Edition du 19-02-2018

Médecins et Sécu : ultimes négociations sur les dépassements d’honoraires aujourd’hui

Publié le jeudi 15 octobre 2009

Médecins et Sécu : ultimes négociations sur les dépassements d'honoraires ce jeudi C’est aujourd’hui, jeudi 15 octobre, que syndicats de médecins libéraux, assurance maladie et complémentaires santé doivent trouver un accord lors d’une ultime séance de négociation sur les dépassements d’honoraires. Une date limite fixée par la loi, au-delà de laquelle le gouvernement pourrait intervenir par arrêté. Selon le rapport annuel du Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance-maladie, les dépassements autorisés pour les médecins de secteur 2, s’élèvent à 2 milliards d’euros par an.

Alors que les négociations s’enlisent depuis août 2004, syndicats de médecins et assurance maladie vont se retrouver aujourd’hui afin de  tenter de conclure un accord  sur le secteur optionnel.  En théorie, les médecins (chirurgiens, gynécologues-obstétriciens et anesthésistes) s’engageraient à réaliser 30% de leurs actes au tarif Sécu et les 70% restant  avec un dépassement limité à 50%. En échange, les complémentaires santé rembourseraient ces dépassements.

De son côté, l’Unocam, qui représente les assurances complémentaires santé à la table des négociations, souhaitent à l’instar de l’assurance maladie réduire le nombre de médecins autorisés à dépasser les tarifs remboursables. Quant au principal syndicat de médecins, la CSMF, il s’oppose à un « secteur optionnel qui se substituerait au secteur 2 », craignant une « disparition programmée » de ce dernier.

Enfin, le Collectif interassociatif sur la santé met en garde contre un secteur optionnel « qui aboutirait à ce que les Français payent plus pour avoir moins». Le CISS s’alarme sur le fait qu’à terme le secteur optionnel sera ouvert à toutes les spécialités médicales, « à l’instar de ce qui s’est produit avec le secteur II », précise-t-il dans un communiqué et prédit « une augmentation de 50 % du tarif des consultations pour 70 % de nos concitoyens. »

Négociations sur fond d’ultimatum 
« En l’absence d’accord avant le 15 octobre, la loi laisse la possibilité de prendre un arrêté pour une période de quatre mois », a rappelé mercredi, la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, faisant allusion à la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » votée par le Parlement en juin. En effet, Selon la Tribune un projet de décret, en préparation au ministère de la Santé, viserait à alourdir les sanctions à l’encontre des médecins pratiquant des dépassements d’honoraires abusifs. Ce décret reprendrait pour la plupart des sanctions déjà prévues dans un décret de décembre 2008, au titre notamment des refus de soins (avec des sanctions financières pouvant atteindre près de 6 000 euros) et des dépassements abusifs.








MyPharma Editions

Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

Publié le 16 février 2018
Oncologie : PharmaMar signe un accord de licence avec Seattle Genetics

PharmaMar a annoncé la signature d’un accord de licence exclusif en vertu duquel l’américain Seattle Genetics va recevoir les droits mondiaux exclusifs à certaines molécules brevetées de la société biopharmaceutique espagnole,pour le développement, la fabrication et la commercialisation de conjugués anticorps-médicament (CAM) et/ou d’autres conjugués de médicaments incorporant des charges utiles PharmaMar.

Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

Publié le 16 février 2018
Semaine nationale du Rein du 3 au 10 mars 2018

France Rein organise la 13e Semaine nationale du Rein. Cette édition proposera du 3 au 10 mars 2018 des dépistages anonymes et gratuits sur tout le territoire français afin de sensibiliser le plus grand monde à ces pathologies. Un Français sur 10 est concerné par une maladie rénale.

Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux « conséquences incertaines », estime l’Académie de médecine

Publié le 16 février 2018
Pictogramme « Grossesse » sur les médicaments : une mesure aux "conséquences incertaines", estime l'Académie de médecine

Dans un communiqué publié vendredi, l’Académie nationale de médecine considère que l’obligation d’apposer le pictogramme « Grossesse » sur les conditionnements de médicaments est une mesure à « l’intention louable » mais aux « conséquences incertaines » et recommande de redéfinir le périmètre du décret.

Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un « rattrapage vaccinal »

Publié le 16 février 2018
Rougeole : la ministre de la Santé appelle à un "rattrapage vaccinal"

Agnès Buzyn, la ministre de la Santé, a appelé, mercredi 14 février sur France Inter, les « personnes qui ne sont pas vaccinées ou qui n’ont pas fait vacciner leurs enfants » contre la rougeole à « faire un rattrapage ». Depuis le 1er novembre 2017, 387 cas de rougeole ayant entraîné 1 décès et 83 hospitalisations, dont 6 en services de réanimation, ont été déclarés en France.

Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Publié le 16 février 2018
Dispositifs médicaux : Biocorp et Chronicare partenaires sur le marché Nord Américain

Biocorp, société française spécialisée dans le développement de dispositifs médicaux et de systèmes d’administration de médicaments injectables, et Chronicare entreprise américaine proposant des solutions connectées aux patients atteints de maladies chroniques, ont annoncé un accord portant sur le développement, la fourniture et la commercialisation d’une solution commune.

Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Publié le 16 février 2018
Stallergenes Greer : feu vert pour l’indication pédiatrique d’ACTAIR® au Japon

Stallergenes Greer, société biopharmaceutique spécialisée dans le traitement des allergies respiratoires, a annoncé vendredi que son partenaire local au Japon, Shionogi & Co., a obtenu l’autorisation de l’extension de l’indication d’ACTAIR®, comprimé sublingual d’immunothérapie pour le traitement de la rhinite allergique due aux acariens, aux enfants de moins de 12 ans.

Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Publié le 16 février 2018
Antibiotiques : Debiopharm prend une participation dans ABAC Therapeutics

Le groupe suisse Debiopharm a annoncé un investissement dans les antibiotiques avec l’acquisition d’une part minoritaire de la société espagnole ABAC Therapeutics qui développe de nouveaux traitements ciblés destinés aux patients souffrant d’infections sévères.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite





MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions