Edition du 09-05-2021

Accueil » Et aussi » Industrie » Nominations

MDxHealth nomme un nouveau collège d’experts scientifiques

Publié le jeudi 24 mars 2011

MDxHealth, une société de diagnostic moléculaire dans le domaine du traitement personnalisé du cancer, a annoncé aujourd’hui avoir nommé un collège consultatif d’experts scientifiques de haut niveau pour soutenir la direction de la société dans sa nouvelle stratégie. Les membres de ce collège aideront la direction à développer les programmes actuels de son pipeline et la conseilleront sur de nouvelles orientations pour l’application de sa plate-forme technologique.
  
 « Chacune des personnes  à avoir rejoint notre nouveau collège consultatif d’experts scientifques est un pionnier dans le diagnostic moléculaire du cancer, y compris le cancer de la prostate, un domaine dans lequel MDxHealth est particulièrement bien positionnée », a déclaré le Dr Jan Groen, directeur général de MDxHealth. «Leur expérience de longue date et leurs vastes réseaux de contacts nous fournira un soutien stratégique inestimable dans le développement de nos programmes et nous aidera à ouvrir de nouvelles voies pour l’application de notre plate-forme de méthylation d’ADN. »
 
 Le nouveau collège d’experts scientifiques est composé de :
 
 Jonathan I. Epstein, MD
  Le Dr Epstein est professeur de pathologie urologique Reinhard, professeur dans les départements de pathologie, urologie et d’oncologie, directeur de la pathologie chirurgicale au département de pathologie de l’Université Johns Hopkins. Il est l’un des experts mondiaux reconnus dans le domaine de la pathologie urologique. Il est responsable du plus grand programme de bourses de pathologie génito-urinaire dans le monde, avec quatre étudiants par an. En tant que directeur du service de consultation de pathologie génito-urinaire, il supervise environ 16.000 consultations de pathologie génito-urinaire chaque année. Ses domaines d’intérêt comprennent le néoplasie intra-épithélial de la prostate, le diagnostic d’adénocarcinome limité sur biopsie à l’aiguille, la prédiction du pronostic du cancer de la prostate et des sous-types inhabituels de cancer de la vessie.
 
 James G. Herman, MD
   Le Dr Herman est professeur de biologie oncologique au centre d’oncologie de Johns Hopkins. Son laboratoire a été un pionnier de la technologie de méthylation spécifique PCR et continue de se concentrer sur les changements épigénétiques qui se rapportent au développement et la progression des cancers humains. Les publications du Dr. Herman ont énormément fait progresser les domaines de l’épigénétique et de son impact sur le cancer humain. Le Dr Herman a également une position clinique dans le Johns Hopkins Cancer Center. Ses travaux de recherche appliquée dans les domaines de la pharmacogénomique et de l’instabilité génomique ont conduit à la mise au point de tests de diagnostic qui pourraient considérablement améliorer les résultats cliniques chez les patients présentant plusieurs types de cancer.
 
Gerrit A. Meijer, MD, PhD
  Le Dr Meijer est professeur de pathologie et président du département de pathologie au centre médical de l’Université libre d’Amsterdam aux Pays-Bas.  Il est également co-président du centre de génomique, chef du programme de maîtrise en oncologie, directeur de l’Oncology Graduate School d’Amsterdam, et rédacteur en chef de Cellular Oncology. Le Dr Meijer est un pathologiste avec un intérêt particulier dans la recherche du cancer et qui se concentre sur le tractus gastro-intestinal. Il dirige un groupe de recherche orienté sur la recherche translationnelle dans les cancers colorectaux et gastriques. Ses thèmes de recherche actuels comprennent le profilage des tumeurs génomiques et protéomiques pour stratifier les patients pouvant bénéficier de traitements individualisés. En outre, le profilage génomique et protéomique de lésions précancéreuses est utilisé pour identifier et valider des biomarqueurs destinés à la détection précoce du cancer.
  
 Eric M. Wallen, MD
 Le Dr Wallen est professeur agrégé de chirurgie à la division d’urologie du centre médical de l’Université de Caroline du Nord, à Chapel Hill.  Il se concentre principalement sur le cancer de la prostate. Avant 2003, il a été professeur adjoint d’urologie à l’école de médecine de Dartmouth dans le New Hampshire. Le Dr Wallen a obtenu son diplôme de médecine à l’Université de Californie, Los Angeles et un baccalauréat ès arts à l’Université de Yale à New Haven, Connecticut. Il a suivi sa spécialisation (internat et résidence) en chirurgie générale et urologique au centre médical de l’Université de Stanford, en Californie. Il est reconnu par le conseil américain de l’urologie. Le Dr Wallen est un expert dans la technique de pointe qu’est la robotique, la chirurgie prostatectomique préservant les filets nerveux. Le Dr Wallen a beaucoup publié dans des revues d’experts et est l’auteur de nombreux chapitres de livres médicaux. Sa connaissance approfondie des divers contextes cliniques qui entourent le cancer de la prostate est tirée non seulement de la gestion actuelle de ses patients mais aussi de son implication dans la recherche de pointe pour améliorer le diagnostic des maladies, le traitement et le pronostic.
  
Source :  MDxHealth








MyPharma Editions

Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d’UPSA

Publié le 6 mai 2021
Isabelle Van Rycke nommée présidente et CEO d'UPSA

Le groupe Taisho Pharmaceutical vient d’annoncer la nomination d’Isabelle Van Rycke en tant que présidente et CEO du laboratoire UPSA à compter du 10 mai 2021.

GSK : Benlysta approuvé dans l’UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

Publié le 6 mai 2021
GSK : Benlysta approuvé dans l'UE pour les patients adultes atteints d’une glomérulonéphrite lupique (GNL) active

GlaxoSmithKline (GSK) vient d’annoncer que la Commission européenne a approuvé l’utilisation de BENLYSTA (bélimumab) par voie intraveineuse et sous-cutanée, pour le traitement des patients adultes atteints de glomérulonéphrite lupique (GNL) active, en association avec des immunosuppresseurs.

Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Publié le 6 mai 2021
Immunologie : Sanofi noue une collaboration de trois ans avec Stanford Medicine pour intensifier sa recherche

Sanofi vient de conclure une collaboration de trois ans avec la Faculté de médecine de l’Université de Stanford. Ensemble, et grâce à des échanges scientifiques ouverts, les deux organisations et leurs chercheurs s’emploieront à approfondir les connaissances en immunologie et inflammation.

Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Publié le 5 mai 2021
Gustave Roussy rejoint le consortium WIN pour la médecine personnalisée du cancer

Gustave Roussy et le consortium WIN (Worldwide Innovative Networking) pour la médecine personnalisée du cancer s’associent pour faire progresser la recherche et l’innovation en cancérologie.

GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d’anticorps humanisés first-in-class pour l’oncologie

Publié le 5 mai 2021
GamaMabs Pharma : acquisition par Exelixis de son programme d'anticorps humanisés first-in-class pour l'oncologie

GamaMabs Pharma, société de biotechnologie française spécialisée dans le développement d’anticorps thérapeutiques en oncologie, annonce aujourd’hui la signature d’un accord avec Exelixis, Inc. (Nasdaq: EXEL) pour l’acquisition de tous les droits, titres et intérêts de la technologie d’anticorps AMHR2 de GamaMabs (lors de la réalisation de l’achat et selon certaines conditions prévues au contrat).

Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Publié le 5 mai 2021
Nicox : partenariat avec Laboratorios Grin pour ZERVIATE au Mexique

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie, a annoncé la signature d’un accord de concession de licence exclusif avec Laboratorios Grin, une filiale à 100% de Lupin, pour l’enregistrement et la commercialisation au Mexique de ZERVIATETM (solution ophtalmique de cétirizine), 0,24% pour le traitement du prurit oculaire associé aux conjonctivites allergiques.

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Publié le 5 mai 2021
Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19 aux États-Unis

Sanofi va aider Moderna à produire son vaccin COVID-19Sanofi a annoncé avoir conclu un accord avec Moderna, aux termes duquel le groupe pharmaceutique français contribuera à la fabrication du vaccin contre la COVID-19 de la biotech américaine afin de remédier à la pandémie et de satisfaire à la demande mondiale de vaccins.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents