Edition du 05-06-2020

Accueil » E-santé » Médecine

Maladies rares : Sanofi Genzyme présente un serious game inédit à l’occasion de Futur en Seine

Publié le jeudi 8 juin 2017

Maladies rares : Sanofi Genzyme présente un serious game inédit à l’occasion de Futur en SeineSanofi Genzyme présente le serious game « Socrate » à l’occasion de Futur en Seine, le plus grand festival européen du numérique à Paris. Socrate a pour vocation de sensibiliser les médecins généralistes aux maladies rares et de faciliter l’orientation de leurs patients vers les centres experts.

L’errance diagnostique, une priorité de santé publique, demeure une question majeure pour les patients atteints de maladie rare : 25 % des patients attendent près de 4 ans avant que la recherche de leur diagnostic ne débute1.

« Et si c’était une maladie rare ? »

Pour répondre à ce besoin, Sanofi Genzyme a proposé à une équipe d’étudiants de trois grandes écoles (Ecole Centrale Paris, ESSEC, Strate Collège), à travers le programme CPi (Création d’un Produit innovant), d’allier leurs expertises respectives et de concevoir une solution digitale pour sensibiliser les médecins généralistes aux maladies rares et faciliter l’orientation de leurs patients aux centres experts pour, in fine, accélérer le diagnostic et la prise en charge.

Le serious game Socrate est ainsi né, après un travail d’enquête mené auprès des professionnels de santé et des associations de patients.

Les deux premiers Plans Nationaux Maladies Rares ont permis d’améliorer la prise en charge des patients sur le territoire. Les médecins spécialisés, au sein des services hospitaliers connaissent bien le réseau de centres experts. Cependant, le médecin généraliste de ville, premier interlocuteur du patient, reste insuffisamment informé et formé sur les maladies rares et les structures spécifiques auxquelles il peut adresser ses patients.

Le médecin généraliste doit être sensibilisé à la culture du doute : « Je ne sais pas de quelle maladie il s’agit : et si c’était une maladie rare ? ». Aujourd’hui, 3 millions de français sont concernés par l’une des 7 000 maladies rares répertoriées2 .

En tant que partenaire officiel de Futur en Seine depuis 3 ans, Sanofi présente cette innovation, parmi d’autres e-solutions, sur son stand du 8 au 10 juin à la Grande Halle de la Villette à Paris.

Découvrir le serious game Socrate

1 Enquête ERRADIAG – février 2016 – Alliance Maladies Rares
2 Maladies Rares Info Service : http://www.maladiesraresinfo.org/formation-informations-maladies-rares/plus-d-infos-sur-les-maladies-rares/

Source : Sanofi








MyPharma Editions

Gustave Roussy : le Dr Jean-Michel Heard nommé secrétaire général de la recherche

Publié le 4 juin 2020
Gustave Roussy : le Dr Jean-Michel Heard nommé secrétaire général de la recherche

Gustave Roussy renforce sa direction de la recherche avec l’arrivée le 2 juin du Dr Jean-Michel Heard en tant que Secrétaire Général. En lien avec le Pr Fabrice André, directeur de la recherche de l’Institut, le Dr Heard participera à la définition de la politique de la recherche, contribuera à l’élaboration de la stratégie scientifique et conduira sa mise en œuvre sur le plan organisationnel. Il coordonnera également les réponses aux appels à projets nationaux et internationaux.

Nouvelles nominations au Collège de la HAS

Publié le 4 juin 2020
Nouvelles nominations au Collège de la HAS

Isabelle Adenot, Catherine Geindre, Valérie Paris et Christian Saout sont nommés membres du Collège de la Haute Autorité de santé par le président de la République à compter du 1e juin 2020 par décret du 31 mai 2020. La première l’est sur proposition du président du Conseil économique, social et environnemental, les suivants sur proposition du ministre des Solidarités et de la Santé. Catherine Geindre et Valérie Paris intègrent pour la première fois le Collège alors qu’Isabelle Adenot et Christian Saout effectueront un second mandat.

Pierre Fabre : AMM européenne pour BRAFTOVI® en association avec du cétuximab dans le cancer colorectal métastatique avec mutation BRAFV600E

Publié le 4 juin 2020
Pierre Fabre : AMM européenne pour BRAFTOVI® en association avec du cétuximab dans le cancer colorectal métastatique avec mutation BRAFV600E

Pierre Fabre vient d’annoncer l’autorisation de mise sur le marché par la Commission européenne (CE) de BRAFTOVI® (encorafénib) en association avec du cétuximab (commercialisé sous le nom d’Erbitux®), dans le cadre du traitement des patients adultes atteints d’un cancer colorectal métastatique (CCRm) avec mutation BRAFV600E ayant reçu un traitement systémique au préalable.1

Galapagos France : le Docteur Xavier Amores nommé au poste de Directeur Médical

Publié le 3 juin 2020
Galapagos France : le Docteur Xavier Amores nommé au poste de Directeur Médical

Le Docteur Xavier Amores a rejoint l’équipe de Fabrice Michiels, Directeur Général de Galapagos France, en tant que Directeur Médical France depuis le 20 avril 2020, constituant ainsi le point final d’une Medical leadership team aboutie.

Benjamin Pruvost nommé Président du Directoire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)

Publié le 2 juin 2020
Benjamin Pruvost nommé Président du Directoire de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM)

Nommé par le Conseil de surveillance de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) le 18 mai dernier, Benjamin Pruvost prendra ses fonctions de Président du Directoire de la FRM à la mi-juin. Il succède à Denis Le Squer qui occupait ces fonctions depuis 2006.

Celltrion : résultats précliniques positifs pour son traitement antiviral par anticorps du COVID-19

Publié le 2 juin 2020
Celltrion : résultats précliniques positifs pour son traitement antiviral par anticorps du COVID-19

Le groupe Celltrion vient d’annoncer des résultats pré-cliniques probants pour son traitement par anticorps antiviral du COVID-19, avec des données établissant une réduction de 100 fois de la charge virale du SRAS-CoV-2, le virus à l’origine du COVID-19. Le traitement a également mis en évidence une amélioration des lésions pulmonaires à un niveau d’activité normal dans des modèles animaux.

Nicox : démarrage de la 1ère étude de phase 3 pour le NCX 470 dans le glaucome

Publié le 2 juin 2020
Nicox : démarrage de la 1ère étude de phase 3 pour le NCX 470 dans le glaucome

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé le démarrage de la première étude clinique de phase 3, Mont Blanc, par le recrutement, hier, des premiers 12 patients. L’étude Mont Blanc vise à évaluer le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez des patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents