Edition du 15-10-2018

Rhenovia Pharma boucle une deuxième levée de fonds

Publié le mercredi 12 février 2014

Rhenovia Pharma, société biotechnologique spécialisée dans la biosimulation appliquée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments, a annoncé mercredi avoir levé 540 000 euros auprès de ses actionnaires historiques, lors d’un deuxième tour de table.

Créée en 2007, Rhenovia est le leader mondial de la biosimulation dans le domaine du système nerveux (*). Grâce à sa technologie unique, Rhenovia crée des simulateurs informatiques permettant de prédire l’effet de molécules sur des patients sains ou affectés par des pathologies (Alzheimer, Parkinson, épilepsie, dépression…). Ces simulateurs, qui réduisent considérablement le recours aux expérimentations animales, trouvent de nombreuses applications dans les industries pharmaceutique et agroalimentaire ainsi que dans le domaine de la sécurité civile et militaire.

Rhenovia a obtenu en 2009 un premier financement d’un pool d’investisseurs constitué autour d’Alsace Business Angels et de SODIV. La deuxième levée de fonds annoncée aujourd’hui, d’un montant de 540 000 euros, a été réalisée auprès des investisseurs historiques. Celle-ci permet à Rhenovia de renforcer ses fonds propres et d’étoffer ses équipes, notamment dans les domaines du marketing et des applications thérapeutiques.

«Le soutien sans faille de nos actionnaires historiques nous a permis de devenir leader mondial de la biosimulation du système nerveux et de signer nos premiers contrats avec des industriels », déclare le Dr Serge Bischoff, co-fondateur et président de Rhenovia « Ce deuxième tour de table est un jalon majeur. Nous allons désormais accélérer notre développement commercial en capitalisant sur notre avance technologique.»

Une troisième levée de fonds prévue en 2014

En 2014, Rhenovia a prévu de réaliser un troisième tour de table de 2 millions d’euros, ouvert à de nouveaux investisseurs, notamment des family offices. La société, qui s’est jusqu’ici développée essentiellement à travers ses capacités d’autofinancement, compte en effet accélérer son développement sur les trois marchés clés où elle est déjà présente, à savoir les marchés du médicament, de l’agroalimentaire et de la neurotoxicité.

Rhenovia cible ainsi trois marchés à très fort potentiel et aux besoins grandissants. Sa technologie permet à l’industrie pharmaceutique d’identifier de nouveaux candidats-médicaments et de raccourcir leur temps de développement, tout en diminuant les coûts de R&D. Elle permet également d’anticiper les risques (effets secondaires, interactions avec d’autres molécules…) et de diminuer ainsi le taux d’échec au stade clinique. Les enjeux de santé et financiers sont donc considérables.

Dans le domaine de l’agroalimentaire, les simulateurs de Rhenovia permettent d’étudier les propriétés des aliments, nutraceutiques et compléments alimentaires sur le système nerveux. Ils contribuent ainsi à la R&D du secteur et à la validation des allégations en matière de santé. L’un des enjeux est une meilleure prévention des maladies neurodégénératives (Alzheimer, Parkinson…).

Enfin, la technologie de Rhenovia permet de mesurer les effets des agents neurotoxiques tels que les pesticides, les nanoparticules, les rejets industriels ou les armes chimiques. Elle peut en outre contribuer à la mise au point d’antidotes contre les gaz de combat. Elle intéresse ainsi en premier lieu les acteurs de la protection civile et militaire.

Rhenovia possède d’ores et déjà des références clients sur chacun de ces trois marchés. L’offre de Rhenovia comprend aujourd’hui du conseil à très haute valeur ajoutée, des services issus de l’exploitation de ses simulateurs informatiques, le développement de nouveaux simulateurs sur mesure, et le licencing de nouvelles technologies.

Les fonds levés en 2014 doivent lui permettre d’accélérer fortement son rythme de développement commercial. La société va notamment compléter son offre de services et la structurer en fonction de chacun des marchés visés. Rhenovia entend ainsi capter une part significative du marché international de la biosimulation du système nerveux, un marché en forte croissance qu’elle estime à plusieurs dizaines de millions d’euros en 2018.

* étude « Global Biosimulation Technology Market (2012-2017) » de MarketsandMarkets, novembre 2012

Source : Rhenovia Pharma








MyPharma Editions

LNC Therapeutics acquiert les droits d’exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l’université de Cornell

Publié le 15 octobre 2018
LNC Therapeutics acquiert les droits d'exploitation exclusifs sur le brevet Christensenella, de l'université de Cornell

LNC Therapeutics, société française de biotechnologie spécialisée dans la recherche et le développement de médicaments basés sur le fonctionnement du microbiome intestinal, a annoncé avoir conclu avec l’université de Cornell (Ithaca, NY, USA) un accord de license exclusif pour l’acquisition des droits d’exploitation sur sa famille de brevets Christensenella.

Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

Publié le 15 octobre 2018
Agnès Buzyn annonce la création d’un « Health Data Hub »

À la suite de la remise du rapport Villani, le Président de la république avait annoncé que la santé serait un des secteurs prioritaires pour le développement de l’intelligence artificielle. Le 16 mai dernier, Agnès Buzyn avait lancé une mission de préfiguration afin de créer un « Health Data Hub » et d’élargir le système national de données de santé.

Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Publié le 15 octobre 2018
Genkyotex : des données d’efficacité du GKT831 présentées lors du Liver Meeting® de l’AASLD 2018

Genkyotex, société biopharmaceutique et leader des thérapies NOX, a annoncé qu’un abstract sur des données précliniques démontrant que le GKT831, le produit candidat phare de la société, a fait régresser la fibrose dans un modèle de souris déficientes en MDR2, sera présenté lors du congrès annuel de l’AASLD (American Association for the Study of Liver Diseases) (le « Liver Meeting® »), qui se tiendra à San Francisco du 9 au 13 novembre 2018.

Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Publié le 15 octobre 2018
Chugai lance un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde

Chugai, la filiale japonaise du groupe pharmaceutique Roche, a annoncé la sortie d’un anime de sensibilisation à la polyarthrite rhumatoïde doublé en anglais et sous-titré en chinois, coréen, français et espagnol, célébrant la Journée mondiale de l’arthrite le 12 octobre.

Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Publié le 11 octobre 2018
Leem : Michael Danon (Groupe Pierre Fabre) entre au Conseil d’administration

Le Conseil d’administration du Leem (Les Entreprises du Médicament) a procédé, le 9 octobre 2018, à la cooptation de Michael Danon, Directeur Général Adjoint et Secrétaire Général du Groupe Pierre Fabre, dans la famille géographique des « moyens laboratoires français ». Il remplace Frédéric Duchesne.

Néovacs : poursuite du développement de l’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Publié le 11 octobre 2018
Néovacs : poursuite du développement de l'IFNalpha Kinoide en Corée du Sud

Néovacs a annoncé la poursuite du développement de son vaccin thérapeutique phare : L’IFNalpha Kinoide en Corée du Sud avec la société coréenne CKD pharm, sur la base du contrat de licence signé entre les deux sociétés en décembre 2015 d’une valeur potentielle de 5M€ au total. Cet accord de licence vise le développement et la commercialisation de l’IFNalpha Kinoide dans les indications Lupus et Dermatomyosite, en Corée du Sud.

OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d’essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

Publié le 11 octobre 2018
OSE Immunotherapeutics : demande d’autorisation d'essai clinique pour Tedopi® en combinaison avec nivolumab dans le cancer du pancréas

OSE Immunotherapeutics a annoncé la soumission d’une demande d’autorisation d’un essai clinique de Phase 2 de Tedopi® dans le cancer du pancréas avancé ou métastatique. Cet essai évaluera Tedopi®, 10 néoépitopes associés qui activent les lymphocytes T cytotoxiques, utilisé seul ou en combinaison avec nivolumab, inhibiteur de point de contrôle immunitaire qui lève les freins empêchant l’action des lymphocytes T, versus le traitement de maintenance standard par Folfiri*.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions