ainsi trois marchés à très fort potentiel et aux besoins grandissants. Sa technologie permet à l’industrie pharmaceutique d’identifier de nouveaux candidats-médicaments et de raccourcir leur temps de développement, tout en diminuant les coûts de R&D. Elle permet également d’anticiper les risques (effets secondaires, interactions avec d’autres molécules…) et de diminuer ainsi le taux d’échec au stade clinique. Les enjeux de santé et financiers sont donc considérables.

Dans le domaine de l’agroalimentaire, les simulateurs de Rhenovia permettent d’étudier les propriétés des aliments, nutraceutiques et compléments alimentaires sur le système nerveux. Ils contribuent ainsi à la R&D du secteur et à la validation des allégations en matière de santé. L’un des enjeux est une meilleure prévention des maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson…).

Enfin, la technologie de Rhenovia permet de mesurer les effets des agents neurotoxiques tels que les pesticides, les nanoparticules, les rejets industriels ou les armes chimiques. Elle peut en outre contribuer à la mise au point d’antidotes contre les gaz de combat. Elle intéresse ainsi en premier lieu les acteurs de la protection civile et militaire.

Rhenovia possède d’ores et déjà des références clients sur chacun de ces trois marchés. L’offre de Rhenovia comprend aujourd’hui du conseil à très haute valeur ajoutée, des services issus de l’exploitation de ses simulateurs informatiques, le développement de nouveaux simulateurs sur mesure, et le licencing de nouvelles technologies.

Les fonds levés en 2014 doivent lui permettre d’accélérer fortement son rythme de développement commercial. La société va notamment compléter son offre de services et la structurer en fonction de chacun des marchés visés. Rhenovia entend ainsi capter une part significative du marché international de la biosimulation du système nerveux, un marché en forte croissance qu’elle estime à plusieurs dizaines de millions d’euros en 2018.

* étude « Global Biosimulation Technology Market (2012-2017) » de MarketsandMarkets, novembre 2012

Source : Rhenovia Pharma








MyPharma Editions

Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l’azacitidine

Publié le 27 mai 2022
Servier reçoit l’approbation de la FDA pour TIBSOVO® en association avec l'azacitidine

Servier, groupe pharmaceutique international indépendant, a annoncé aujourd’hui que la FDA (agence américaine du médicament) a approuvé TIBSOVO (comprimés d’ivosidenib) en association avec l’azacitidine pour le traitement des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë (LMA) nouvellement diagnostiquée et porteurs d’une mutation du gène IDH1. Cette approbation cible les adultes de 75 ans et plus, ou présentant […]

AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

Publié le 27 mai 2022
AB Science : Health Canada a démarré la revue du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la SLA

AB Science a annoncé que l’autorité de santé canadienne (Health Canada) a émis un avis favorable à l’issue de l’examen préliminaire du dossier d’enregistrement du masitinib dans le traitement de la sclérose latérale amyotrophique (SLA), ce qui signifie que le dossier soumis par AB Science a été examiné et jugé acceptable pour revue.

Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Publié le 25 mai 2022
Guerbet : Carine Dagommer nommée administrateur et renouvellement du mandat de Nicolas Louvet

Guerbet, le groupe pharmaceutique dédié à l’imagerie médicale, a annoncé la nomination de Carine Dagommer et le renouvellement de Nicolas Louvet en qualité d’administrateurs. Ces résolutions ont été adoptées par l’Assemblée Générale des actionnaires de Guerbet qui s’est tenue le 20 mai.

Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Publié le 25 mai 2022
Chikungunya : Valneva achève avec succès l’essai d’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique

Valneva, société spécialisée dans les vaccins, a annoncé le succès de l’essai de Phase 3 visant à évaluer l’homogénéité des lots cliniques de son candidat vaccin à injection unique contre le chikungunya, VLA1553. L’analyse finale incluait les données de suivi à six mois et a confirmé les résultats initiaux annoncés en décembre 2021.

Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Publié le 25 mai 2022
Crossject : premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence

Crossject, « specialty pharma » qui développe et commercialisera prochainement un portefeuille de médicaments combinés dédiés aux situations d’urgence, a annoncé les premières injections de ZENEO® Midazolam pour l’étude clinique de bioéquivalence.

Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Publié le 24 mai 2022
Pierre Fabre et l’EORTC débutent une vaste étude clinique de phase III sur le traitement adjuvant du mélanome de stade IIB-C

Pierre Fabre et l’Organisation européenne pour la recherche et le traitement du cancer (EORTC) ont annoncé aujourd’hui la sélection du premier patient atteint d’un mélanome réséqué de stade IIB-C avec mutation BRAF V600E/K pour l’étude de phase III COLUMBUS-AD (NCT05270044 ; EORTC-2139-MG).

Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Publié le 23 mai 2022
Sanofi : la FDA approuve Dupixent® pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles de l’adulte et de l’enfant à partir de 12 ans

Sanofi vient d’annoncer que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a approuvé Dupixent® (dupilumab) 300 mg une fois par semaine pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles des patients à partir de l’âge de 12 ans, pesant au moins 40 kg. Avec cette approbation, Dupixent devient le premier et le seul médicament expressément indiqué pour le traitement de l’œsophagite à éosinophiles aux États-Unis.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Pagepersonnel

MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents