Edition du 16-11-2018

Médecins et Sécu : ultimes négociations sur les dépassements d’honoraires aujourd’hui

Publié le jeudi 15 octobre 2009

Médecins et Sécu : ultimes négociations sur les dépassements d'honoraires ce jeudi C’est aujourd’hui, jeudi 15 octobre, que syndicats de médecins libéraux, assurance maladie et complémentaires santé doivent trouver un accord lors d’une ultime séance de négociation sur les dépassements d’honoraires. Une date limite fixée par la loi, au-delà de laquelle le gouvernement pourrait intervenir par arrêté. Selon le rapport annuel du Haut Conseil pour l’avenir de l’Assurance-maladie, les dépassements autorisés pour les médecins de secteur 2, s’élèvent à 2 milliards d’euros par an.

Alors que les négociations s’enlisent depuis août 2004, syndicats de médecins et assurance maladie vont se retrouver aujourd’hui afin de  tenter de conclure un accord  sur le secteur optionnel.  En théorie, les médecins (chirurgiens, gynécologues-obstétriciens et anesthésistes) s’engageraient à réaliser 30% de leurs actes au tarif Sécu et les 70% restant  avec un dépassement limité à 50%. En échange, les complémentaires santé rembourseraient ces dépassements.

De son côté, l’Unocam, qui représente les assurances complémentaires santé à la table des négociations, souhaitent à l’instar de l’assurance maladie réduire le nombre de médecins autorisés à dépasser les tarifs remboursables. Quant au principal syndicat de médecins, la CSMF, il s’oppose à un « secteur optionnel qui se substituerait au secteur 2 », craignant une « disparition programmée » de ce dernier.

Enfin, le Collectif interassociatif sur la santé met en garde contre un secteur optionnel « qui aboutirait à ce que les Français payent plus pour avoir moins». Le CISS s’alarme sur le fait qu’à terme le secteur optionnel sera ouvert à toutes les spécialités médicales, « à l’instar de ce qui s’est produit avec le secteur II », précise-t-il dans un communiqué et prédit « une augmentation de 50 % du tarif des consultations pour 70 % de nos concitoyens. »

Négociations sur fond d’ultimatum 
« En l’absence d’accord avant le 15 octobre, la loi laisse la possibilité de prendre un arrêté pour une période de quatre mois », a rappelé mercredi, la ministre de la santé, Roselyne Bachelot, faisant allusion à la loi « Hôpital, patients, santé, territoires » votée par le Parlement en juin. En effet, Selon la Tribune un projet de décret, en préparation au ministère de la Santé, viserait à alourdir les sanctions à l’encontre des médecins pratiquant des dépassements d’honoraires abusifs. Ce décret reprendrait pour la plupart des sanctions déjà prévues dans un décret de décembre 2008, au titre notamment des refus de soins (avec des sanctions financières pouvant atteindre près de 6 000 euros) et des dépassements abusifs.








MyPharma Editions

Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

Publié le 16 novembre 2018
Alliance Healthcare Group France : François Pogodalla nommé Directeur Administratif et Financier

François Pogodalla a été nommé Directeur Administratif et Financier du répartiteur pharmaceutique Alliance Healthcare Group France, à compter du 11 octobre dernier. Membre du comité exécutif, il rapporte directement à Filippo D’Ambrogi, Président d’Alliance Healthcare Group France.

Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Publié le 16 novembre 2018
Mayoly Spindler : Sébastien Nicolas nommé Directeur des Opérations Industrielles.

Mayoly Spindler, le laboratoire français spécialisé notamment dans le domaines de la gastroentérologie, la dermo-cosmétique, l’ORL et la rhumatologie, a annoncé le 14 novembre dernier la nomination de Sébastien Nicolas au poste de Directeur des Opérations Industrielles.

DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

Publié le 16 novembre 2018
DBV Technologies : Daniel Tassé nommé au poste de Directeur Général

DBV Technologies a annoncé vendredi la nomination unanime par son Conseil d’administration de Daniel Tassé dans le rôle de Directeur Général à compter du 29 novembre 2018. Le Dr Pierre-Henri Benhamou, qui a co-fondé la société en 2002, a décidé de quitter son poste de directeur général mais conserve son poste de président du Conseil.

Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Publié le 16 novembre 2018
Servier pose la 1ère pierre de la future unité de bioproduction sur le site de Gidy

Le laboratoire Servier a annoncé jeudi la pose de la 1ère pierre de la future unité de production de médicaments biologiques sur le site industriel de Gidy (Loiret, France). Baptisée Bio-S, l’unité produira des principes actifs et des médicaments issus de cellules vivantes et fabriqués grâce aux techniques de la biotechnologie.

Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Publié le 16 novembre 2018
Erytech s’associe au New York Blood Center pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes basées sur les globules rouges pour lutter contre des cancers et des maladies orphelines, vient d’annoncer la conclusion d’un partenariat stratégique avec le New York Blood Center (NYBC) pour l’approvisionnement et la recherche sur les globules rouges.

Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Publié le 16 novembre 2018
Lysogene : arrivée de Philippe Goupit au conseil d’administration

Lysogene, société biopharmaceutique spécialisée dans la thérapie génique ciblant les maladies du système nerveux central (SNC), a annoncé un changement dans la composition de son Conseil d’administration. Philippe Goupit rejoint Lysogene en qualité d’administrateur indépendant.

Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Publié le 15 novembre 2018
Ipsen : feu vert européen pour Cabometyx® pour le traitement du carcinome hépatocellulaire

Ipsen a annoncé aujourd’hui que la Commission Européenne (CE) a approuvé Cabometyx® (cabozantinib) 20, 40, 60 mg en monothérapie dans le traitement du carcinome hépatocellulaire (CHC) chez les adultes antérieurement traités par sorafénib. Cette décision va permettre l’accès au marché de Cabometyx® (cabozantinib) pour cette indication dans les 28 états membres de l’Union européenne, ainsi qu’en Norvège et en Islande.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents

L'application Iphone MyPharma Editions