Edition du 09-03-2021

Journée mondiale contre le tabac: un tiers des bébés exposés durant la grossesse

Publié le lundi 30 mai 2011

Pour la première fois en France, une étude de la consommation de tabac de la femme enceinte a été menée via l’analyse des forums de discussion Internet dédiés à la grossesse. Au terme de huit mois de recueil d’informations, les premiers résultats sont sans appel : 36 % des femmes enceintes ont débuté une grossesse sans avoir arrêté le tabac.

En effet, l’anonymat qu’offrent les forums grossesse permet à ces femmes de se livrer plus facilement sur ce sujet tabou. L’association DNF, soutenue par la Direction générale de la santé, fait le point sur un scandale sanitaire passé sous silence.

Le tabagisme provoque 60 000 morts par an et reste la première cause de cancer évitable. Malgré les messages de santé publique, la consommation de tabac continue d’augmenter chez les femmes, augurant une hausse de la mortalité par cancer dans les années à venir. Mais il n’y a pas que les maladies : les fumeuses ne sont pas des fumeurs, et l’on parle beaucoup moins de l’impact particulier du tabac sur leur santé et sur celle des enfants qu’elles mettent au monde.

Trop de femmes sous-estiment les dangers du tabagisme durant la grossesse.
Si l’opinion publique pense que la femme enceinte arrête instinctivement de fumer à l’annonce de sa grossesse, la situation dans les faits est toute autre puisque l’on estime que 36 % des françaises sont fumeuses au début de leur grossesse et que 22 % fument encore lors du dernier trimestre. Et 56% des femmes qui ont arrêté de fumer pendant la grossesse, reprennent après l’accouchement.

Le tabac est un facteur de risque important dans la grossesse. Outre les problèmes respiratoires (otites, bronchites) chez le jeune enfant, le tabagisme durant la grossesse peut entrainer la mort in utéro, des naissances prématurées ou encore certaines malformations. Beaucoup l’ignorent mais la consommation du tabac, même avant la conception d’un enfant, modifie l’ADN et favorise les ovulations de mauvaise qualité, entrainant une augmentation des fausses couches chez les fumeuses. Les polluants contenus dans la cigarette ont, par conséquent, un effet néfaste pour la maternité en prolongeant les délais de conception et en accélérant la ménopause.

Le tabagisme durant la grossesse est encore un sujet « tabou ».
L’association DNF, avec le soutien du ministère de la santé, a mené une étude inédite consistant à répertorier les messages des femmes enceintes sur les forums Internet dédiés à la grossesse afin d’identifier les perceptions et les comportements des femmes enceintes face aux tabac. L’association a ainsi analysé et regroupé dans une base de données plus de 1500 messages de mamans, fumeuses ou pas, intervenant sur le sujet du tabac dans les forums de discussion. Parallèlement, en partenariat avec le site internet www.magicmaman.com, une enquête on-line a été menée du 11 au 30 avril 2011.

Selon l’analyse de l’observatoire des perceptions et des comportements de la femme enceinte face au tabac sur Internet, il est clairement établi que les futures mamans fumeuses sous-estiment majoritairement les dangers du tabac pour leur bébé. Si de manière globale elles considèrent que fumer est dangereux, elles ignorent –ou contestent– les vrais risques que fait peser le tabac sur le bon déroulement de leur grossesse et sur la santé de leur enfant.

La très grande majorité de ces femmes (plus de 80%) a tenté au moins une fois d’arrêter de fumer pendant la grossesse. Pourtant, un tiers ne savait pas vers qui se tourner. C’est ainsi que 80% des futures mamans ont entrepris une démarche de sevrage seules, sans aucune aide. Selon la micro-enquête réalisée avec magicmaman.com, elles ne seraient que 12 % à avoir abordé avec un spécialiste la problématique du tabac depuis leur début de grossesse. Les sondées ont toutes réduit leur consommation de tabac d’au moins la moitié de leur consommation habituelle pendant leur grossesse. Cependant, une réduction du tabac sans un accompagnement en vue d’arrêter a comme conséquence que ces cigarettes sont fumées de manière plus intense avec une inhalation des toxiques en plus grande quantité. Réduire sa consommation de tabac ne réduit pas les risques : il n’y a que l’arrêt qui présente des vrais bénéfices pour la mère comme pour l’enfant.

La première victime du tabagisme, avant même qu’il ne naisse, reste le bébé. Devant la sous-estimation des dangers, il est impératif que les pouvoirs publics se mobilisent à l’instar de ce qui a été fait pour la consommation d’alcool.

Femme enceinte : un site sur les conséquences du tabac.
En attendant le sursaut nécessaire à l’information des femmes enceintes sur la question du tabac au niveau national, DNF a mis en ligne le site www.grossessesanstabac.fr qui permet à la future maman, sur le ton amical des forums, de comprendre et de s’informer sur les véritables conséquences du tabac.

Enfin, l’association va remettre le rapport « Grossesse sans tabac : observatoire des perceptions et des comportements de la femme enceinte face au tabac sur Internet » au ministère de la santé. Ce rapport rédigé avec la collaboration d’un comité scientifique composé de spécialistes du tabac et de la périnatalité a pour but de tirer la signal d’alarme et de faire réagir les pouvoir publics afin d’assurer aux femmes, et particulièrement à celles qui sont en difficulté socio-économique, une véritable aide pour surmonter leur dépendance et d’assurer aux bébés un début dans la vie sans tabac.

www.grossessesanstabac.fr

Source : www.dnf.asso.fr








MyPharma Editions

Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Publié le 8 mars 2021
Excelya : Nathalie Doize nommée directrice des opérations et Rudolph Rosenberg nommé directeur financier

Excelya, organisme européen indépendant de recherche sous contrat, vient d’annoncer la nomination de Nathalie Doize au poste de directrice des opérations et de Rudolph Rosenberg au poste de directeur administratif et financier d’Excelya.

COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Publié le 8 mars 2021
COVID-19 : Novartis signe un accord préliminaire avec CureVac pour la fabrication de son nouveau vaccin

Novartis a annoncé la signature d’un accord préliminaire avec CureVac pour la production de l’ARN messager et des « produits de matières premières » pour le vaccin CVnCoV, afin de contribuer à la lutte contre la pandémie de COVID-19. Les préparatifs pour le démarrage de la production, le transfert de technologie et les produits test sont déjà en cours. Après l’accord final, Novartis prévoit de démarrer la production au deuxième trimestre 2021. Les premières livraisons sont attendues pour l’été 2021.

AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

Publié le 8 mars 2021
AB Science : une publication indépendante confirme le rôle du masitinib comme thérapie potentielle dans les troubles neurodégénératifs

AB Science a annoncé la publication d’un article évalué par des pairs dans lequel les auteurs concluent que le blocage des hémicanaux sur les mastocytes avec le masitinib représente une nouvelle stratégie prometteuse pour ralentir la progression des maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique (SLA).

Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Publié le 8 mars 2021
Maladie de Lyme : Valneva et Pfizer annoncent l’initiation d’un essai de Phase 2 pour leur candidat vaccin

Valneva, société spécialisée dans les vaccins contre des maladies générant d’importants besoins médicaux, et Pfizer ont annoncé l’initiation de VLA15-221. L’étude VLA15-221 s’appuie sur les données initiales positives de deux études de Phase 2 lancées précédemment, inclut de nouveaux schémas de vaccination et devrait fournir les dernières données de Phase 2 avant une éventuelle décision d’entamer des études pivot de Phase 3.

C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

Publié le 5 mars 2021
C4Diagnostics : Thomas Tran nommé au poste de Managing Director

C4Diagnostics, société de biotechnologie qui développe des tests de diagnostic in vitro (DIV) innovants pour les maladies infectieuses, a annoncé la nomination de Thomas Tran, MBA, au poste de Managing Director. Ses 20 ans de carrière dans l’industrie du diagnostic in vitro sont un atout clé pour structurer les activités de C4Diagnostics, dans un contexte où la société accélère son développement et déploie son portefeuille de produits et de services.

Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Publié le 5 mars 2021
Accure Therapeutics inclut le 1er patient dans son essai de phase II sur la névrite optique aiguë avec son candidat médicament ACT-01

Accure Therapeutics, entreprise espagnole de R&D translationnelle dans le domaine du système nerveux central (SNC), vient d’annoncer avoir inclut le premier patient de son essai clinique de phase II (ACUITY), portant sur des personnes atteintes de névrite optique aiguë (NOA).

Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Publié le 5 mars 2021
Nicox : feu vert pour le démarrage en Chine de l’étude en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470

Nicox, société spécialisée en ophtalmologie,vient d’annoncer que son partenaire Ocumension Therapeutics a reçu l’approbation des autorités réglementaires chinoises (Center for Drug Evaluation of the National Medical Products Administration) pour conduire la partie chinoise de l’étude clinique en cours de phase 3 Denali pour le NCX 470 pour la réduction de la pression intraoculaire (PIO) chez […]

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents